31 Oct - 2021 | par Mathieu Laberge

Patinage artistique – Skate Canada (Grand Prix)

Lori-Ann Matte et Thierry Ferland, une étape à la fois

Nouvelle

Facebook

Montréal, 31 octobre 2021 (Sportcom) – À sa première participation à un Grand Prix de patinage artistique, le duo formé de Lori-Ann Matte et Thierry Ferland (168,81 points) s’est classé en septième place à l’épreuve en couple, samedi soir, à la compétition Skate Canada présentée à Vancouver.

Les Chinois Sui Wenjing et Han Cong (224,05) ont été dominants au classement où les Canadiens Vanessa James et Eric Radford (187,92 points) ont conclu au quatrième rang, à 1,98 point de la troisième place.

« Nous sommes satisfaits de ce que nous avons fait au plan technique. Nous avons plus de stabilité à l’entraînement et nous avons été capables de le montrer aux deux programmes cette fin de semaine. Nous en sommes bien fiers ! » a reconnu Thierry Ferland, âgé de 24 ans.

Sa coéquipière de 22 ans a quant à elle mentionné à quel point la présence du public, quoique modeste en raison des règles sanitaires, a fait la différence.

« Ça ne paraît pas, mais nous recevons une énergie différente lorsqu’il y a du public, alors ça nous aide pendant nos performances. C’est vraiment un plus pour nous. Nous ne pouvions pas demander mieux, tant en pratique qu’en compétition ! En arrivant ici, nous n’avions pas d’attentes de résultats, car c’était notre premier Grand Prix. C’était donc pour acquérir de l’expérience. »

En danse sur glace, la paire québécoise formée de Marjorie Lajoie et de Zachary Lagha (179,07 points) a pris le sixième rang. Ce sont les Ontariens Piper Gilles et Paul Poirier (210,97 points) qui ont remporté le concours devant des représentants de l’Italie et de l’Espagne.

À l’édition 2019 de Skate Canada présentée à Kelowna, Lajoie et Lagha avaient obtenu le même classement.

De nouveaux venus très expérimentés

L’arrivée surprise du nouveau couple formé des Montréalais d’adoption Vanessa James et Eric Radford est venue brouiller les cartes de la sélection olympique à venir en vue des Jeux de Pékin. Les deux patineurs au palmarès éloquent sont sortis de leur retraite sportive l’été dernier.

James, née en Ontario, a longtemps représenté la France, et a été médaillée de bronze aux mondiaux de 2018. Radford a pour sa part été champion du monde en 2016 et médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Pyeongchang en compagnie de Meaghan Duhamel.

Pour Lori-Ann Matte et Thierry Ferland, cette nouvelle a eu un impact immédiat.

« Depuis que l’on a su qu’ils sont sortis de leur retraite, on ne s’attend pas nécessairement à aller aux Jeux en 2022, mais plutôt en 2026. Les Jeux, ce n’est qu’une compétition et nous avons d’autres objectifs. C’est plate, mais nous restons motivés pour les autres événements », a reconnu Ferland, qui ne veut pas lancer pour autant la serviette.

« La compétition en Grand Prix est forte, alors au lieu de viser un classement, nous voulions améliorer nos pointages et constater nos progrès faits au cours des derniers mois malgré les incidents (de la pandémie). C’est ce que nous avons su faire, alors nous sommes bien contents. »

Sa coéquipière et lui espéraient une note au-dessus de 60 au programme court où les juges leur ont accordé 57,25 points.

« C’est plus sévère dans un Grand Prix », a constaté Ferland. « Et 111 points (au total), c’est notre meilleure marque au programme libre en compétition internationale », s’est-il empressé d’ajouter.

Les deux patineurs seront de retour en action à Varsovie, en Pologne, à la fin du mois.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

27 Nov - 2021 | par Luc Turgeon

Une cinquième place à saveur d’or

Montréal, le 27 novembre 2021 (Sportcom) – Brittany Phelan était aux anges après la Coupe du monde de Secret Garden, samedi, en…

Nos partenaires