10 Mai - 2021 | par Mathieu Laberge

Cyclisme sur route – Tour d’Italie

Taco van der Hoorn, dernier survivant et vainqueur

Nouvelle

Photo: Groupama-FDJ

Montréal, 10 mai 2021 (Sportcom) – Qui ne risque rien n’a rien et le Néerlandais Taco van der Hoorn (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) a remporté la mise, lundi, à la troisième étape du Tour d’Italie. Le gagnant a été le dernier survivant du jour de l’échappée-fleuve lancée en début d’épreuve au sein de laquelle faisait partie Lars Van den Berg, coéquipier d’Antoine Duchesne chez Groupama-FDJ.

Le Québécois, 157e, a rallié l’arrivée dans l’avant-dernier groupe qui a accusé un retard d’un peu plus de 13 minutes au terme de ces 190 kilomètres entre Biella et Canale.

« Il faut y croire. Si on n’essaie pas, c’est sûr que ça n’arrivera pas », a résumé Duchesne, qui avait lui aussi fait partie d’une échappée de 160 kilomètres au Tour de Catalogne, à la fin mars.

Avec 17 kilomètres à faire, van der Hoorn, Simon Pellaud (Androni Giocattoli-Sidermec) et Samuele Zoccarato (Bardiani-CSF-Faizane) ont pris les commandes de la course. Sous leur impulsion, les autres membres de l’échappée, dont celui de Groupama FDJ, ont été décrochés. Leur avance n’était plus alors que de 45 secondes sur le peloton qui commençait lui aussi à s’étioler dans la montée.

Tony Gallopin (AG2R Citroën) et Giulio Ciccone (Trek-Segafredo) ont organisé la chasse et l’écart avec la tête de course était passé sous la barre des 30 secondes.

Désormais seul en avant, van der Hoorn y est allé d’un dernier baroud d’honneur. Tirant un gros braquet, les épaules qui roulaient à chaque coup de pédale et la bouche ouverte, le Néerlandais a résisté à ses deux poursuivants qui ont finalement été avalés par le peloton deux kilomètres avant la ligne.

L’avance du meneur à la flamme rouge n’était plus que de 15 secondes, mais le coureur de 27 ans a tenu le coup, ayant même quelques instants pour célébrer la plus importante victoire de sa carrière.

Quant à Antoine Duchesne, il a épaulé son coéquipier français Rudy Molard dans les deux premières montées et ensuite, son travail était fait.

« Aujourd’hui (lundi), ce n’était pas une super journée. J’ai très mal dormi et je ne me sentais pas trop bien. Mais bon, c’est comme ça et ça devrait être mieux demain. »

L’Italien Filippo Ganna (INEOS Grenadiers) demeure le détenteur du maillot rose.

L’étape de mardi sera disputée entre Piacenza et Sestola. La deuxième moitié du parcours de 187 kilomètres risque de remanier les cartes au classement général avec deux cols de troisième catégorie et un de deuxième pour finir la journée.

Vous pourriez aussi aimer...

21 Sep - 2021 | par Mathieu Laberge

Coup de foudre pour les pavés !

Montréal, 21 septembre 2021 (Sportcom) – Nickolas Zukowsky (Rally) était au Grand Prix cycliste de Denain pour aider ses coéquipiers, mais c’est…

Nos partenaires