11 Août - 2021 | par Luc Turgeon

Golf – Championnat amateur des États-Unis

Trop peu, trop tard pour Étienne Papineau

Nouvelle

Un golfeur frappe sa balle en direction du vert.

Photo: Twitter / WVU Golf

Montréal, 11 août 2021 (Sportcom) – Deux coups ont privé le golfeur Étienne Papineau d’une place aux parties par trous du 121e Championnat amateur des États-Unis, mercredi, en Pennsylvanie. Le Québécois a terminé avec un cumulatif de 145 (+5).

Papineau s’est d’abord élancé sur le terrain de Longue Vue, lundi, pour la première ronde. L’ancien représentant de l’Université West Virginia a conclu avec une carte de 74, soit 4 coups au-dessus de la normale.

Certains joueurs ont pu compléter leur deuxième ronde mardi, tandis que d’autres, dont Étienne Papineau, ont été forcés de s’arrêter en raison des orages. À ce moment, l’athlète de Saint-Jean-sur-Richelieu jouait la normale après huit trous, cette fois sur le terrain d’Oakmont.

Il a dû patienter jusqu’à mercredi pour finir sa deuxième ronde qui a été conclue avec une carte de 71 (+1). Ce résultat a mis fin à son tout premier Championnat amateur des États-Unis. Les compétiteurs ayant signé un des 64 meilleurs pointages continueront leur route aux parties par trous. L’Américain Mark Goetz, ancien coéquipier de Papineau dans le circuit universitaire, occupe présentement la tête du classement avec un cumulatif de 132 (-8).

« J’étais en super bonne position pour accéder aux parties par trous avant le délai de mardi », a souligné Étienne Papineau, en entrevue avec Sportcom. Une situation dans laquelle il s’est néanmoins présenté en pleine confiance mercredi matin.

« Mon total était à +4 et je savais que +3 allait passer (aux parties par trous), mais j’essayais de ne pas trop penser au pointage. Il me restait plusieurs trous où je pouvais faire des birdies, mais je n’ai pas réussi à capitaliser. »

S’il estime avoir bien frappé la balle tout au long de la semaine, c’est sur les verts du réputé terrain d’Oakmont que Papineau a connu le plus de difficulté mercredi. C’est ce qui a probablement fait la différence au classement général selon lui.

« Les verts sont très rapides et c’est là où j’ai eu le plus de difficulté. Je suis un peu déçu de mon jeu dans les dix derniers trous, mais tout de même content en général. Je ne peux pas me plaindre. Il me manquait deux coups ! Avec du recul, ce n’est rien. On peut aller les chercher n’importe où quand on regarde nos parties. »

Également en action, le Québécois William Duquette a lui aussi été limité à deux rondes. Il a terminé avec un cumulatif de 149 (+9).

Après avoir remis une carte de 76 (+6) à l’issue de la première ronde, le champion en titre du tournoi du Duc de Kent a joué 73 mercredi.

Pas moins de 312 golfeurs prenaient part au Championnat amateur des États-Unis cette année.

« Tous les participants dans ce tournoi sont de bons joueurs et il faut jouer du bon golf pour faire les parties par trous, a déclaré Papineau. Je sais que je suis capable de jouer contre les meilleurs amateurs au monde. Ce n’était pas ma semaine sur les verts, j’ai eu de la difficulté et j’en ai payé le prix. Oakmont est un des terrains les plus difficiles au monde et je le jouais pour la première fois. Malgré tout, j’ai relevé le défi et ç’a été une expérience exceptionnelle. »

Étienne Papineau reviendra maintenant au Québec pour rejoindre le circuit McKenzie Tour avant de retourner au sud de la frontière pour prendre part au Championnat mid-amateur des États-Unis. L’événement est prévu du 25 au 30 septembre au Club de golf Sankaty Head, situé au Massachusetts.

Vous pourriez aussi aimer...

1 Sep - 2021 | par Mathieu Fontaine

Primoz Roglic se lève, Christian Odd Eiking casse

Montréal, 1er septembre 2021 (Sportcom) – Le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma) est de retour au sommet du classement général provisoire du Tour d’Espagne….

Nos partenaires