6 Nov - 2015 | par Mathieu Laberge

Escrime – Grand Prix de Tokyo (fleuret)

Un tournoi individuel qui tourne court

Montréal, 6 novembre 2015 (Sportcom) – Eli Schenkel set le seul membre de l’équipe canadienne qui poursuivra son parcours samedi au Grand Prix de fleuret de Tokyo. Vendredi, dans la capitale japonaise, les Québécois Étienne Lalonde-Turbide (70e), Maximilien Van Haaster (96e), Anthony Prymack (112e) et Marc-Antoine Brodeur (154e) ont tous été éliminés.

Excellent dans le tableau des poules avec cinq victoires en six affrontements, Étienne Lalonde-Turbide a profité d’un laissez-passer au premier tour avant de s’incliner 15-12 contre le Français Maxime Pauty. Alors que le pointage était à 12 partout, le Montréalais a laissé son adversaire filer avec la victoire.

« Je n’ai pas été intelligent à la fin du match. Il y a quelques touches en milieu de piste que je sentais qu’elles étaient pour moi, mais il faut croire que je me perdais dans l’action », a analysé Lalonde-Turbide à propos de son dernier affrontement.

« Je n’étais pas fatigué, sauf qu’avec le décalage horaire, ma compréhension du jeu et ma concentration n’étaient pas très nettes. »

Après avoir défait le Brésilien Ghislain Perrier 15-8, Van Haaster a plié l’échine 15-7 face à l’Ukrainien Klod Yunes. Pour sa part, Prymack a été défait 15-10 par l’Égyptien Alaaeldin Abouelkassem à son premier match éliminatoire.

Quant à Marc-Antoine Brodeur, sa fiche de 1 victoire et 5 défaites en ronde des poules a rapidement mis fin à sa journée.

La suite de la compétition individuelle aura lieu samedi, tandis que la compétition par équipe sera présentée dimanche.

Vous pourriez aussi aimer...

20 Août - 2021 | par Luc Turgeon

James Piccoli tente sa chance à nouveau

Montréal, 20 août 2021 (Sportcom) – Même s’il a raté son objectif d’être de l’échappée du jour, le Québécois James Piccoli a…

26 Août - 2021 | par Mathieu Fontaine

Magnus Cort Nielsen prend sa revanche

Montréal, 26 août 2021 (Sportcom) – Moins de 24 heures après s’être fait souffler la victoire en toute fin d’épreuve, Magnus Cort…

Nos partenaires