21 Mai - 2021 | par Mathieu Laberge

Triathlon – Qualifications olympiques du relais mixte

Une chute bousille la journée du relais canadien

Nouvelle

ITU

Montréal, 21 mai 2021 (Sportcom) – La formation canadienne de triathlon a joué de malchance, vendredi, aux qualifications olympiques du relais mixte. Dans les rues de Lisbonne, le quatuor a été ralenti par une chute à vélo de son deuxième relayeur. Le trop grand retard qui a suivi a fait en sorte que l’équipe a ensuite dû être arrêtée par les officiels, ce qui a privé les Canadiens d’un classement.

Les équipes qui montaient sur le podium de cette épreuve où les quatre relayeurs de chaque formation devaient enchaîner 300 mètres de natation, 7 kilomètres de vélo et 1,6 kilomètre de course à pied assuraient leur place pour les Jeux olympiques de Tokyo.

La Belgique a terminé au premier rang devant l’Italie et la Suisse.

Emy Legault, de L’Île-Perrot, était la première relayeuse de l’équipe canadienne.

« C’était une première expérience, car je n’avais jamais participé à une course de relais de ce niveau-là. Et ça faisait même très longtemps que j’avais fait un relais, a-t-elle reconnu. Mon but était donc de rester dans le groupe de tête en natation et en vélo, car une fois que tu n’es plus là, c’est pas mal fini. J’ai vraiment donné tout ce que j’avais. »

La Québécoise était un peu en retard sur la tête de course à la sortie de la natation, mais elle a ensuite pu se joindre au premier groupe de cyclistes. Comme elle s’y attendait, elle a dû serrer les dents une fois rendue dans la montée pentue du parcours.

« C’est là que ç’a été décisif et une fois passé le virage en U vers la descente, trois ou quatre filles se sont fait lâcher et j’ai été la dernière qui a pu rester avec le peloton », a soutenu Legault avec fierté.

Aiden Longcroft-Harris, deuxième relayeur canadien, a ensuite été pris derrière une chute à vélo tout juste avant la zone de transition.

« Pour lui, il n’était pas question d’abandonner. […] Même si nos chances de nous qualifier étaient minces, nous voulions quand même essayer le plus possible. Nous étions tous très motivés, car on ne sait jamais ce qui peut se passer dans une course », a commenté sa coéquipière.

Dominika Jamnicky a ensuite pris le relais de Longcroft-Harris pour le passer à Martin Sobey qui a été forcé d’arrêter après la natation en raison de l’écart trop grand qui le séparait des meneurs.

Emy Legault sera de retour à l’action dimanche à l’épreuve olympique individuelle où sera aussi présente Amélie Kretz.

« Ça fait à peine deux jours que j’ai appris que je faisais le relais, alors ma concentration était surtout pour cette course. Maintenant, je peux penser à celle de dimanche où je voudrai être dans le peloton principal. »

Samedi, à l’épreuve masculine, Alexis Lepage est le seul Québécois inscrit.

Kretz et Lepage devront être à la hauteur s’ils veulent améliorer leurs chances de participer aux Jeux olympiques de Tokyo.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

27 Nov - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Kim Boutin renoue avec l’or en individuel

Montréal, 27 novembre 2021 (Sportcom) – Kim Boutin a décroché sa deuxième médaille individuelle de la saison en remportant l’or au 500…

Nos partenaires