18 Août - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Cyclisme sur route – Tour d’Espagne

Une importante chute fait bouger les choses à la Vuelta

Nouvelle

James Piccoli avec son uniforme de l'équipe Israel Start-Up Nation

Montréal, 18 août 2021 (Sportcom) – Avec un peu plus de 11 kilomètres à parcourir à la cinquième étape du Tour d’Espagne, une chute massive est venue séparer le peloton de tête en deux, mercredi. Des dizaines de cyclistes ont été impliqués dans cette embardée qui a finalement ouvert la porte au Belge Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix) pour remporter l’épreuve de 184,4 kilomètres, une deuxième réussite pour lui à la Vuelta cette année.

Il avait également été le plus rapide au sprint de la deuxième étape dimanche.

Au fil d’arrivée, Philipsen a devancé de justesse le Néerlandais Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick Step), qui avait été victorieux la veille. L’Italien Alberto Dainese (DSM) complète le top-3 de la journée qui s’est décidé au sprint. Au total, 97 cyclistes ont arrêté le chrono dans le même temps que Philipsen.

De son côté, le Québécois James Piccoli (Israel Start-Up Nation) a réussi à éviter le pire alors qu’il avait un peu de retard sur le groupe de tête. Le Montréalais a finalement conclu l’épreuve à l’arrière de ce dernier en se classant 91e, dans le même temps que le vainqueur.

« J’ai réussi à m’en sortir indemne. Je revenais d’un bris mécanique, j’ai vu la chute devant moi et j’ai été chanceux dans ma malchance à ce moment-là. Je sais que quelques coéquipiers ont été impliqués, j’espère que tout ira bien pour eux dans les prochains jours », a mentionné Piccoli à Sportcom.

L’Israélien Guy Niv a été le seul coéquipier de Piccoli à se retrouver avec lui dans le groupe des meneurs à l’arrivée. L’Italien Davide Cimolai, l’Israélien Itamar Einhorn, le Danois Mads Würtz Schmidt ainsi que le Belge Sep Vanmarcke ont tous chuté à 10 kilomètres de l’arrivée.

Détenteur du maillot rouge à l’aube de cette étape, l’Estonien Rein Taaramäe (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) a été impliqué dans l’importante chute du jour alors qu’il se trouvait au milieu du peloton. Taaramäe se retrouve désormais au 27e rang du classement général provisoire, à 1 minute 56 secondes de la première place.

Le Français Kenny Elissonde (Trek-Segafredo) a profité des déboires de l’Estonien pour lui arracher le maillot de meneur. Il est suivi de près par le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma. +5 secondes) et par son compatriote Lilian Calmejane (AG2R Citroën, +10 secondes).

Piccoli gagne quant à lui 16 places pour grimper au 122e rang du classement général provisoire.

Jeudi, les coureurs reprennent la route pour franchir les 158,3 kilomètres en montagne qui séparent Requena et Alto de la Montana de Cullera. Piccoli voit d’ailleurs une occasion pour son équipe de se démarquer lors de cette sixième étape.

« Demain (jeudi) est peut-être une opportunité pour nous, je pense qu’on va essayer de se retrouver dans l’échappée », a-t-il conclu.

Vous pourriez aussi aimer...

18 Sep - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Charles Paquet poursuit sur sa lancée

Montréal, 18 septembre 2021 (Sportcom) – Après une belle performance la fin de semaine dernière à Karlovy Vary en République tchèque, Charles…

30 Août - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Une bonne fin de tournoi pour Danik Allard

Danik Allard (BC2) a signé une victoire à sens unique, sa première à Tokyo, face à Diana Tsyplina du Comité paralympique russe….

Nos partenaires