11 Mar - 2021 | par Sportcom

Cyclisme sur route – Tirreno-Adriatico

Une journée bonne pour un top-5 chez Astana-Premier Tech

Nouvelle

Astana-Premier Tech/Gettysport

Montréal, 11 mars 2021 (Sportcom) – Le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step) a attaqué au bon moment pour prendre les devants dans les derniers mètres et remporter la deuxième étape de Tirreno-Adriatico, jeudi à Chiusdino, en Italie. Le Québécois Hugo Houle (Astana – Premier Tech) a souligné le bon travail de sa formation pour aider son coéquipier espagnol Alex Aranburu à rester parmi les meneurs et à prendre la cinquième place, dans le même temps que le vainqueur.

Dans une fin de course enlevante, le champion du monde Julian Alaphilippe a devancé le Néerlandais Mathieu Van der Poel (Alpecin-Fenix) et le Belge Wout Van Aert (Jumbo – Visma), gagnant de la première étape et meneur au général. Van Aert conserve une avance de quatre secondes sur Alaphilippe.

Après une première section rapide sur le plat, le parcours se terminait sur des routes plus étroites dans les derniers 50 kilomètres ponctués de montées. Alors que l’échappée du jour a été rattrapée, la formation d’Hugo Houle était bien positionnée avant les 30 derniers kilomètres avec cinq représentants, dont le Danois Jakob Fuglsang qui a terminé 20e.

« J’ai fait un bon travail pour remonter Aranburu à quelques reprises dans le final pour m’assurer qu’il s’économise au maximum. Il y avait un fort vent de côté », a dit Hugo Houle à Sportcom en ajoutant être content de ses sensations sur le vélo jusqu’ici.

Une fois qu’il avait soutenu son coéquipier jusqu’au dernier kilomètre, Houle a terminé au 61e rang, à 1 minute 22 secondes du gagnant.

« Nous avons bien couru ensemble. Nous avons un bon groupe et tout va bien pour nous. On va essayer de remporter une étape », a-t-il ajouté à propos de cette épreuve du World Tour qui en compte sept.

Le Québécois Guillaume Boivin (Israel Start Up Nation) a conclu les 202 kilomètres de cette étape au 141e rang dans un groupe à 15 minutes 1 seconde du vainqueur. Son coéquipier italien Alessandro de Marchi pointe au 30e échelon, dans le groupe du gagnant. Rappelons que le Montréalais a été rappelé en renfort à la dernière minute par sa formation afin de remplacer son coéquipier canadien malade, Michael Woods.

La troisième étape de vendredi sera longue de 219 kilomètres entre Monticiano et Gualdo Tadino.

Vous pourriez aussi aimer...

28 Août - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

En rafale, 28 août

Paranatation – L’or et deux records du monde pour Aurélie Rivard Aurélie Rivard (S10) a pulvérisé son propre record du monde des…

Nos partenaires