13 Juil - 2015 | par Éric Gaudette-Brodeur

Gymnastique Québec – Jeux panaméricains

Victoria Woo et l’équipe nationale vice-championnes

Toronto, 12 juillet 2015 – La formation canadienne féminine dont fait partie Victoria Woo s’est offert une bonne dose de confiance en vue des Championnats du monde de l’automne dimanche soir quand elle est montée sur la deuxième marche du podium des Jeux panaméricains au Colisée Ricoh de Toronto.

Woo, Ellie Black, Maegan Chant, Madison Copiak et Isabela Onyshko ont obtenu un pointage de 166,500 de la part des juges au terme de la soirée, devançant les Brésiliennes (165,400) de 1,1 point. Impériales, les Américaines se sont imposées grâce à une note de 173,800.

La Brossardoise avait du mal à exprimer ses émotions dans les minutes suivant la remise des médailles. « C’est un sentiment que j’ai de la difficulté à décrire, je suis encore sur un nuage. C’est vraiment plaisant d’avoir gagné une médaille d’argent! »

« Nous visions le top-3. L’or, c’était presque sûr que nous le l’aurions pas parce que les Américaines sont très fortes. Avec une deuxième place, nous sommes vraiment contentes. »

Les mondiaux à venir, qui se dérouleront à Glasgow du 23 octobre au 1er novembre, serviront d’épreuve de qualification olympique pour la compétition par équipe. Les huit meilleures nations pourront déléguer une formation à Rio de Janeiro et les huit suivantes auront une ultime chance de décrocher un des quatre derniers laissez-passer disponibles à l’épreuve préparatoire des Jeux.

« On sent que nous nous approchons du top-12. Nous aimerions vraiment l’atteindre », a souligné Woo, membre de la délégation nationale qui avait justement fini 12e aux Championnats du monde de 2014.

Finaliste à la poutre

La gymnaste de 17 ans avait par ailleurs une autre très bonne raison de sourire dimanche soir, puisqu’elle a accédé à la finale à la poutre, après avoir fini huitième des qualifications grâce à un pointage de 13,500.

Pourtant, la poutre est loin d’être son engin préféré. « C’est un peu comme ma bête noire, c’est une très belle surprise, a-t-elle avoué. J’ai appris avec les années à contrôler mon stress. »

Son entraîneuse Marie-Josée Laperrière a grandement contribué à cette réussite selon Woo, qui sera donc de retour devant l’enthousiaste foule torontoise mercredi.

La membre du club Gym-Richelieu s’est par ailleurs également classée 12e aux exercices au sol (13,400) ainsi qu’aux barres asymétriques (13,400) dans les préliminaires.

« Je ne m’attendais pas à faire trois appareils. Au début, j’étais supposée faire seulement le sol et soit les barres ou la poutre. Je suis vraiment fière d’avoir pu en faire trois. »

« C’est comme un petit rêve, c’était vraiment plaisant de pouvoir être en compétition ici, avec la foule qui était avec nous », a-t-elle ajouté.

Woo était aussi satisfaite d’avoir su soulever la foule au dernier engin de la soirée pour les Canadiennes, les exercices au sol, grâce à d’excellentes lignes acrobatiques.

« À chaque compétition, je fais ma routine encore mieux, avec beaucoup d’expression. Aujourd’hui, avec la foule, je voulais offrir un bon spectacle. »

Les compétitions de gymnastique artistique se poursuivent lundi au Colisée Ricoh avec la présentation du concours complet chez les hommes, épreuve à laquelle prendra part René Cournoyer.

– 30 –

Source : Marie-Hélène Claveau
Directrice générale adjointe
Gymnastique Québec
Téléphone : 514-252-3043 poste 3553
Télécopieur : 514-252-3169

Vous pourriez aussi aimer...

28 Août - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

En rafale, 28 août

Paranatation – L’or et deux records du monde pour Aurélie Rivard Aurélie Rivard (S10) a pulvérisé son propre record du monde des…

Nos partenaires