24 Mai - 2021 | par Mathieu Fontaine

Cyclisme sur route – Tour d’Italie

Victorieux sous la pluie, Egan Bernal accentue son avance

Nouvelle

Groupama-FDJ

Montréal, 24 mai 2021 (Sportcom) – Egan Bernal (Ineos Grenadiers) a fait fi du froid et de la pluie pour remporter la 16e étape du Tour d’Italie présentée lundi et ainsi consolider son avance en tête du classement général. Le Colombien a lancé son attaque ultime dans la montée de Passo Giau, à un peu plus de 21 kilomètres de l’arrivée, pour filer en solo jusqu’à Cortina d’Ampezzo.

Il s‘agit d’une deuxième victoire à ce 104e Giro pour Egan Bernal qui détient dorénavant 2 minutes 24 secondes d’avance sur son plus proche poursuivant au classement général provisoire, l’Italien Damiano Caruso (Bahrain – Victorious).

Ce dernier a été le troisième cycliste à compléter le parcours, terminant tout juste derrière le Français Romain Bardet (DSM). Les deux coureurs ont accusé un retard de 27 secondes sur le vainqueur.

Deuxième à l’aube de cette étape, le Britannique Simon Yates (BikeExchange) s’est quant à lui classé 11e et a glissé de trois rangs au cumulatif.

De son côté, le Québécois Antoine Duchesne (Groupama-FDJ) a pris le 87e échelon de cette épreuve disputée dans des conditions difficiles. « C’était vraiment une étape compliquée ! C’est parti dans la pluie et il faisait très froid, mais j’étais quand même assez bien aujourd’hui (lundi). J’ai réussi à suivre et à rester avec l’équipe jusqu’au pied du dernier col. Après, c’était chacun pour soi », a indiqué celui qui termine à un peu plus de 31 minutes du gagnant.

Le Hongrois Attila Valter (+8 minutes 24 secondes) a obtenu le meilleur résultat du jour pour la formation Groupama-FDJ avec une 21e place. Constat plus difficile pour le Suisse Sébastien Reichenbach qui a quant à lui été contraint à l’abandon.

Considérée comme l’étape-reine du Tour d’Italie, la course de lundi a été raccourcie par les organisateurs de l’événement en raison des conditions météorologiques. Deux cols intermédiaires, soit le Passo Fedaia et le Passo Pordoi, ont été retirés du parcours qui est passé de 212 à 155 kilomètres.

« On savait que ça allait être la bagarre, surtout avec la nouvelle configuration plus courte, et que ça allait être à fond toute la journée. Dès le premier col, c’est parti très vite et un groupe dangereux a pris les commandes. Ensuite, les Ineos Grenadiers ont fait un super travail devant (pour Egan Bernal) », a analysé Duchesne.

Les participants profiteront d’un congé mardi, avant de reprendre l’action 24 heures plus tard à l’occasion de la 17e étape présentée sur un parcours de 193 kilomètres entre Canazei et Sega di Ala.

Cliquez ici pour consulter les résumés des dernières étapes au Tour d’Italie

Vous pourriez aussi aimer...

8 Juil - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Nils Politt s’impose en solo au Tour de France

Montréal, 8 juillet 2021 (Sportcom) – Nils Politt (BORA-hansgrohe) a connu une journée tout simplement parfaite jeudi au Tour de France pour…

11 Juil - 2021 | par Mathieu Fontaine

Une autre journée éprouvante en montagne

Montréal, 11 juillet 2021 (Sportcom) – Les grimpeurs ont une fois de plus été en vedette, dimanche, lors de la 15e étape…

10 Juil - 2021 | par Mathieu Fontaine

Michael Woods s’empare du maillot à pois

Montréal, 10 juillet 2021 (Sportcom) – Michael Woods s’est démarqué dans les montagnes, samedi, à l’occasion de la 14e étape du Tour de…

13 Juil - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Patrick Konrad s’offre la 16e étape

Montréal, 13 juillet 2021 (Sportcom) – Patrick Konrad (BORA-hansgrohe) a remporté la 16e étape du Tour de France mardi en s’échappant de…

Nos partenaires