9 Mar - 2016 | par Alexandra Piche

Cyclisme sur route – Paris-Nice et Tirreno-Adriatico

AG2R La Mondiale 13e au contre-la-montre, Paris-Nice dérangé par la neige

Montréal, 9 mars 2016 (Sportcom) – Hugo Houle et ses coéquipiers d’AG2R La Mondiale ont terminé au 13e rang du contre-la-montre par équipe de 22,7 kilomètres comptant pour la première étape du Tirreno-Adriatico, une compétition World Tour présentée en Italie.

La formation du cycliste de Sainte-Perpétue a cumulé un retard de 50 secondes sur l’équipe en tête, BMC Racing (23 min 55 s). « En général, c’était bien. Nous n’avons pas fait d’erreurs majeures. Je pense que nous sommes arrivés là où nous devions être. C’est sûr que c’est décevant pour nos leaders qui perdent 50 secondes au général, mais ça reste un résultat correct dans l’ensemble », a indiqué Houle.

Le spécialiste de contre-la-montre a quant à lui été ennuyé par des problèmes de monture. « J’avais de bonnes sensations. Par contre, j’ai eu un problème avec ma selle à la mi-parcours. Elle a baissé, donc je me sentais un peu moins bien. J’ai quand même été en mesure de développer une bonne puissance pour essayer de faire en sorte que le groupe garde un rythme assez élevé. »

Cette semaine, la priorité d’AG2R La Mondiale sera de placer l’Italien Domenico Pozzovivo et le Français  Jean-Christophe Péraud le plus haut possible au classement général. « Nous avons deux belles cartes à jouer, je pense que nous allons tout miser là-dessus », a confirmé le Québécois.

De son côté, il aura une mission plus précise, celle d’accompagner le leader italien en particulier. « Pour moi, ça va surtout être de protéger Pozzovivo sur le plat. Ce n’est pas sa spécialité d’être bien placé, donc ce sera mon rôle de veiller sur lui pour qu’il décolle et évite les problèmes. »

La neige compromet l’étape 3 de Paris-Nice

Les officiels ont pris la décision d’annuler la troisième étape de Paris-Nice, l’épreuve à laquelle participe le Québécois Antoine Duchesne (Direct Energie) cette semaine. La course a commencé comme prévu à Cusset, mais après les 100 premiers kilomètres, le parcours est devenu trop dangereux en raison des intempéries. La neige et le froid ont rendu la poursuite de l’épreuve impossible.

C’est la deuxième fois que la neige se met de la partie à Paris-Nice cette semaine. Dame nature avait rendu la première étape du tour difficile pour les coureurs.

Vous pourriez aussi aimer...

29 Juil - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

En rafale – Jeux du Commonwealth

Cyclisme sur piste – Médaille d’argent pour Lauriane Genest Lauriane Genest a été la première Québécoise à remporter une médaille aux Jeux…

28 Juil - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Une journée plus positive pour Simone Boilard

Montréal, 28 juillet 2022 (Sportcom) – Après quelques journées difficiles ponctuées de chutes, de crevaisons et de courbatures, Simone Boilard (St Michel…

Nos partenaires