27 Août - 2023 | par Louis-Michel Lelièvre

Athlétisme – Championnats du monde

« Les quatrièmes places commencent à nous hanter » – Aiyanna Stiverne

Nouvelle

Montréal, 27 août 2023 (Sportcom) – Aiyanna Stiverne a joué un rôle important dans la quatrième place du Canada lors de la finale du relais 4 x 400 m, toute dernière épreuve des Championnats du monde d’athlétisme de Budapest, en Hongrie.

Deuxième relayeuse du pays, Stiverne a reçu le témoin de la part de Zoe Sherar au quatrième rang, suivi de près par la coureuse belge. L’athlète de 28 ans s’est momentanément retrouvé au troisième rang lorsqu’elle a devancé Lieke Klaver des Pays-Bas.

Klaver a toutefois été en mesure de revenir sur Stiverne pour reprendre la troisième place provisoire. La Québécoise a tout de même pu consolider l’avance du pays sur la Belgique qui se retrouvaient cinquième.

« Je pense que j’ai effectué un très bon 400 m, mais si je me questionne à savoir si j’ai opté pour la bonne stratégie ou si j’avais pu pousser un peu plus. J’ai tout donné pour que mes coéquipières se retrouvent dans les meilleures conditions possible pour conclure la course », a mentionné Stiverne en entrevue avec Sportcom.

« Il y avait du trafic, ça allait vraiment, vraiment vite. C’était une course intense de très haut niveau. »

Kyra Constantine et Grace Konrad ont maintenant le rythme pour l’unifolié dans les 200 derniers mètres afin de conclure les mondiaux en quatrième place avec un chrono de 3 min 22,42 s.

Si la performance en tant que telle est satisfaisante pour Stiverne et ses coéquipières, le classement final est un peu plus difficile à avaler, elles qui veulent toutes pouvoir monter sur le podium.

« Nous sommes vraiment heureuses de la façon dont nous avons couru, c’était un de nos meilleurs temps à vie et notre meilleur cette année. Les quatrièmes places commencent à nous hanter par contre, c’est un classement qui est difficile à accepter parce que c’est tellement près d’une médaille », a expliqué Stiverne, qui participait à ses cinquièmes Championnats du monde à Budapest.

Le Canada avait aussi obtenu ce rang en 2021 aux Jeux olympiques de Tokyo au relais 4 x 400 m, mais avait terminé cinquième aux Championnats du monde à Eugene, en Oregon, en 2022.

Dans la dernière ligne droite, Stacey Ann Williams et la Jamaïque semblaient filer vers la victoire grâce à une avance considérable sur la Britannique Nicole Yeargin qui était deuxième. Il ne fallait toutefois pas compter la Néerlandaise Femke Bol pour battue.

La dernière relayeuse des Pays-Bas a effectué une remontée spectaculaire dans les 100 derniers mètres pour venir coiffer la Jamaïcaine à quelques mètres de la ligne d’arrivée et offrir du même coup la médaille d’or à son pays.

La Jamaïque termine deuxième (+0,16 seconde) et la Grande-Bretagne troisième (+0,32 seconde).

Médaillée d’argent au relais 4 x 400 m aux Jeux panaméricains de Lima en 2019, Stiverne ne sera pas de cet événement cet automne à Santiago, au Chili, préférant se concentrer sur sa préparation pour les Jeux olympiques de Paris où les attentes seront grandes de son côté.

« Je veux travailler sur ma vitesse cet hiver pour être de plus en plus rapide. À Paris, j’aimerais pouvoir participer au 400 m individuel et au relais. C’est spécial de pouvoir partager ces moments avec mes coéquipières et je pense qu’aux Jeux l’été prochain, nous allons être gonflées à bloc pour monter sur le podium », a conclu Aiyanna Stiverne.

Vous pourriez aussi aimer...

14 Juil - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Magdeleine Vallières-Mill conclut le Giro du bon pied

Montréal, 14 juillet 2024 (Sportcom) – Magdeleine Vallières-Mill (EF-Oatly-Cannondale) a franchi la ligne d’arrivée de la huitième et dernière étape du Tour…

Nos partenaires