27 Mai - 2022 | par Luc Turgeon

Para-athlétisme – Grand Prix

Alexandre Dupont cinquième à nouveau

Nouvelle

Photo: Twitter / Commonwealth Sport Canada

Montréal, 27 mai 2022 (Sportcom) – Alexandre Dupont a offert une performance au-delà de ses attentes vendredi, lors de l’épreuve de 400 m du Grand Prix de Nottwil, en Suisse. Le para-athlète québécois a remporté sa vague et a terminé cinquième au classement final, à 0,44 seconde d’une place sur le podium des T54.

Un deuxième top-5 en deux jours, après avoir obtenu le même résultat au 800 m T53-T54, jeudi.

Sur une piste reconnue pour être rapide, Dupont a stoppé le chronomètre à 48,16 s. Le Britannique Daniel Sidbury l’a remporté grâce à un temps de 47,14 s, suivi de ses compatriotes Nathan Maguire (47,19 s) et Richard Chiassaro (47,72 s).

« C’était vraiment bien et je ne m’attendais pas à ça ! Souvent, le vainqueur possède 2 ou 3 secondes d’avance sur moi. Là, il en a juste une. Je faisais partie de la gang dans la vague rapide, alors je suis content ! » a analysé Alexandre Dupont.

Toujours au 400 m, Lee Leclerc a pris le 9e rang chez les T34, lui qui a parcouru la distance en 55,71 s. Le Canadien Austin Smeenk a décroché le bronze dans cette même catégorie avec un temps de 51,8 s, terminant derrière le Tunisien Walid Ktila et l’Australien Rheed McCracken.

Un bon 5000 m dans les circonstances

Un peu plus tard, Alexandre Dupont était de retour sur la ligne de départ pour la course de 5000 m T53-T54, où il s’est classé 9e.

Le Québécois savait que la composition de sa vague, plus lente que la deuxième, allait jouer contre lui au classement final.

Dupont a d’abord travaillé avec un compétiteur durant trois tours avant de le distancer et de s’échapper seul devant. Sans avoir droit à la possibilité d’effectuer des relais et sous une chaleur accablante, il a franchi l’arrivée après un effort de 10 min 54,07 s.

« J’étais plus fort que les autres et j’ai fait la majeure partie de la course seul devant. La vague suivante, on pouvait voir les gars qui travaillaient ensemble, alors c’est une autre game, a constaté celui qui a participé à son premier 5000 m en près de 3 ans.

« C’est tout de même moins stressant pour moi dans ces situations. Tu n’as pas à te soucier d’une stratégie ou craindre de faire une mauvaise manœuvre. Il ne peut rien arriver, tu te retrouves devant et il ne reste qu’à foncer ! »

Le champion olympique Marcel Hug s’est emparé de la médaille d’or en 9 min 51,97 s. Il a devancé le Britannique Daniel Sidbury et Faisal Alrajehi, du Koweït.

« Malgré tout, j’ai connu une bonne course dans des conditions qui n’étaient pas si faciles. Quand on regarde le classement final, je ne suis pas parmi les meilleurs, mais vu le contexte, je ne suis pas déçu. J’ai su maintenir le rythme et j’ai bien roulé. »

Alexandre Dupont reprendra l’action samedi pour une épreuve de 1500 m.

Vous pourriez aussi aimer...

3 Sep - 2022 | par Sportcom

Sophia Jensen au sommet du podium

Elle rafle une deuxième médaille en deux jours en Hongrie Montréal, 3 septembre 2022 – Sophia Jensen a aidé la délégation canadienne…

Nos partenaires