15 Sep - 2016 | par Éric Gaudette-Brodeur

Boccia – Jeux paralympiques

Alison Levine freinée dans les quarts, mais satisfaite

Montréal, 15 septembre 2016 (Sportcom) – Alison Levine s’est inclinée jeudi au terme d’un match âprement disputé dans les quarts de finale de l’épreuve individuelle de boccia de la catégorie BC4 aux Jeux paralympiques de Rio.

Le Thaïlandais Pornchok Larpyen, 6e mondial, a toutefois dû batailler ferme pour vaincre Levine, 15e sur l’échiquier international. Il l’a finalement emporté 3-2.

L’athlète de Côte-Saint-Luc a marqué un point en première manche, mais son adversaire a répliqué et pris une avance de 2-1 à la deuxième. Elle est revenue à la charge et a créé l’égalité à la troisième manche, avant de voir Larpyen réussir le point décisif au quatrième bout.

« C’est très difficile d’être déçue. Ç’a été un match incroyable! a affirmé Levine. Je pense que j’ai joué mon meilleur match à vie. C’était super serré, nous nous sommes battus pour chaque point. La victoire aurait pu aller d’un côté ou de l’autre. »

À ses premiers Jeux paralympiques, la joueuse de 26 ans n’était pas nerveuse avant la rencontre. « J’étais quand même confiante. J’ai eu un super bon réchauffement, j’ai senti mon bras bien bouger. Mon mental était là. »

« J’étais hyper concentrée durant le match. Peu importe le classement, je sais que je suis capable de battre n’importe qui », a ajouté celle qui a été enchantée par son expérience à Rio. « L’atmosphère était vraiment incroyable! Je n’avais jamais vécu quelque chose comme ça avant. »

Les craintes que Levine entretenait avant la compétition se sont vite dissipées. « On a eu un peu peur de comment j’allais réagir parce que je suis quelqu’un qui a de la misère à se concentrer des fois. La foule et la musique ont toutefois donné une atmosphère le fun. J’ai été capable de relaxer et juste jouer. »

Après avoir perdu ses deux premiers duels des préliminaires, la Québécoise s’était faufilée dans les quarts en remportant son dernier affrontement, mercredi. « J’ai pris la route stressante et difficile pour les éliminatoires. J’aurais aimé avoir un chemin plus facile, avec plus de victoires, mais dans le match qui comptait, j’ai fait mon travail. Je suis donc vraiment satisfaite. »

Vous pourriez aussi aimer...

27 Jan - 2023 | par Mathieu Laberge

Jules Lefebvre, dernier survivant

Montréal, 27 janvier 2023 (Sportcom) – Jules Lefebvre a été le seul Québécois à se qualifier pour la deuxième descente du slalom…

Nos partenaires