28 Août - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Triathlon – Coupe du monde

Un top-10 qui fait du bien à Amélie Kretz

Nouvelle

Montréal, 28 août 2022 (Sportcom) – Amélie Kretz participait à sa deuxième compétition de la saison dimanche à la Coupe du monde sprint de Bergen, en Norvège. Malgré un emplacement de départ peu favorable, la Québécoise a réussi à tirer son épingle du jeu pour terminer la journée en huitième place.

« C’est une belle progression, même depuis les Jeux du Commonwealth. Je suis vraiment satisfaite de ce résultat, je sais qu’il y a encore place à l’amélioration. Je vois quelques petites choses sur lesquelles j’aimerais travailler, mais on s’en va certainement dans la bonne direction », a mentionné Kretz, en entrevue avec Sportcom.

Amélie Kretz savait que la portion de natation serait la plus difficile et elle voulait alors tirer profit de la première transition pour améliorer son rang au classement final. Une stratégie qui a finalement été payante pour la Canadienne.

« Comme mon classement mondial qui n’est pas très haut, je n’avais pas un bon emplacement de départ. J’étais quand même du bon côté, mais l’eau était extrêmement froide, ce n’était vraiment pas facile. Je savais que la natation n’allait pas faire la différence, il fallait que je capitalise sur la transition et sur le premier tour de vélo. »

« Le parcours de vélo était assez technique, j’ai eu un peu de difficulté à me positionner dans le groupe de tête, mais je me suis retrouvée à l’avant à la fin du parcours. Tout s’est bien passé à la course à pied pour finir la journée », a ajouté Kretz.

Après plusieurs mois d’absence en raison d’une blessure, Kretz a repris la compétition à Birmingham, en Angleterre, à l’occasion des Jeux du Commonwealth. Elle a ensuite profité d’un mois de préparation efficace pour être fin prête à Bergen cette fin de semaine.

« Après les Jeux, je suis retournée à la maison pour trois semaines et demie d’entraînement. J’en ai profité pour travailler sur ma course à pied pour retrouver un meilleur niveau. Ç’a été positif et j’ai hâte de poursuivre sur cette lancée », a-t-elle conclu.

L’épreuve a finalement été remportée par la Suédoise Tilda Mansson qui l’a emportée au sprint devant la Belge Jolien Vermeylen (+1 seconde). La Britannique Kate Waugh (+6 secondes) a complété le podium.

Du côté masculin, Charles Paquet a terminé en 38e place (+3 minutes 2 secondes). Il a été le deuxième Canadien à franchir le fil d’arrivée derrière Martin Sobey (35e, +2 minutes 41 secondes).

Le Français Dorian Coninx a remporté la médaille d’or chez les hommes, franchissant le fil d’arrivée une seconde devant le Norvégien Kristian Blummenfelt. Thorn Vetle Bergsvik, lui aussi de la Norvège, a terminé troisième (+5 secondes).

Vous pourriez aussi aimer...

13 Avr - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Bonhomme et Plante en finale à la Madison

Montréal, 13 avril 2024 (Sportcom) – Lily Plante et Ariane Bonhomme n’avaient pas vraiment d’attente lorsqu’elles s’apprêtaient à s’élancer en finale de…

Nos partenaires