9 Août - 2022 | par Ferdinand Goraguer

Andy Tchinda Kepche et Naomi Xu font leur entrée au Club de la médaille d’or

Communiqué

Montréal, 9 août 2022 – Le Club de la médaille d’or a remis, ce mardi, deux bourses individuelles à deux espoirs du tennis Québécois dans le cadre de son programme « Ma première bourse ».

Andy Tchinda Kepche et Naomi Xu ont été récompensés à l’occasion de l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers, à Montréal, remise animée par la directrice générale du Club de la médaille d’or, Mélanie Lacroix. Christina Lemoyne-Elliott, qui a récemment reçu une bourse dans le cadre « Ma première bourse » a pu recevoir sa médaille, elle qui avait bénéficié d’une remise virtuelle en mai dernier.

« Le Club de la médaille d’or est fier de pouvoir soutenir ces deux athlètes. Au cours des deux dernières années, c’est tout leur quotidien et leur programme d’entrainement qui ont été mis à rude épreuves, mais leur ténacité leur a permis de surpasser ce défi. Par cet événement, nous tenions à leur témoigner notre soutien, tant dans leur conquête sportive qu’académique », a déclaré la directrice générale du Club de la médaille d’or, Mélanie Lacroix.

Malgré le temps nuageux, les participants se sont présentés en grand nombre au Stade IGA afin d’assister à notre remise de bourses. Le directeur des Internationaux du Canada, Eugène Lapierre, était sur place malgré son horaire très chargé afin de féliciter en personne nos boursiers tout en profitant de l’occasion pour mentionner avec humour la difficulté de se rendre au tournoi, preuve de la grande popularité de l’événement. Plusieurs membres de notre C.A. et gouverneurs du Club étaient également présents.

Constance et ambition pour Andy Tchinda Kepche

Ambitieux sur le court et à l’école, le jeune tennisman âgé de 12 ans se dit « impressionné de recevoir une bourse lors d’un tel événement sportif rassemblant les meilleurs joueurs ».

« Je suis vraiment content de recevoir cette bourse, surtout en ce moment avec les bons résultats obtenus. Voir jouer les plus grands joueurs me fait rêver pour qu’un jour peut-être, je me retrouve parmi eux, mais avant ça il va falloir continuer de bien travailler sur le court et à l’école » a conclu le joueur de tennis.

L’année 2021 lui aura permis de montrer l’étendue de son talent, notamment lors des Championnats Québécois où il a remporté le tournoi de Longueuil dans la catégorie des moins de 12 ans et est arrivé jusqu’en demi-finale de la catégorie des moins de 14 ans à Mont-Tremblant.

Les grandes ambitions de Naomi Xu

La jeune athlète de 15 ans a commencé le tennis en suivant les pas de sa grande sœur, avec laquelle elle joue d’ailleurs en double lors de certains tournois. Présente au niveau « élite », les défis ne l’impressionnent pas, elle a d’ailleurs démontré tout son potentiel en arrivant jusqu’en finale au tournoi ITF de San Jose, au Costa Rica, en janvier 2022.

Lorsqu’interrogé sur l’impact qu’aura cette bourse sur le développement sportif de Naomi, c’est sans hésitation que son père a affirmé que ce serait très positif. « Nous sommes très fiers de Naomi et je suis certain que cette bourse lui donnera une grande dose de confiance pour la suite de sa progression dans le sport ».

Selon monsieur Xu, Naomi est très motivée et elle travaille fort tous les jours afin d’atteindre ses objectifs. D’ailleurs, les défis amenés par la pandémie n’ont pas empêché la jeune athlète de mettre les bouchées doubles. « Avant que sa mère ne l’amène en Floride afin de lui permettre de s’entrainer sur des terrains de tennis, Naomi n’avait d’autre choix que de s’entrainer dans des cours d’écoles de notre quartier en frappant la balle sur le mur. Elle le faisait sans relâche, beau temps, mauvais temps, même en hiver ! » a-t-il affirmé. Un autre bel exemple de la détermination de cette athlète prometteuse. Présentement à Niagara pour représenter le Québec aux Jeux du Canada, Naomi n’a pas l’intention de faire de la figuration. Au courant de l’année prochaine, la joueuse ambitionne de se classer dans le top 3 de sa catégorie nationale, tout en continuant d’avoir de bons résultats scolaires.

De nombreux apprentissages pour Christina Lemoyne-Elliot

Récipiendaire d’une bourse le 11 mai dernier dans le cadre d’un partenariat avec le Gala Égale Action, Christina Lemoyne-Elliott a pu recevoir en main propre sa médaille de la part de son entraineur François Persico.

Invitée pour l’occasion, la karatéka a grandement mis à profit la bourse reçue il y a quelques mois. « Je me suis rendue en Égypte pour une compétition internationale, malheureusement je n’ai pas été médaillée mais j’ai beaucoup appris de ce résultat. Finalement, gagner n’est pas vraiment l’unique finalité, l’important est d’apprendre. »

Avec de telles ambitions, les trois nouveaux boursiers vont certainement encore faire parler d’eux durant les années à venir. Le Club de la médaille est fier d’avoir croisé leur chemin et a l’intention de continuer à appuyer davantage de jeunes athlètes prometteurs.


-30-

Rédigé par Sportcom pour le Club de la médaille d’or

Information :

Mélanie Lacroix
Directrice générale
Club de la médaille d’or
direction@clubmedailledor.org

Vous pourriez aussi aimer...

Nos partenaires