7 Mar - 2021 | par Mathieu Fontaine

Ski de fond - Championnats du monde

Antoine Cyr brille une fois de plus aux mondiaux

Nouvelle

Courtoisie

Montréal, 7 mars 2021 (Sportcom) – Antoine Cyr a connu une autre bonne sortie, dimanche, en prenant le 27e rang au 50 kilomètres style classique départ groupé, épreuve reine des Championnats du monde de ski de fond disputés à Oberstdorf, en Allemagne. Une belle manière de conclure les premiers mondiaux seniors de sa carrière.

« Je suis vraiment content de ma course aujourd’hui (dimanche). Je n’ai pas beaucoup d’expérience dans ce genre d’épreuve et j’ai beaucoup appris. C’était super enrichissant et je peux dire que j’ai atteint tous mes objectifs dans cette course », a indiqué le fondeur de Gatineau lors d’une entrevue avec Sportcom.

Disputée sur un parcours des plus exigeants et dans des conditions ardues, cette épreuve a donné du fil à retordre aux participants. Mais une fois de plus, Antoine Cyr a pu compter sur une forme exemplaire pour se démarquer et obtenir le meilleur résultat canadien du jour.

« On dit souvent que les bons fondeurs ressortent dans les conditions difficiles et je pense que ç’a été le cas aujourd’hui sur le parcours, surtout avec 1800 mètres de dénivelé positif. De bien performer dans des conditions aussi difficiles, ça veut dire beaucoup pour moi », a poursuivi Cyr, qui termine à 4 minutes 38,3 secondes du premier rang.

L’athlète de 22 ans termine donc ses premiers Championnats du monde seniors avec deux tops-30 aux épreuves individuelles, une performance qu’il n’aurait pas cru possible il n’y a pas si longtemps.

« Les mondiaux des moins de 23 ans ont été une bonne préparation pour moi. L’entraînement et la préparation, ce n’est pas une science pure, mais je savais que la forme montait. Pour moi, c’est mission accomplie pour cette compétition et je suis vraiment content de mes résultats. Il me reste encore de l’expérience à aller chercher et je viserai encore plus haut la prochaine fois », a conclu celui qui s’était également classé 31e au sprint classique.

Le Norvégien Emil Iversen (2 h 10 min 52,9 s) a été sacré champion du monde à cette épreuve, lui qui l’a emporté au sprint, tout juste devant le Russe Alexander Bolshunov (+0,7 seconde). Le Norvégien Simen Hegstad Krueger (+8,2 secondes) a complété le podium.

Également de cette épreuve, le Lévisien Philippe Boucher n’a pas été en mesure de franchir la distance.

Le membres de l’équipe nationale de ski de fond profiteront d’un court répit avant d’entreprendre leur préparation en vue de la dernière Coupe du monde de la campagne qui aura lieu le week-end prochain, à Engadine en Suisse.

Vous pourriez aussi aimer...

10 Juin - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Bon départ pour les Canadiennes à Barcelone

Montréal, 10 juin 2021 (Sportcom) – L’équipe canadienne de natation artistique a remporté la médaille de bronze à la suite du programme…

3 Juin - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Défaite du Canada face à l’Iran

Montréal, 3 juin 2021 (Sportcom) – Le Canada n’a pas baissé les bras, mais a dû s’avouer vaincu en quatre manches (22-25,…

9 Juin - 2021 | par Mathieu Fontaine

Les Canadiens sans réponse face aux Slovènes

Montréal, 9 juin 2021 (Sportcom) – Nicholas Hoag et ses coéquipiers de l’équipe nationale masculine de volleyball ont amorcé leur troisième semaine…

Nos partenaires