7 Jan - 2023 | par Louis-Michel Lelièvre

Ski de fond – Coupe du monde

Journée mémorable pour les fondeurs québécois

Nouvelle

Montréal, 7 janvier 2023 (Sportcom) – Antoine Cyr avait été étincelant vendredi à l’occasion du sprint classique où il avait terminé en sixième place. Cyr a prouvé une fois de plus qu’il appartenait à l’élite du ski de fond mondial samedi à Val di Fiemme, en Italie, en récidivant, cette fois avec une bataille de tous les instants en fin de course où il a finalement pris le quatrième rang du 15 kilomètres classique en départ groupé.

Le Québécois s’est tenu entre la 16e et la 11e place tout au long du parcours, mais il a finalement pu mettre sa stratégie à exécution avec un peu plus de trois tours à faire. Cyr s’est retrouvé dans le groupe des meneurs où il a tenu tête à l’Italien Francesco De Fabiani jusqu’à la toute dernière seconde pour l’obtention de la médaille de bronze.

La photo d’arrivée a été nécessaire pour départager les deux hommes et c’est finalement l’Italien qui a eu l’avantage sur Cyr par un dixième de seconde.

« Je suis super content de confirmer pour une deuxième journée de suite que je suis capable de me retrouver parmi les meilleurs. La fatigue du sprint de la veille se faisait sentir. J’y suis allé un tour à la fois et la course s’est animée vers le quatrième tour. J’ai débuté mon accélération et j’ai commencé les dépassements à ce moment-là », a mentionné Cyr

« J’ai utilisé mes forces dans les derniers instants de la course, j’étais cinquième ou sixième avant la dernière ligne droite. C’est certain que j’étais déçu de ne pas finir le podium, mais je ne peux pas être déçu d’une quatrième place à la fin de la journée. Je suis fier de ce que j’ai accompli. »

Il s’agit du meilleur résultat de la carrière de l’athlète de 24 ans, lui qui ne s’était jamais retrouvé dans un top-10 d’une course individuelle avant le début de la Coupe du monde de Val di Fiemme.

« C’est un parcours qui est vraiment bon pour moi, je suis dans une bonne forme aussi présentement, on dirait que tout était aligné pour que je connaisse du succès ici. L’expérience commence à entrer aussi et ça parait », a-t-il expliqué.

Le Norvégien Johannes Hoesflot Klaebo a remporté sa sixième médaille d’or en six sorties depuis le début du Tour de ski alors que son compatriote Paal Goldberg (+0,4 seconde) a terminé deuxième.

Si quelqu’un avait dit à Antoine Cyr en début de journée qu’il finirait quatrième, à 1,4 s de Klaebo, est-ce qu’il l’aurait cru?

« Impossible, je n’aurais jamais cru ça, a rigolé Cyr, en me levant ce matin, je sentais les maux de la course de la veille. J’y vais au jour le jour pour la suite et qui sait ou ça pourra me mener dans le futur. »

Olivier Léveillé a de son côté terminé au 31e échelon (+1 minute 2,1 secondes).

La veille, Antoine Cyr mentionnait à la blague à Sportcom qu’il aimerait bien pouvoir faire un autre bon spectaculaire au classement général provisoire du Tour de ski. Son souhait s’est finalement véritablement réalisé alors que sa quatrième place du jour lui a permis de passer du 11e au 8e rang au général, avec encore une étape à disputer.

Katherine Stewart-Jones signe aussi le meilleur résultat individuel de sa carrière

Plus tôt en matinée, Katherine Stewart-Jones était elle aussi au départ du 15 kilomètres classique en départ groupé. Après avoir bien géré ses énergies tout au long de la distance, la Québécoise a réussi à se hisser en 10e place (+36,2 secondes) à la ligne d’arrivée, le meilleur résultat de sa carrière.

« Je suis vraiment contente ! Je me doutais que ça allait être un bon parcours pour moi aujourd’hui. La fatigue commence à se faire ressentir, mais c’était une opportunité et je me sentais super bien », a lancé Stewart-Jones

« Je voulais demeurer calme au début parce que je me doutais que le groupe n’allait pas se séparer dès le départ. Je n’ai pas dépensé trop d’énergie et je me suis retrouvé à la bonne place quand il y a eu des échappées. Je me doutais que le résultat était bon à l’approche de la ligne d’arrivée, mais quand j’ai vu que c’était un top-10, j’étais vraiment très heureuse. »

L’Allemande Katharina Hennig s’est imposée pour remporter les grands honneurs de cette épreuve devant la Suédoise Frida Karlsson (+0,7 seconde) et la Finlandaise Kerttu Niskanen (+0,8 seconde).

Avec une dernière épreuve à disputer au Tour de ski, Stewart-Jones est actuellement 18e au classement général provisoire et croit pouvoir améliorer ce classement lors de la dernière journée d’activité.

« J’aimerais ça pouvoir remonter le plus possible au classement, ce sera une grosse montée demain et ce serait très probable que je suis puisse gagner quelques rangs. Je n’ai jamais fait de course du genre, mais je suis bonne dans les montées en temps normal, on verra bien ce qui se passera demain », a conclu Stewart-Jones.

Vous pourriez aussi aimer...

12 Jan - 2023 | par Louis-Michel Lelièvre

Le baptême de feu de Liliane Gagnon

Montréal, 12 janvier 2023 (Sportcom) – Grâce à son excellent début de saison dans le circuit Nor-Am, Liliane Gagnon a eu la…

Nos partenaires