16 Fév - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Ski de fond - Jeux olympiques de Pékin

Un résultat qui fait du bien à Antoine Cyr

Nouvelle

Montréal, 16 février 2022 (Sportcom) – De son propre aveu, Antoine Cyr ne connaissait pas de très bons moments depuis le début des Jeux olympiques de Pékin. Le Québécois a toutefois pu oublier ces premières sorties plus difficiles lors du sprint par équipe mercredi, alors qu’il a obtenu le cinquième rang de la finale avec son coéquipier Graham Ritchie.

« C’est une course qui fait du bien. Ce n’étaient pas les performances auxquelles je m’attendais depuis le début des Jeux olympiques. C’est incroyable de faire une aussi bonne course », s’est réjoui Antoine Cyr, en entrevue avec Sportcom.

Dès le départ en finale, Cyr s’est placé dans la portion de tête du peloton, donnant le premier relais à son compatriote au deuxième rang. Les deux compétiteurs devaient à tour de rôle effectuer trois tours de piste.

Ritchie a perdu plusieurs places lors de sa première présence, mais les choses se sont replacées au retour en piste de Cyr qui a connu un départ explosif. Il s’est rangé au cinquième rang, classement que les Canadiens ont conservé jusqu’à la toute fin.

« On voulait conserver un maximum d’énergie. Mon but était de donner le relais à Graham (Ritchie) dans les meilleures conditions possibles et de son côté, il atteint des vitesses incroyables. Tout fonctionnait bien aujourd’hui », a ajouté Cyr.

Le top-3 s’est séparé du reste des compétiteurs à partir du cinquième relais, le dernier de Cyr. À l’arrivée, les Norvégiens se sont emparé de la médaille d’or en devançant les Finlandais (+2,46 secondes) et le Comité olympique russe (+4,29 secondes).

« C’est dur à expliquer comment on se sent en suivant les gros pays. Ça goûte le sang et on voit des étoiles. Il faut le vivre pour le comprendre, ça fait mal ! » s’est exclamé le fondeur de 23 ans qui a tenu tête aux meneurs lors de son dernier relais.

La journée avait débuté sur les chapeaux de roue pour Cyr et Ritchie avec une quatrième place lors de leur vague des demi-finales. Le Gatinois a d’ailleurs été excellent lors de ses trois tours de piste, prenant même le premier rang provisoire avant le dernier échange à la suite d’une échappée avec le Finlandais.

Ritchie a franchi le fil d’arrivée en 20 minutes 18,71 secondes (+1,43 seconde). Les Norvégiens ont fini au premier rang de cette vague.

Déception pour Katherine Stewart-Jones et Dahria Beatty

Du côté féminin, Katherine Stewart-Jones et Dahria Beatty se sont battues en demi-finales, mais elles n’ont pas été en mesure de percer le top-4 de leur vague afin d’obtenir un laissez-passer pour la finale.

Les Canadiennes ont conclu la journée au sixième rang de leur groupe, un résultat qui déçoit quelque peu Stewart-Jones.

« On voulait vraiment participer à la finale aujourd’hui (mercredi), donc on est un peu déçues. Je ne me sentais pas vraiment bien, mon corps avait de la difficulté à suivre le rythme. Dahria (Beatty) a été vraiment bonne, mais malheureusement, ce n’était pas notre journée », a commenté Stewart-Jones au terme de l’épreuve.

Stewart-Jones et Beatty ont réussi à se maintenir dans les quatre premières jusqu’à une cassure au deuxième relais de la Québécoise. Les meneuses se sont alors détachées, laissant Stewart-Jones dans une lutte pour la cinquième place.

« Après mon deuxième tour, je n’avais vraiment plus d’énergie. C’était difficile de rester dans le groupe de tête à ce moment-là. Ça faisait mal et je ne voulais pas tout donner parce que je devais encore effectuer un dernier tour de piste. J’ai été capable de rivaliser pendant un court moment », a-t-elle ajouté.

En finale, Katharina Hennig s’est imposée dans le sprint final pour permettre à l’Allemagne de gagner la médaille d’or. Les Suédoises (+0,17 seconde) suivent avec l’argent et le Comité olympique russe (+0,71 seconde) termine sur la troisième marche du podium. 

Vous pourriez aussi aimer...

30 Nov - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

En profiter pleinement avant une pause forcée

Montréal, 30 novembre 2022 (Sportcom) – La conclusion de la saison 2022-2023 en sera une bien particulière pour la planchiste Audrey McManiman….

Nos partenaires