16 Mar - 2024 | par Mathieu Laberge

Ski de fond – Coupe du monde

11e, Antoine Cyr se rapproche de son objectif de fin de saison

Nouvelle

Archives, Nordiq Canada

Montréal, 16 mars 2024 (Sportcom) – Le fondeur Antoine Cyr a surmonté des conditions météo difficiles de pluie et de neige fondante pour se rapprocher un peu plus de son objectif de fin de saison. Samedi, le Gatinois s’est classé 11e du 10 kilomètres style classique de la Coupe du monde de ski de fond de Falun, en Suède.

Il passe ainsi de la 11e à la 10e place du classement cumulatif de la Coupe du monde avec une dernière course à faire, épreuve qui aura lieu dimanche. Son objectif est de conserver sa place au sein de ce top-10.

« Je suis vraiment content de ma course d’aujourd’hui (samedi). Les conditions étaient vraiment difficiles (pour le style classique) et habituellement, ce n’est pas dans ce genre de conditions-là que je suis capable de bien performer. Mais là, de faire une bonne course dans ces conditions, c’est un gros positif. Je suis vraiment, vraiment content ! » a révélé Cyr en entrevue avec Sportcom, lui qui a accusé un retard d’une minute sur le Norvégien Johannes Hoesflot Klaebo, vainqueur du jour.

Le Finlandais Iivo Niskanen (+22,1 s) a fini deuxième et le Norvégien Martin Loewstroem Nyenget (+24,0 s) troisième. Avec sa victoire, Klaebo relance la lutte pour le gros globe de cristal où il est deuxième (2470 points) derrière son compatriote Harald Oestberg Amundsen (2582 points).

Quatrième au sprint classique de Drammen mardi dernier, Cyr se dit confiant d’atteindre son objectif de fin de saison.

« Je sais que la forme est très bonne en ce moment. C’est encore serré au pointage en arrière et il y a quelques gars qui pourraient revenir, alors ce sera une course super importante (dimanche). Être dans le top-10, ça clôturerait vraiment bien la saison de Coupe du monde. Jusqu’à maintenant, c’est un gros succès, alors si on est capable de fermer la boucle demain avec une bonne performance, ce serait super », a indiqué Antoine Cyr.

La course de dimanche sera un 20 kilomètres en style libre, départ groupé, ce qui convient mieux au Québécois selon lui.

« C’est un parcours extrêmement technique où il n’y a pas beaucoup de place pour dépasser, alors il faudra essayer d’éviter les accrochages. […] Je pense que ce sera une course intéressante, car il y a beaucoup de choses en jeu, dont le classement cumulatif de la Coupe du monde. Rien n’est encore joué et j’ai hâte de voir les stratégies des Norvégiens. »

À l’épreuve féminine, les Finlandaises Kerttu Niskanen (30 min 01,3 s) et Johanna Matintalo (+4,2 s) ont signé le doublé devant la Suédoise Jonna Sundling (+10 s). Seule Québécoise inscrite, Liliane Gagnon a pris le 59e rang (+4 min 09,8 s).

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

22 Mar - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Les Savard-Ferguson s’invitent à la fête

Mont-Sainte-Anne, 22 mars 2024 (Sportcom) – Même s’ils n’étaient pas sur les listes de départ de la Coupe du monde de snowboard…

Nos partenaires