8 Sep - 2022 | par Mathieu Laberge

Cyclisme sur route

Antoine Duchesne choisit son moment pour arrêter

Nouvelle

Québec, 8 septembre 2022 (Sportcom) – « Je suis émotif en ce moment, mais je n’ai aucune tristesse. Je ressens beaucoup de fierté », a déclaré Antoine Duchesne, jeudi, à l’annonce de sa retraite sportive, avant d’être interrompu par les pleurs de son petit Jules, âgé de 4 mois.

Le goût de passer plus de temps avec son enfant, sa femme Chloé, ainsi que de vivre ses autres passions qui n’étaient pas compatibles avec la vie de cycliste de haut niveau, étaient tous des aspects qui pesaient plus lourd dans la balance que le contrat que sa formation Groupama-FDJ lui a offert pour demeurer avec l’équipe après la présente saison.

« On a voulu se marier pour être ensemble et faire un enfant, être une famille et l’éduquer ensemble. Mais malheureusement, être parti six mois par année, ça complique souvent les choses. […] C’est dur de se planifier une vie quand tu te fais appeler à la dernière minute pour partir 12 jours en Belgique. C’est ça notre vie et ce sont des aspects que les gens ne voient pas. »

Antoine Duchesne fêtera ses 31 ans lundi et il se dit fier de l’homme qu’il est devenu, surtout à la suite des nombreuses tuiles qui ont ponctué son parcours. Son retour à la compétition après une opération à l’artère iliaque gauche afin d’améliorer sa circulation sanguine et aussi sa longue pause en raison d’une mononucléose ont été des étapes importantes qui ont forgé qui il est.

La cohérence entre ses paroles et ses gestes sont aussi une source de fierté pour lui, bien avant les résultats.

« J’ai toujours dit que la famille c’était ce qu’il y avait de plus important et aujourd’hui, j’agis en conséquence. Oui, c’est une fin, mais c’est juste un chapitre. Ç’a été beau, ç’a été tough, intense, et je fais le choix d’arrêter à la fin de la plus belle saison de ma carrière. […] Merci, ç’a été une crisse de ride ! »

En image : Antoine Duchesne annonce sa retraite

La ride d’Antoine Duchesne a été marquée par cinq participations aux trois grands tours nationaux qu’il a tous complétés : France (2016 et 2022), Italie (2021) et Espagne (2015 et 2018) en plus d’avoir été présent à sept éditions du Tour des Flandres et cinq de Paris-Roubaix. Il a également pris part aux Jeux olympiques de Rio en 2016.

Sa seule victoire professionnelle, signée aux Championnats canadiens 2018, lui aura permis de porter le maillot unifolié pendant un an.

En juillet dernier, le Québécois a aidé son coéquipier David Gaudu à finir au quatrième rang du Tour de France. Sur les Champs Élysées, Duchesne a avoué qu’il savait déjà à ce moment qu’il vivait son dernier Tour et c’est pourquoi il a pleinement saisi l’instant. Ces émotions vécues au Tour 2022 avec ses coéquipiers, rien ne pourrait les surpasser.

« Quand je repense au p’tit gars de Chicout’ (Chicoutimi) qui est parti à 17 ans avec un billet de non-retour pour la France avec le rêve d’un jour devenir cycliste professionnel, jamais je n’aurais pensé être ici 13 ans plus tard », a ajouté Duchesne, très émotif.

Pendant ces 13 années sur le Vieux Continent, plusieurs ont été passées en compagnie d’Hugo Houle, alors qu’ils étaient colocataires. Avant l’annonce de Duchesne, Houle l’avait taquiné en lui disant qu’il avait oublié de repasser son t-shirt, contrairement à lui.

Les Grands Prix de Québec et Montréal seront ceux des adieux d’Antoine Duchesne au public québécois, mais le principal intéressé ne sait pas encore s’il retournera en Europe pour prendre part à d’autres compétitions.

Pendant que le futur retraité enchaînait les entrevues, sa mère nageait dans le bonheur à faire rire son petit-fils assis sur ses genoux. Une situation qui se reproduira plus souvent maintenant que papa-fiston sera plus souvent à la maison.

Vous pourriez aussi aimer...

9 Sep - 2022 | par Mathieu Laberge

Les Québécois au bout de leurs limites

Québec, 9 septembre 2022 (Sportcom) – Le plateau du Grand Prix cycliste de Québec était le plus relevé de l’histoire et c’est…

9 Sep - 2022 | par Mathieu Laberge

Semer du bonheur pour devenir meilleur

Québec, 9 septembre 2022 (Sportcom) – Ils n’étaient pas dans un karaoké, mais c’était tout comme. Au dernier Tour de France, on…

Nos partenaires