7 Fév - 2020 | par Luc Turgeon

Patinage de vitesse longue piste – Coupe du monde

Antoine Gélinas-Beaulieu signe le meilleur résultat international de sa carrière

Nouvelle

Montréal, 7 février 2020 (Sportcom) – Antoine Gélinas-Beaulieu est passé à moins d’une seconde de décrocher la première médaille individuelle de sa carrière en Coupe du monde, vendredi, à Calgary. Sa quatrième place signée devant ses partisans au 1500 m représente néanmoins son meilleur résultat sur la scène internationale.

Le Québécois a terminé au pied du podium avec un temps de 1 min 44,002 s, soit 0,76 seconde de plus que l’Américain Joey Mantia qui a reçu le bronze. Le Russe Denis Yuskov (1 min 43,234 s) et le Chinois Zhongyan Ning (1 min 43,262 s) ont respectivement obtenu l’or et l’argent.

Ce n’est cependant pas le record personnel qui rendait Gélinas-Beaulieu plus heureux après la compétition. « Le plus excitant là-dedans, c’est que je suis assez confortable et confiant dans ma capacité à performer, ce qui fait en sorte que je peux me permettre de jouer avec ma technique et m'amuser », a-t-il confié.

Selon lui, les Coupes du monde représentent différentes occasions pour les athlètes de tester des points techniques particuliers en situation de stress. Dans son cas, tout s’est joué sur le nombre de pas effectués sur les lignes droites.

« J'avais une stratégie en tête et j'ai fait exactement ce que j'avais visualisé. Habituellement, huit pas me permettent d'être plus détendu et d'avoir plus d'énergie à la fin. De l'autre côté, avec dix pas, j'ai un meilleur rythme et de bons premiers tours. C'était le temps d'essayer huit pas et comme de fait, j'ai eu un excellent dernier tour », a expliqué l'athlète de 27 ans.

Il espère maintenant connaître du succès aux mondiaux en ajustant son plan de match. « Le plan sera de faire une combinaison des deux! J'ai un plaisir fou à faire ce que je fais et j'ai hâte de voir ce que je vais pouvoir exécuter la semaine prochaine aux Championnats du monde. »

Toujours au 1500 m et également du groupe A, David La Rue a conclu au 11e rang, soit son meilleur résultat de la saison en Coupe du monde sur cette distance.

Dure journée au 500 m

Médaillés d’argent des Championnats des quatre continents disputés à Milwaukee la fin de semaine dernière, Laurent Dubreuil et Alex Boisvert-Lacroix ont connu une journée plus difficile parmi le groupe A du 500 m.

Tout comme ce fut le cas la semaine passée, Dubreuil a vu son mauvais début de course lui coûter cher. Malgré un départ satisfaisant, tout s’est gâté après avoir franchi 50 mètres. « Ça n’a pas bien été techniquement. Je n’ai pas réussi à aller chercher la vitesse au deuxième 50 m qui m’aurait aidé pour le reste du tour. Ça ne pardonnait pas de faire une erreur à ce moment-là », a jugé le Lévisien, qui a finalement stoppé le chronomètre à 34,587 s pour terminer au 13e rang.

« Ç’a été un de mes pires 500 m de la saison sur le plan technique et j’ai eu l’impression de courir sur la glace. C’est décevant, parce que je sais que mes jambes sont là pour rivaliser et gagner une médaille », a-t-il ajouté.

Pour sa part, Alex Boisvert-Lacroix a terminé 16e en raison d’un temps de 34,698 s. Il avait décroché la médaille d’argent à cette épreuve la semaine dernière, à Milwaukee. Les Russes Ruslan Murashov, Pavel Kulizhnikov et Viktor Mushtakov sont montés sur le podium.

Dans le groupe B, Antoine Gélinas-Beaulieu a terminé 22e.

Du côté féminin, Valérie Maltais pointe au 11e du groupe A au 3000 m, tandis que Béatrice Lamarche a fini 14e du groupe B au 1000 m.

La Coupe du monde de Calgary reprendra samedi avec les courses de 500 m et de 1500 m chez les femmes. Du côté masculin, les patineurs de vitesse longue piste prendront part aux épreuves de 1000 m et 5000 m.

Vous pourriez aussi aimer...

30 Avr - 2021 | par Mathieu Laberge

Brillante victoire de Soler sous la pluie

Montréal, 30 avril 2021 (Sportcom) – En s’imposant en solo à la troisième étape du Tour de Romandie, l’Espagnol Marc Soler (Movistar)…

Nos partenaires