10 Jan - 2023 | par Luc Turgeon

Surf des neiges - Coupe du monde

Arnaud Gaudet termine 14e dans un parcours défavorable

Nouvelle

© Miha Matavz/FIS

Montréal, 10 janvier 2023 (Sportcom) – « Ça aurait pu être une tout autre histoire », a partagé le planchiste Arnaud Gaudet, classé 14e du slalom en parallèle à la Coupe du monde de Bad Gastein. Une erreur commise au haut de la piste et un parcours plus lent que celui de son opposant ont mené à son élimination mardi.

Les meilleurs planchistes des qualifications choisissaient leur couloir de course en vue des manches éliminatoires, ce qui représentait un net avantage, comme le démontrent les résultats.

Seulement trois des seize duels ont été gagnés dans le parcours rouge. Parmi ces trois vainqueurs, deux ont bénéficié de la chute de leur adversaire, tandis que le troisième l’a emporté par 1 dixième de seconde.

« Avec tous les trous, ce n’était pas facile gagner dans le parcours rouge aujourd’hui ! » a mentionné Arnaud Gaudet, qui l’a appris à ses dépens dès le premier tour. Le Québécois a été éliminé face à l’Autrichien Alexander Payer, vainqueur de la course par une marge de 1,53 seconde.

Gaudet comptait effectuer un départ plus direct en franchissant les premières portes afin de générer de la vitesse par la suite. Il a cependant pris du retard qu’il n’a pas été en mesure de rattraper par la suite.

« J’essayais de reprendre ma ligne et je me suis retrouvé en mode survie. J’aurais aimé suivre le plan initial, mais j’ai vite dévié de ça et j’en suis déçu », a-t-il souligné.

Médaillé d’or de cette épreuve à la Coupe du monde de Winterberg, en décembre, où Arnaud Gaudet s’était classé 28e, Alexander Payer a plus tard été vaincu en grande finale par l’Italien Maurizio Bormolini.

L’Allemand Stefan Baumeister a complété le podium en l’emportant par 13 centièmes de seconde face à l’Autrichien Fabian Obmann en petite finale.

« (Alexander) Payer a bien fait aujourd’hui et termine deuxième. C’était un adversaire de taille pour commencer. La clé aurait été de me qualifier un peu plus haut et de pouvoir choisir mon parcours », a tranché Gaudet, qui a été surpris par le fameux parcours rouge lors des qualifications.

Parmi les premiers à s’élancer, il n’était pas conscient de l’état de la piste.

« J’avais une excellente descente ! La neige était dure, mais changeait drastiquement aux quatre dernières portes pour devenir molle, en sel. Ça m’a surpris et j’ai perdu beaucoup de temps parce que ça défonçait. Les autres planchistes m’ont vu et ont pu s’ajuster » a-t-il raconté. Gaudet a été le seul Canadien à accéder au tableau éliminatoire en Autriche. Il reprendra l’action mercredi au slalom en parallèle par équipe.

Vous pourriez aussi aimer...

4 Jan - 2023 | par Luc Turgeon

Laurence St-Germain saisit sa deuxième chance

Montréal, 4 janvier 2023 (Sportcom) – Laurence St-Germain s’apprêtait à plier bagage lorsqu’on lui a annoncé qu’elle risquait de passer en deuxième…

Nos partenaires