5 Nov - 2022 | par Sportcom Services

Judo Canada – Grand Chelem

Arthur Margelidon retrouve ses repères…et le podium !

Communiqué

Tiffany Hunting

Montréal, 5 novembre 2022 –Il y avait plus d’un an et demi qu’Arthur Margelidon n’était pas monté sur le podium d’un Grand Chelem de judo. Le Canadien a remédié à la situation de brillante manière, samedi, en étant décoré d’argent au terme d’un parcours quasi sans faute à Bakou, en Azerbaïdjan.

Margelidon s’est retrouvé en territoire hostile lors de la grande finale, où il était confronté à l’Azéri Hidayat Heydarov, troisième au classement mondial de l’IJF. C’est toutefois le judoka du Canada qui a été le premier à se signaler dans cet affrontement, prenant rapidement le contrôle du tatami.

Il a lancé de nombreuses attaques dans les deux premières minutes du combat, ne laissant aucune marge de manœuvre à la deuxième tête de série du tournoi, sans réponse face à la tactique de son rival.

Le vent a cependant tourné pour le favori de la foule en un instant de seconde, quand il a profité d’une brèche dans la défensive de Margelidon pour le projeter au sol et l’emporter par ippon.

« Il m’a surpris sur une action et je me suis fait prendre. Je dominais le combat, je sentais que j’avais le dessus et que la médaille d’or était à ma portée. Malheureusement, j’ai fait une seule petite erreur et il n’a pas raté sa chance », a analysé le Québécois au terme de la finale.

Ce faux pas aura été le seul du jour pour Margelidon qui a fait face à son lot d’adversité dans ce tournoi. Après deux victoires acquises par ippon contre l’Espagnol Jose Antonio Aranda Olalla et l’Azéri Vusal Galandarzade, le Canadien avait rendez-vous avec le Géorgien Lasha Shavdatuashvili en quart de finale.

L’athlète de 29 ans s’est montré sans complexe face au numéro deux mondial et champion du monde 2021 qu’il a vaincu par waza-ari à l’issue des quatre minutes de temps réglementaire.

« Il m’avait déjà battu deux fois avant, dont aux Jeux de Tokyo, mais je savais qu’il était à ma portée, a commenté Margelidon. J’avais une bonne stratégie, j’ai réussi à marquer tôt dans le combat et à garder mon sang-froid jusqu’à la fin pour l’emporter. C’était une victoire très satisfaisante et c’est bon pour le moral ! »

La tâche n’a pas été plus simple au tour suivant, alors qu’il a dû puiser dans ses réserves pour venir à bout de l’Ouzbek Murodjon Yuldoshev, neuvième au monde. Un ippon exécuté dans la deuxième minute de la prolongation a procuré la victoire l’athlète de l’unifolié, qui a du même coup obtenu son billet pour le duel ultime.

« Rendu là, il n’y a rien de facile, a-t-il poursuivi. Je l’avais déjà battu dans le passé et j’ai utilisé le même plan de match pour le vaincre de nouveau. J’ai dominé sans me mettre en danger et j’ai passé une attaque au bon moment. C’était parfait d’un bout à l’autre. »

Malgré les nombreux bons coups, l’amertume du revers en finale se faisait toujours sentir dans la voix de Margelidon, qui ne visait rien d’autre que le titre à Bakou. Celui-ci avoue toutefois qu’il aura plusieurs points positifs sur lesquels bâtir pour accomplir son objectif lors de ses prochaines sorties.

« Ça fait du bien de retrouver mes repères et de faire plusieurs bons combats de suite. J’ai eu quelques blessures dans la dernière année, mais je sens que je suis de plus en plus capable d’imposer mon judo, ce qui prouve qu’on va dans la bonne direction. Par contre, les erreurs prouvent qu’il reste aussi des choses à travailler. Les médailles, c’est toujours plaisant, mais la prochaine fois, je veux finir avec l’or et je vais travailler pour ça », a-t-il conclu.

Un seul autre Canadien était en action samedi, soit l’Ontarien Mohab ElNahas. Celui-ci a connu une sortie rapide chez les moins de 81 kg en raison d’une défaite subie au premier tour contre le Tadjik Somon Makhmadbekov.

Les membres de la délégation canadienne présents dans la capitale de l’Azerbaïdjan rentreront au pays dans les prochains jours pour y amorcer leur préparation en vue du Grand Chelem de Tokyo, qui aura lieu les 3 et 4 décembre prochains, au Japon.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Informations :

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
Judo Canada
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

Arthur Margelidon Back on Track…and on the Podium!




Montréal, November 5, 2022 – Arthur Margelidon had not stepped onto a judo Grand Slam podium in more than a year and a half. On Saturday, however, the Canadian remedied the situation in spectacular style, winning a silver medal in Baku, Azerbaijan, after an almost perfect day of competition.

Margelidon found himself in hostile territory in the under-73 kg grand final, where he was pitted against Hidayat Heydarov of Azerbaijan, currently third in the IJF world rankings and tournament second seed. Nevertheless, Margelidon managed to score first and take control of the fight.

During the first two minutes of combat, he launched numerous attacks, leaving his opponent with little room to manoeuvre. Heydarov struggled to return the offensive.

However, the tide turned in a matter of seconds when the local fan favourite took advantage of a gap in Margelidon’s defense to throw him to the ground and win by ippon.

“He surprised me on a move and I got caught. I was dominating the fight. I felt like I had the upper hand and that the gold medal was within my grasp. Unfortunately, I made a slight error and he capitalized on it,” said the Québécois, following the final match.

That slip-up was the only one of the day for Margelidon, who faced much adversity during the tournament. Following two wins by ippon over Jose Antonio Aranda Olalla of Spain and Vusal Galandarzade of Azerbaijan, the Canadian faced Lasha Shavdatuashvili of Georgia in the quarter-final.

The 29-year-old appeared to have no qualms about facing the number two ranked judoka in the world and 2021 world champion, whom he defeated by waza-ari after four minutes of regulation time.

“He had beaten me twice before, including at the Tokyo Games, but I knew I could take him,” said Margelidon. “My strategy was good. I managed to score early and keep my composure until the end. It was a satisfying win and a confidence booster!” 

Things got tougher in the next round, where Margelidon had to dig deep to overcome Murodjon Yuldoshev of Uzbekistan, currently ninth in the world, but a timely ippon in the second minute of overtime gave the Canadian the victory, as well as a ticket to the grand final.

“At that point, nothing is easy,” he continued. “I had beaten him in the past, and I used to same approach to do so again. I dominated the fight without putting myself in any danger, and I attacked at the right moment. It was perfect from start to finish.” 

Despite Margelidon’s impressive performance today, a hint of bitterness could still be heard in his tone, as he had come to Baku with one objective only: to win the title. However, he acknowledged he has several positive aspects to build on in order to achieve his goal in his upcoming matches.

“It feels good to be back on track and to have fought several good fights in a row. I’ve been injured a few times in the past year, but I’m feeling more and more able to use my own judo, which shows we’re headed in the right direction. On the other hand, my errors tell me I still have things to work on. It’s always nice to win a medal, but next time, I want gold, so I’m going to work towards that,” he concluded.

The only other Canadian in action on Saturday was Ontario’s Mohab ElNahas, who saw his day come to an early end when he was defeated by Somon Makhmadbekov of Tajikistan in the first round of the under-81 kg tournament.

The Canadian contingent to Azerbaijan will return home in the next few days to begin preparations for the Tokyo Grand Slam, which will take place on December 3 and 4 in Japan.

-30-

Written by Sportcom for Judo Canada

For more information:
Patrick Esparbès
Chief Operating Officer
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

Vous pourriez aussi aimer...

4 Nov - 2022 | par Sportcom Services

Christa Deguchi de retour au sommet à Bakou

Montréal, 4 novembre 2022 – Christa Deguchi n’avait qu’une idée en tête vendredi, soit celle de monter sur la plus haute marche du podium…

8 Nov - 2022 | par Sportcom Services

Priscilla Gagné, vice-championne du monde !

Montréal, 8 novembre 2022 – La Québécoise Priscilla Gagné a bataillé fort mardi aux Championnats du monde IBSA de parajudo disputés à…

Nos partenaires