14 Mai - 2021 | par Mathieu Fontaine

Cyclisme sur route – Tour d’Italie

Au cœur de l’action, Antoine Duchesne protège le détenteur du maillot rose

Nouvelle

Groupama-FDJ

Montréal, 14 mai 2021 (Sportcom) – Antoine Duchesne (Groupama-FDJ) s’est retrouvé au devant du peloton avec l’objectif de protéger le détenteur du maillot rose, son coéquipier Attila Valter, lors de la septième étape du Tour d’Italie disputée vendredi. Le Québécois a rempli son mandat avec brio, menant le jeune Hongrois jusqu’aux derniers kilomètres de la course avant de lever le pied.

« C’est une bonne journée pour notre équipe et le scénario était parfait! Il y a eu une échappée très tôt avec trois coureurs moins dangereux au général, alors les équipes de sprinteurs ont roulé dès le début. Les coureurs devant savaient que c’était peine perdue, donc ils n’ont pas roulé trop fort. Tout ce qu’on a eu à faire, c’est de nous coller sur leur vitesse », a expliqué Duchesne, 111e à rallier l’arrivée, à 1 minute et 13 secondes du vainqueur.

Le peloton a rattrapé le trio de fuyards à 17 kilomètres de Termoli, après quoi le rythme de la course a augmenté jusqu’au sprint final. L’Australien Caleb Ewan (Lotto Soudal) a respectivement devancé l’Italien Davide Cimolai (Israel Start-Up Nation) et le Belge Tim Merlier (Alpecin-Fenix) pour signer sa deuxième victoire de la semaine, après celle de mercredi.

Valter s’est de son côté classé 36e, concluant les 181 kilomètres du parcours dans le même temps que le gagnant. Le Hongrois conserve ainsi la tête du classement général provisoire avec une avance de 11 secondes sur le Belge Remco Evenepoel (Deceuninck – Quick Step), 50e du jour.

« C’était plus nerveux, mais nous avons bien géré dans le final. Nous nous sommes assurés de ne pas prendre de cassure et de garder Attila hors de danger », a poursuivi Duchesne.

Une autre mission importante attend le cycliste de Saguenay et ses coéquipiers samedi, alors qu’ils prendront le départ de la huitième étape de ce Giro à Foggia. Une sortie de 170 kilomètres ponctuée de trois ascensions les mènera jusqu’à Guardia Sanframondi.

« Il faudra essayer de bien filtrer le départ pour être certains qu’aucun coureur dangereux au classement général ne prenne la fuite. Nous devrons contrôler (la course) toute la journée et veiller à ce qu’Attila fasse de bonnes montées avec les meilleurs », a analysé Duchesne en conclusion.

Cliquez ici pour consulter les résumés des dernières étapes du Tour d’Italie

Vous pourriez aussi aimer...

6 Juin - 2021 | par Mathieu Fontaine

Hugo Houle retrouve la forme en Suisse

Montréal, 6 juin 2021 (Sportcom) – Hugo Houle (Astana – Premier Tech) a amorcé le Tour de Suisse en prenant le 52e rang du contre-la-montre…

Nos partenaires