24 Mar - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Surf des neiges – Championnats du monde juniors

Une fin de saison en or pour Aurélie Moisan

Nouvelle

Montréal, 24 mars 2024 (Sportcom) – Aurélie Moisan n’arrive toujours pas à y croire ! Après avoir une saison au-delà de ses attentes avec quelques sorties en Coupe du monde ainsi que des victoires dans le circuit nord-américain et en Coupe européenne, la Québécoise a conclu l’année en devenant double championne du monde junior !

« C’est complètement fou, je ne m’attendais tellement pas à ça. Je savais que j’allais être compétitive, mais de là à gagner deux médailles en deux jours, je n’y crois toujours pas », a lancé Moisan en entrevue avec Sportcom.

« Au début de la saison, je n’y aurais jamais cru. Tout est allé si vite cette année et j’ai vécu plusieurs beaux moments. Je suis vraiment fière de moi », a-t-elle ajouté.

Vendredi, à Lachtal, en Autriche, Moisan a dominé les qualifications du slalom géant en parallèle en matinée. Puis, elle a été parfaite du début à la fin des rondes éliminatoires pour remporter son premier titre de championne du monde, battant en finale la planchiste locale Weronika Dawidek.

« Il n’y a pas eu d’erreurs importantes vendredi, je suis contente de toutes mes descentes. J’ai pu démontrer le meilleur de moi-même. Le parcours était très court et il fallait donner notre 100 % dès le départ parce que les courses n’étaient pas longues. Je suis satisfaite de cette journée-là. »

Loin d’être rassasiée, l’athlète de 19 ans a poursuivi sa lancée en terminant une fois de plus première des qualifications du slalom en parallèle samedi. Son succès s’est poursuivi jusqu’en grande finale, où elle se retrouvait face à la Tchèque Adela Keclikova.

Lors de cette course ultime, Moisan a cru que ses espoirs de médaille d’or s’étaient envolés lorsqu’elle a chuté en début de parcours. Elle a toutefois décidé de se relever rapidement et d’y aller le tout pour le tout. Une décision qui aura été extrêmement payante.

« Honnêtement, il y a eu un peu de doutes hier (samedi), je sentais une pression avec le résultat de la veille. Ç’a quand même bien été, j’ai été capable de demeurer concentrée presque toute la journée. Je suis tombée en grande finale et j’ai un peu paniqué. Je me suis relevée tout de suite et je n’avais rien à perdre, j’ai tout donné et j’ai réussi à rattraper mon adversaire », a-t-elle raconté.

Dimanche, en compagnie de l’Ontarien Matthew Heldman, Aurélie Moisan a pris la huitième place de l’épreuve par équipe mixte du slalom en parallèle.

Également en action aux Championnats du monde juniors de surf des neiges alpin, Anne-Laurie Bettez a terminé 30e en slalom en parallèle et 41e en slalom géant en parallèle.

Cette saison inespérée, combinée aux titres de championne du monde, incitera Moisan à revoir ses objectifs à la hausse pour les saisons à venir. Sans vouloir se projeter trop loin dans le futur, l’athlète de Baie-d’Urfé voit son rêve de participer aux Jeux olympiques se rapprocher à grands pas.

« Je construis de plus en plus ma confiance. L’an prochain, je veux me concentrer de plus en plus sur les Coupes du monde en slalom en parallèle. Avec les derniers mois, je vois que je peux espérer connaître du succès également en slalom géant en parallèle. C’est excitant, avec les Jeux en Italie aussi dans moins de deux ans, j’y pense de plus en plus. La prochaine saison sera importante pour faire ma place pour les Olympiques », a conclu Aurélie Moisan.

Vous pourriez aussi aimer...

25 Mar - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Arianne Gallant à la croisée des chemins

Montréal, 25 mars 2024 (Sportcom) – Il y a exactement un an, Arianne Gallant vivait l’un des moments forts de sa jeune…

Nos partenaires