12 Sep - 2019 | par Luc Turgeon

Paranatation – Championnats du monde

Aurélie Rivard revient en force et gagne l’or

Nouvelle

Montréal, 12 septembre 2019 (Sportcom) – Aurélie Rivard (S10) n’a pas tardé à renouer avec le sommet du podium, jeudi, aux Championnats du monde de paranatation de Londres. Une journée après avoir perdu son titre au 400 m libre, la Québécoise a dominé le 100 m libre pour être couronnée championne du monde.

C’est la première fois que la fierté de Saint-Jean-sur-Richelieu gagne l’or à cette épreuve aux mondiaux, mais elle avait décroché le titre paralympique aux Jeux de Rio, en 2016. Mercredi, l’athlète de 23 ans a remporté la médaille d’argent au 400 m libre S10, dans une course extrêmement serrée. Une fois la compétition terminée, elle a eu une baisse d’énergie et s’est effondrée, puis l’équipe médicale est venue s’occuper d’elle.

« On m’avait conseillé de ne pas nager aujourd’hui (jeudi) pour récupérer, mais je voulais absolument participer. Je me suis reposée toute la journée pour m’assurer de revenir en force avec l’objectif de l’emporter », a-t-elle raconté.

Son malaise subi la veille ne s’est pas fait sentir un seul instant sur sa performance du jour, où elle a été en parfait contrôle de la compétition. Rivard a pris la tête tôt en finale et l’a conservée jusqu’à la toute fin pour stopper le chronomètre à 59,83 s, un record des Championnats du monde. Elle a été la seule compétitrice de la journée à réussir un temps de moins d’une minute. Les Néerlandaises Chantalle Zijderveld (+0,88 seconde) et Lisa Kruger (+0,93 seconde) ont complété le podium. « Ma priorité n’était pas mon temps. Je voulais simplement me concentrer sur mon niveau d’énergie pour être en pleine forme en vue de l’épreuve », a indiqué Rivard.

Il s’agit d’une troisième médaille pour la Canadienne à ces mondiaux et une deuxième d’or, elle qui a triomphé au 50 m libre de sa catégorie en début de semaine. Même si elle a été vaincue au 400 m libre par la Polonaise Oliwia Jablonska, c’est plutôt son état de santé qui a suivi sa course qui l’a dérangée. « J’avais absolument tout donné alors je suis aussi contente avec la médaille d’argent. Je suis contente pour elle (Jablonska), ça faisait longtemps qu’elle essayait de me battre! C’est frustrant de perdre un titre, mais j’en ai gagné un autre, alors je me sens bien. »

« J’ai eu du fun aujourd’hui et cette victoire prouve que je suis capable de me relever mentalement. Ça efface tout ce qui s’est passé hier », a conclu Aurélie Rivard, qui participera au 100 m dos et aux épreuves à relais pour boucler l'événement. « Mes épreuves prioritaires sont maintenant passées et je veux juste m’amuser. Nous n’avons pas d’attentes en tant qu’équipe et nous voulons simplement faire du mieux que nous pouvons. »

Camille Bérubé septième au 100 m dos S7

De son côté, Camille Bérubé a pris part à la finale du 100 m dos chez les S7, où elle a fini au septième rang. Elle a enregistré un temps de 1 min 24,87 s en finale, terminant ainsi à 3,82 secondes de la médaillée d’or, l’Américaine Elizabeth Marks. Également en action dans cette finale, Shelby Newkirk a reçu la médaille d’argent, tandis que la représentante de la Suisse Nora Meister a obtenu le bronze. La Montréalaise Tess Routliffe a été sixième de sa vague des qualifications, ce qui n’a pas suffi pour atteindre la ronde ultime.

Les Montréalais d’adoption Zach Zona et Morgan Bird ont tous les deux nagé à la finale du 400 m libre. Zona pointe au septième échelon chez les hommes et Bird a terminé septième de sa vague des préliminaires, sans toutefois se qualifier pour la finale féminine.

Les Championnats du monde de paranatation auront lieu jusqu’à dimanche.

Vous pourriez aussi aimer...

30 Avr - 2021 | par Mathieu Laberge

Brillante victoire de Soler sous la pluie

Montréal, 30 avril 2021 (Sportcom) – En s’imposant en solo à la troisième étape du Tour de Romandie, l’Espagnol Marc Soler (Movistar)…

Nos partenaires