9 Jan - 2016 | par Émilie Bouchard Labonté

Surf des neiges – Coupes du monde

Beaulieu vise plus haut

Montréal, 9 janvier 2016 (Sportcom) – « Il y a beaucoup de choses à retenir, mais je sais que je peux faire mieux », a résumé Sébastien Beaulieu. Le planchiste sherbrookois a pris, vendredi, le 25e rang de l’épreuve de slalom en parallèle de la Coupe du monde de Bad Gastein, en Autriche.

Beaulieu a ainsi signé la meilleure performance de l’équipe canadienne qui n’a vu aucun des siens atteindre les rondes éliminatoires.

Le Québécois a enregistré le 14e chrono dans le parcours bleu, puis le 36e sur le parcours rouge. « Ma première descente a été correcte, mais j’ai été un peu trop conservateur. Je ne voulais pas commettre la même erreur qu’à Cortina », a mentionné Beaulieu qui avait chuté en qualifications lors de la dernière Coupe du monde en décembre dernier à Cortina d'Ampezzo, en Italie.

Quarantième à s’élancer sur le parcours rouge, le surfeur de 24 ans n’a pu s’ajuster aux conditions de la piste. « Il faisait chaud et des traces se sont creusées sur la piste. J’ai eu de la difficulté à créer mon rythme et j’ai fait une erreur dans la transition du pitch à la section plate. »

Auteur d’un chrono combiné de 57,58 s au terme des deux manches, Beaulieu a terminé à à peine plus d’une seconde du 16e et dernier qualifié pour les huitièmes de finale. « Je suis convaincu d'avoir ma place en finale, alors chaque fois que je n'y serai pas je vais être un peu insatisfait », a mentionné celui dont la meilleure performance cette saison est une 23e place à Carezza (Italie), en décembre dernier.

Beaulieu doit maintenant trouver sa zone entre le risque et le confort. C’est la raison pour laquelle il participera à la Coupe Nor-Am de Steamboat la fin de semaine prochaine avant la tenue de la prochaine Coupe du monde. « Ce sera une excellente occasion pour moi de tester différentes choses, incluant mon niveau d’intensité lors des courses, et de trouver un juste milieu », a-t-il indiqué.

Également en action, Jasey-Jay Anderson a fini 36e, après n’avoir effectué qu’une seule descente de qualification. « En fait, ç’a été une très bonne course pour moi. Le résultat n’est définitivement pas celui que je souhaitais, mais le nouveau développement de ma planche est excellent et ç’a paru dans mes virages. Ça m’encourage beaucoup pour la continuité », a expliqué l’athlète de Mont-Tremblant.

Chez les femmes, les Montréalaises Marianne Laurin-Lalonde et Mackenzie Hamilton ont respectivement terminé 38e et 39e.

Épreuve en équipe

Samedi, Sébastien Beaulieu et l’Ontarienne Megan Farrell représentaient le pays à l’épreuve de slalom en parallèle par équipe à Bad Gastein.

Malheureusement, Farrell n’a pas pris le départ de cette course et le parcours des Canadiens s’est arrêté en huitième de finale. Ce sont les Russes Ekaterina Tudegesheva et Andrey Sobolev qui ont remporté ce duel.

« Je suis parti contre la Russe et ç’a fait en sorte que nous allions perdre dès le premier tour. Normalement, ce sont les femmes qui coursent en premier et ensuite les hommes. Comme j’étais seul, je suis parti en premier. Une fois passée la ligne d'arrivée, le Russe a fait sa descente seul. C’est dommage, mais sérieusement c’était une super bonne descente. J'étais bien content ! Ça aurait été le fun de prendre le départ contre le champion du monde, mais ce fut une belle occasion de prendre de l'expérience », a commenté le Sherbrookois.

L’équipe canadienne a ainsi terminé au 16e et dernier rang de cette épreuve. En finale, ce sont les Autrichiens Sabine Schoeffmann et Alexander Payer qui ont été couronnés grands gagnants en devançant les Allemands Selina Joerg et Stefan Baumeister. La médaille de bronze a été remise à l’équipe russe composée d’Alena Zavarzina et de Vic Wild.

Vous pourriez aussi aimer...

25 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

Deux Québécoises dans le top-50

Montréal, 25 novembre 2022 (Sportcom) – La glace est brisée à la Coupe du monde 2022-2023 de ski de fond. Katherine Stewart-Jones…

29 Nov - 2022 | par Mathieu Laberge

Jules Burnotte déçu, mais pas inquiet

Montréal, 29 novembre 2022 (Sportcom) – Jules Burnotte n’a pas skié à la hauteur de ses attentes à la première Coupe du…

Nos partenaires