18 Mar - 2016 | par Audrey Clement-Robert

Plongeon – Séries mondiales

Benfeito et Riendeau médaillés d’argent

Montréal, 18 mars 2016 (Sportcom) – Les Québécois Meaghan Benfeito et Vincent Riendeau sont montés sur la deuxième marche du podium, vendredi, à l’épreuve du 10 mètres synchronisé mixte de la seconde étape des Séries mondiales de plongeon présentés à Dubaï, aux Émirats arabes unis.

Benfeito, de Montréal, et Riendeau, de Pointe-Claire, ont obtenu un total de 307,38 points en finale. Ce sont les Chinois Xiaohu Tai et Yani Chang (349,74 points) qui ont remporté l’or avec une confortable avance de 43,36 points sur leurs plus proches rivaux, les Canadiens.

La paire russe formée de Yulia Timoshinina et de Nikita Shleikher a complété le podium avec une note de 305,22.

« Ç'a bien été, nous sommes définitivement satisfaits de cette médaille d’argent. Je suis content, c’était mieux qu’à Pékin surtout au point de vue individuel pour moi. La synchronisation était mieux sur certains plongeons, sauf le dernier. Nous avons aussi eu 15 points de plus qu’à Pékin », a commenté Vincent Riendeau.

Pour obtenir un meilleur résultat aux prochaines compétitions, les Québécois devront pratiquer davantage le plongeon mixte selon le Montréalais. En raison de leur taille physique et de leurs techniques différentes, Benfeito et Riendeau doivent ajuster l’exécution et la synchronisation de leurs plongeons.

« Ça s’est définitivement amélioré depuis la semaine dernière, mais nous n’avons pas beaucoup pratiqué le synchro mixte. Nos priorités étaient de faire le mieux que nous pouvions pour la Coupe du monde dans les épreuves individuelles et synchro hommes, alors nous n’avons pas beaucoup pratiqué le mixte avant de venir ici. Nous voyons une amélioration et nous essayons de garder le momentum », a ajouté le plongeur de 19 ans.

Toutefois, malgré leur manque d’expérience dans cette discipline qui est relativement nouvelle, Vincent Riendeau est confiant quant à l’avenir de la paire canadienne. « Le calibre n’est pas si élevé. C’est une nouvelle épreuve malgré que ce fût aux Championnats du monde l’an passé. Il y a de nouveaux compétiteurs, dont les Français qui ont gagné l’argent à Pékin. Nous ne sommes pas beaucoup, cinq ou six duos. Nous sommes du même niveau que les autres plongeurs. »

Filion sixième à la tour de 10 mètres

En finale de l’épreuve individuelle du 10 mètres, la Lavalloise Roseline Filion a pris le sixième rang avec un total de 333,45 points à 63,85 points de la gagnante du jour, la Chinoise Huixia Liu (397,30 points). Cette dernière avait d’ailleurs remporté la demi-finale de son groupe avec 359,25 points.

La médaille d’argent a été remise à une autre représentante de la Chine, Yajie Si (395,15 points), et le bronze à l’Australienne Melissa Wu (382,60 points).

« J'ai eu une super belle compétition ce matin, j'ai vraiment fait de bons plongeons. Ce soir, j'ai manqué un peu tous mes plongeons. J'avais de la difficulté à me concentrer sur la bonne chose dans mes sauts. En général, c'était une bonne journée et ça me donne beaucoup de confiance pour la suite », a commenté Filion, âgée de 28 ans, troisième en demi-finale (364,40 points).

De la confiance, Filion continue d’en acquérir alors que sa cheville droite se porte de mieux en mieux. Le bon rétablissement de sa blessure lui permet d’ailleurs de mettre toute sa concentration sur ce qu’elle a à faire dans l’eau.

« Cette semaine, je me suis sentie vraiment confortable avec ma cheville, je pouvais me donner à 100 % sans hésitation et sans essayer de la protéger. Ceci dit, je m'en occupe tous les jours pour être sûre que je contrôle la douleur occasionnelle! »

Avec sa mobilité retrouvée à la cheville, la plongeuse de 28 ans est d’ailleurs revenue à sa liste de plongeons habituelle. « Ce n'était pas dans mes plans d'augmenter mes degrés de difficulté en vue des Jeux olympiques. Je me concentre à perfectionner mes plongeons, à les répéter le plus souvent possible et à me concentrer sur les compétitions à venir. »

Meaghan Benfeito, âgée de 27 ans, a été stoppée en demi-finale après avoir pris le quatrième rang avec 293,35 points. Seules les trois premières de chaque groupe accédaient à l’étape suivante. Au classement final, la Québécoise a terminé neuvième de cette épreuve.

« Parfois, tu es bonne et parfois tu es simplement la pire plongeuse de la journée… Aujourd’hui, j’étais terrible », a fait savoir sur les réseaux sociaux la Montréalaise de l’arrondissement Villeray—Saint-Michel—Parc-Extension.

Imbeau-Dulac constant

Du côté des hommes, les Canadiens ont vu leur parcours s’arrêter également en demi-finale de cette épreuve. François Imbeau-Dulac, de Terrebonne, et Philippe Gagné, de Mont-Royal, ont fini respectivement quatrième (461,40 points) et cinquième (386,75 points) de leur vague. N’accédant pas à la finale, les Québécois ont conclu en 7e et 11e place du classement général.

Au-delà du résultat, Imbeau-Dulac a réussi à marquer 91,65 points sur son 5156B (2½ avant carpé avec trois vrilles) en demi-finale. « C'était une compétition très stable pour moi. Ça faisait longtemps que je n'avais pas fait ça sur la scène internationale. Je savais que j'en étais capable, mais il m'arrivait souvent de faire une ou plusieurs erreurs qui coûtent cher », a expliqué l’athlète de 25 ans.

Le Terrebonnien croit qu’une partie de son succès repose sur l’état d’esprit dans lequel il se trouvait. Il a axé sa concentration sur les éléments techniques et sur son exécution au lieu de ce qui se passait autour de lui.

« Je n'ai pas regardé le tableau de pointages et j'ai vraiment réussi à profiter du moment et à prendre plaisir à démontrer ce dont je suis capable. La compétition était féroce dans ma demi-finale, alors même si je n'ai pas passé en finale, cette compétition-ci me motive à travailler sur mes petits points faibles et à revenir encore plus fort pour la Série mondiale à Windsor et à la Coupe Canada. »

Quant à Gagné, il est revenu en force après un quatrième et cinquième plongeon difficile, en obtenant 84,00 points pour son 5337D (1½ renversé avec trois vrilles ½).

Samedi, Pamela Ware et Jennifer Abel seront en action au tremplin de 3 mètres individuel chez les femmes alors que Vincent Riendeau et Maxim Bouchard feront de même à la plateforme de 10 mètres. Également, Abel et Imbeau-Dulac plongeront en duo mixte au 3 mètres.

Vous pourriez aussi aimer...

2 Août - 2022 | par Sportcom

EN RAFALE (Jeux du Commonwealth) – Jour 5

2 août 2022 Basketball en fauteuil roulant 3 contre 3 – Parfaite, l’équipe féminine canadienne remporte l’or Élodie Tessier, Kady Dandeneau, Tara…

20 Juil - 2022 | par Luc Turgeon

Hugo Houle s’accorde une journée plus calme

Montréal, 20 juillet 2022 (Sportcom) – « Ç’a bien été, j’ai retrouvé mon petit quotidien normal », a résumé d’emblée Hugo Houle…

19 Juil - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Le rêve fou d’Hugo Houle devenu réalité

Il remporte la 16e étape du Tour de France Montréal, 19 juillet 2022 (Sportcom) – Souvent qualifié de coéquipier exemplaire, de travailleur…

Nos partenaires