11 Sep - 2016 | par Émilie Bouchard Labonté

Paranatation – Jeux paralympiques

Benoit Huot continue de se dépasser

Rio de Janeiro, 10 septembre 2016 (Sportcom) – Benoit Huot nous avait tous prévenus : monter sur le podium aux Jeux de Rio ne serait pas une tâche facile. Mais cela ne l’a pas empêché d’essayer. Samedi soir, à sa première course de ses cinquièmes Jeux paralympiques, le Longueillois a pris le cinquième rang du 100 m dos chez les S10.

Huot n’a donc pas remporté de médaille à cette épreuve, mais il s’est prouvé à lui-même en abaissant sa marque personnelle. « Michael Phelps a 31 ans et a gagné six médailles aux Jeux olympiques, dont cinq d’or, mais sans record personnel. Ça démontre combien c’est difficile », a comparé le Québécois de 32 ans.

L’or est allé à l’Ukrainien Maksym Krypak qui a du même coup établi un record du monde en 57,24 s. Le Néerlandais Olivier van de Voort (58,10 s) et l’Ukrainien Denys Dubrov (59,37 s) ont complété le podium.

Auteur d’un chrono de 1 min 0,33 s, Benoit Huot a effacé son temps de 1 min 0,73 s qui l’avait décoré de bronze aux Jeux paralympiques de Londres. « C’est la première fois que je réussis un meilleur temps depuis 2012, s’est-il réjoui. Même si le podium n’arrive pas, de quitter Rio avec au moins un meilleur temps à 32 ans, c’est hot ! Alors je suis content et il me reste deux bonnes courses encore. »

Aux Mondiaux 2015, le Québécois avait aussi troisième, parcourant la distance en 1 min 1,63 s. « J’ai connu une année difficile l’année dernière, et de revenir fort cette année, améliorant mon temps par 1,3 seconde en un an, c’est bon », a-t-il poursuivi.

La glace est donc brisée. « Et la tête va bien », a conclu le Québécois qui sera de retour à l’action dimanche à l’occasion du 200 m QNI.

Aurélie Rivard rate le podium de peu

Nageant tout juste après Benoit Huot, Aurélie Rivard était à la quête d’un deuxième podium consécutif après sa médaille d’or et son record du monde au 50 m libre vendredi soir. L’athlète de Saint-Jean-sur-Richelieu a finalement terminé au pied du podium du 100 m dos S10.

En enregistrant un temps de 1 min 9,62 s, Rivard a battu par 10 centièmes de seconde sa marque personnelle, mais a terminé à 23 centièmes de la médaillée de bronze, la Britannique Alice Tai (1 min 9,39 s).

« C’est un bon temps, mais je ne suis pas satisfaite techniquement. Il m’en a manqué dans les derniers mètres et j’aurais pu faire mieux », a expliqué la paranageuse qui a aussi raté son arrivée. « Je n’ai pas touché le mur avec la bonne main. Je crois que c’est ce qui a fait la différence entre la troisième et la quatrième place, mais je vais m’en remettre. »

La Néo-Zélandaise Sophie Pascoe (1 min 7,04 s) s’est emparée de l’or tandis que l’argent est allé à la Hongroise Bianka Pap (1 min 7,95 s).

Bérubé et Mehain stoppée en préliminaires

Toujours samedi, Camille Bérubé et Sarah Mehain étaient toutes deux du 100 m brasse chez les S7. Elles ont manqué de peu la finale, terminant respectivement neuvième et dixième des préliminaires.

Originaire de Gatineau, Bérubé, qui demeure maintenant à Ottawa, a inscrit un temps de 1 min 45,54 s. Mehain, qui réside à Montréal, a quant à elle arrêté le chrono à 1 min 47,94 s.

Vous pourriez aussi aimer...

29 Juil - 2021 | par Éric Gaudette-Brodeur

Mary-Sophie Harvey réalise son rêve de petite fille

Montréal, 29 juillet 2021 (Sportcom) – La nageuse québécoise Mary-Sophie Harvey espérait partager les joies de l’obtention d’une médaille olympique avec ses coéquipières…

7 Juil - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Des montées exigeantes au mont Ventoux

Montréal, 7 juillet 2021 (Sportcom) – Les deux montées du mont Ventoux n’ont pas été de tout repos lors de la onzième…

Nos partenaires