18 Fév - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Biathlon - Jeux olympiques de Pékin

« Nos techniciens ont été incroyables ! » – Jules Burnotte

Nouvelle

Montréal, 15 février 2022 (Sportcom) – À sa dernière épreuve aux Jeux olympiques de Pékin, Jules Burnotte a conclu au 18e rang du 15 kilomètres en départ de masse, vendredi, en biathlon. Le Québécois a donné beaucoup de crédits aux techniciens de l’équipe canadienne qui ont, selon lui, fourni un effort incroyable afin d’offrir des conditions gagnantes aux athlètes.

« Nos techniciens ont été incroyables ! Ils nous ont procuré des skis parfaits. C’est un résultat au-delà de mes attentes grâce à eux, on avait clairement les meilleurs skis du peloton. Le travail des techniciens a fait en sorte que ç’a été facile pour toute l’équipe, ils ont été excellents pour nous », a lancé Burnotte, en entrevue avec Sportcom.

Le Sherbrookois a connu un début de journée difficile en chutant juste avant le premier arrêt au tir. Se retrouvant au 29e rang, le Québécois a remonté la pente tranquillement, connaissant de son propre aveu une deuxième moitié de course surprenante.

« Au premier tour, j’ai réussi à gagner quelques places, mais je suis entré en collision avec un autre athlète. Je suis tombé à environ 10 mètres du premier champ de tir et j’ai perdu une cartouche. Je ne me suis pas laissé abattre et j’ai continué à y croire. »

« Je suis satisfait, mais également surpris d’un résultat aussi bon. Je n’ai pas l’impression d’avoir été incroyable aujourd’hui (vendredi). J’ai skié et tiré normalement, mais il faut croire que tout était en place pour que je me retrouve dans le top-20 à la fin de la journée », s’est-il réjouit.

Burnotte a abattu quatre cibles sur cinq à ses trois derniers passages à la carabine, ses derniers tirs lui ont permis de gagner six rangs, passant de la 24e à la 18e place. Échelon qu’il a conservé jusqu’à la toute fin, malgré les menaces d’Eduard Latypov du Comité olympique russe lors du sprint final.

« On se suivait depuis le dernier champ de tir, j’ai skié intelligemment pour conserver ma place. Même si c’est pour le 18e rang, on veut toujours se battre. Latypov a gagné des courses dans sa carrière, mais il voulait quand même me battre au sprint », a ajouté Burnotte.

L’épreuve a été remportée par le Norvégien Johannes Thingnes Boe qui met la main sur sa cinquième médaille aux Jeux de Pékin. Martin Ponsiluoma de la Suède a suivi au deuxième rang, 40,3 secondes plus tard. Le podium a été complété par le Norvégien Vetle Sjaastad Christiansen (+1 minute 12,5 secondes).

Christian Gow a été le meilleur Canadien au départ de masse avec une 13e place, après avoir été dans le top-3 pendant une bonne partie de la course.

Burnotte sera de retour au pays au début de la semaine prochaine pour la première fois depuis le 15 octobre. Il profitera de quelques jours de congé avant de prendre la direction de l’Europe pour conclure la saison des Coupes du monde.

Vous pourriez aussi aimer...

25 Sep - 2022 | par Mathieu Laberge

Les Canadiennes en bronze

Montréal, 25 septembre 2022 (Sportcom) – Le huit féminin canadien a été médaillé de bronze aux Championnats du monde d’aviron, dimanche, à…

Nos partenaires