28 Mai - 2017 | par Audrey Clement-Robert

Para-athlétisme – Championnats suisses ouverts

Brent Lakatos accumule les records du monde!

Montréal, 28 mai 2017 (Sportcom) – Brent Lakatos (T53) est abonné au livre des records du monde. Le Dorvallois a renouvelé ses exploits dimanche aux Championnats suisses ouverts de para-athlétisme. Il a inscrit une nouvelle marque de 25,04 s au 200 m et de 1 min 31,91 s au 800 m. Également, les hommes du pays ont remporté l’or au relais 4×400 m (T53-T54) et Diane Roy (T54) a récolté le bronze au 200 m.

« Disons que c’est une très belle fin de semaine ! s’est exclamé Lakatos. J’aime toujours aller plus vite et la piste à Arbon était tellement rapide. Toutes les conditions étaient réunies pour mettre à jour le livre des records. »

Lakatos a complètement survolé l’épreuve de 200 m. Son grand rival, le Thaïlandais Pongsakorn Paeyo, n’a pas été en mesure de le vaincre avec son chrono de 25,66 s, bon pour la deuxième place. Le Français Pierre Fairbank (25,84 s) a pris une fois de plus la troisième place.

Au 800 mètres, il a à nouveau terminé devant Paeyo (1 min 32,10 s et Fairbank (1 min 32,36 s).

« J’ai fait six secondes de mieux que mon meilleur temps, je ne peux pas le croire! C’est aussi une demi-seconde plus rapide que l’ancien record du monde », s’est réjoui l’auteur d’un chrono de 1 min 31,91 s. « Jamais je ne pensais que ce serait possible de faire ça ! »

Le spécialiste du sprint a pris les devants de la course dès le départ. « Je savais que les autres gars se mettraient derrière moi pour profiter de l’aspiration. Je pensais que j’allais faire un bon 600 mètres et que j’allais mourir dans les derniers 200 mètres, mais j’étais tellement rapide qu’ils sont restés derrière moi. »

Au relais 4×400 m T53-T54, l’équipe canadienne composée de Curtis Thom, Jean-Philippe Maranda, Tristan Smyth et Alexandre Dupont s’est imposée avec un chrono de 3 min 9,67 s. Les hommes du pays, ont vaincu les Japonais (3 min 11,36 s) et les Français (3 min 17,08 s).

Une autre médaille pour Diane Roy

La Sherbrookoise Diane Roy (T54) a récolté la médaille de bronze au 200 m avec un chrono de 30,74 s. La Suisse Alexandra Helbling (30,46 s) a été la plus rapide et la Finlandaise Amanda Kotaja (30,50 s) a terminé deuxième. « C’est un bon 200 mètres sous les 31 secondes. Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait ce chrono », a raconté Roy.

Au 800 m, Roy a pris le cinquième rang avec un temps de 1 min 51,34 s. « C’est correct comme temps de début de saison, mais si je voulais faire mieux », a admis la Québécoise qui aurait préféré passer sous la barre du 1 minute 50 secondes.

Diane Roy a aussi fini huitième du 5 000 m (T53-T54) en 11 min 42,67 s.

Autres résultats

Ilana Dupont (T53), de Saint-Georges-de-Clarenceville, a fini cinquième du 200 m en 31,80 s derrière la Canadienne Jessica Frotten (31,30 s). La Britannique Samantha Kinghorn a remporté la course avec un record du monde de 28,91 s alors que l’Australienne Angela Ballard (29,05 s) et la Bermudienne Jessica Lewis (30,87) ont respectivement fini deuxième et troisième.

Au 800 m, Dupont s’est classée neuvième. L’Américaine Chelsea McClammer a réalisé un record du monde de 1 min 45,90 s dans cette catégorie.

Jean-Philippe Maranda (T53), de Sainte-Aurélie, est pour sa part septième du 200 m et neuvième du 800 m.

De son côté, Alexandre Dupont (T54), de Saint-Georges-de-Clarenceville, est 8e du 800 m et n’a pas fini le 5 000 m (T53-T54).

Le Sherbrookois BasileSoulama (T54) est quant à lui 20e du 200 m et 35e du 800 m.

Vous pourriez aussi aimer...

31 Mai - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Jacqueline Simoneau se couvre d’or à la maison

Le Canada mérite l’argent à l’épreuve technique par équipe Montréal, 31 mai 2024 (Sportcom) – Après sa médaille d’or aux Championnats du…

Nos partenaires