25 Mai - 2023 | par Mathieu Laberge

Para-athlétisme – Grand Prix

Brent Lakatos de retour sur la piste et en grande forme !

Nouvelle

Scott Grant, Comité paralympique canadien

Montréal, 25 mai 2023 (Sportcom) – Il y a un peu moins d’un an, Brent Lakatos était demeuré évasif à propos de son avenir sportif en entrevue avec Sportcom. L’idée de reprendre la compétition a finalement fait son chemin et l’octuple médaillé paralympique était de retour sur la scène internationale pour une première fois depuis les Jeux de Tokyo. Et il a repris là où il avait laissé.

Jeudi, au Grand Prix de Nottwil en Suisse, l’athlète en fauteuil roulant a remporté le 800 m T53 en en temps de 1 minute 33,03 secondes, laissant son plus proche poursuivant, le Britannique Jomni Moatez, loin derrière à plus de 8 secondes.

Lakatos a précisé le peloton n’était pas le plus relevé, sauf que c’est davantage son temps qui le rend fier plutôt que sa première place.

« Je suis tellement content du résultat ! Je ne pensais pas que ça se déroulerait si bien que ça. […] C’était plus une course contre moi pour voir le temps que je pouvais faire. Et je suis content de ce temps », a expliqué celui qui ajoute que son chrono lui assure une place aux prochains Championnats du monde.

Son retour officiel sur piste a eu lieu en avril dernier, à Coventry (Grande-Bretagne), dans le cadre d’une compétition locale. Ses chronos étaient loin d’être satisfaisants et Lakatos avoue qu’ils étaient même gênants.

« Dire que c’était mauvais, c’est un understatement. C’était très, très, très mauvais! », explique-t-il en riant. « Je me disais que faire 1 min 36 s– 1 min 37 s en Suisse aurait été bon, mais de faire 1 min 33 s, c’est parfait ! Je ne pensais pas être capable de faire ça maintenant », poursuit celui qui soufflera ses 43 bougies la semaine prochaine.

Lakatos espère maintenant être dans la même vague que le Suisse Marcel Hug (T54) au 1500 m et 5000 m, deux courses qui regrouperont les T53 et T54. Hug a d’ailleurs battu le record du monde du 800 m de sa catégorie jeudi.

« (Si je suis dans la grande vague), ce seront des épreuves plus amusantes et plus difficiles. Je ne sais pas encore si j’ai l’endurance au 5000 m parce que mon entraînement n’est pas le même qu’avant. »

Également en action, Lee Leclerc a pris le 11e rang du 800 m T34. L’athlète de Saint-Paul-de-Joliette a stoppé le chronomètre à 1 minute 48,29 s. Le Canadien Austin Smeenk (1 min 39,43 s) a été décoré de la médaille d’argent après avoir terminé derrière le Tunisien Ktila Walid (1 min 39,01 s).

Le Grand Prix de Nottwill se poursuit jusqu’à samedi.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

9 Mai - 2023 | par Mathieu Laberge

Farès Arfa en constante progression

Montréal, 9 mai 2023 (Sportcom) – À la fin avril, l’escrimeur Farès Arfa s’est classé 27e au Grand Prix de sabre de…

4 Mai - 2023 | par Mathieu Laberge

Contre la montre et contre les obstacles

Montréal, 4 mai 2023 (Sportcom) – Les deux Québécois en action au contre-la-montre de la Coupe du monde de paracyclisme d’Ostende ont…

Nos partenaires