5 Avr - 2016 | par Mathieu Laberge

Hockey – Championnat du monde féminin

« Ça fait vraiment mal! »- Marie-Philip Poulin

Montréal, 5 avril 2016 (Sportcom) – Dans un match intense où les deux gardiennes se sont surpassées, les hockeyeuses américaines ont signé une victoire de 1-0, en prolongation, devant les Canadiennes pour remporter la médaille d’or au Championnat du monde qui s’est conclu tard lundi soir à Kamloops (Colombie-Britannique). Alex Carpenter a marqué l’unique but de la rencontre à 12 minutes 30 secondes de la première période de prolongation.

Les Américaines défendent donc avec succès leur titre remporté l’an dernier et obtiennent une troisième couronne mondiale consécutive.

« Nous avons eu beaucoup de chances dans notre avantage numérique pendant la prolongation et il nous en manquait un petit peu. C’était un match vraiment intense avec les fans qui étaient derrière nous et ça nous donnait de l’énergie. De perdre devant, nos amis, nos familles et nos fans, ça fait vraiment mal! » a commenté Marie-Philip Poulin après la rencontre.

La gardienne canadienne Emerance Maschmeyer a effectué de brillants arrêts, dont un en deuxième période lors d’un désavantage numérique. Quelques instants plus tard dans un 2 contre 1, une superbe glissade d’Halli Krzyzniak a permis de couper court une passe adverse. Mince consolation pour celle qui a stoppé 33 des 34 tirs, elle a été élue meilleure gardienne du tournoi.

Charline Labonté (Boisbriand) qui avait gardé le but canadien en demi-finale a été confinée au rôle de substitut en finale. Lauriane Rougeau, de Beaconsfield, était l’autre Québécoise en uniforme.

En ronde préliminaire, les deux équipes s’étaient affrontées et les Américaines s’étaient imposées 3-1.

Un mauvais bond qui change tout

Une fois en prolongation, Natalie Spooner s’est fait accrocher dans un 1 contre 2 alors qu’elle était en échappée. Les Canadiennes n’ont toutefois pu profiter de l’avantage numérique qui a suivi. Quelques instants plus tard, c’était au tour des Américaines de jouer à 4 contre 3 alors que Krzyzniak était au cachot pour avoir retenu. Encore là, même scénario et l’égalité persistait.

De retour à 4 contre 4, les éventuelles gagnantes ont profité d’une rondelle bondissante à la suite d’un retour de lancer pour aller la loger derrière la gardienne canadienne.

« C’était un bond malchanceux. Nous venions tout juste de tuer une punition. C’est malheureux que ça finisse comme ça », a analysé Poulin.

La Beauceronne et capitaine de l’équipe canadienne a eu ce message pour ses coéquipières : « Je leur ai dit de garder la tête haute, que nous pouvions être fières et que nous avons joué pour tous dans le tournoi. C’est une bonne source de motivation pour l’avenir », a-t-elle commenté, ajoutant au passage qu’il lui faudra un peu de temps avant de digérer cette défaite.

La Russie a vaincu la Finlande 1-0 en finale pour la médaille de bronze.

Vous pourriez aussi aimer...

31 Juil - 2022 | par Sportcom

En rafale (Jeux du Commonwealth)

Haltérophilie – Les deux Darsigny médaillés de bronze Un total de 196 kg a permis à Tali Darsigny de décrocher une médaille…

23 Juil - 2022 | par Mathieu Fontaine

Éviter la casse avant les Champs-Élysées

Montréal, 23 juillet 2022 (Sportcom) – Les coureurs avaient rendez-vous pour un contre-la-montre, samedi, à l’occasion de la 20e et avant-dernière étape du…

3 Août - 2022 | par Sportcom

EN RAFALE (Jeux du Commonwealth) – Jour 6

Haltérophilie – Pierre-Alexandre Bessette tout juste à court du podium Dernier haltérophile québécois en action aux Jeux du Commonwealth 2022, Pierre-Alexandre Bessette a fait…

Nos partenaires