5 Mai - 2021 | par Sportcom

Plongeon – Coupe du monde

Caeli McKay revient en force et obtient la médaille de bronze

Nouvelle

Photo: Plongeon Canada

Montréal, 5 mai 2021 (Sportcom) – Caeli McKay est parvenue à faire oublier sa contre-performance de la veille à l’épreuve du 10 m, mercredi, à la Coupe du monde de Tokyo. Après avoir pris le douzième rang de la ronde préliminaire, la plongeuse a atteint la finale et a conclu sa journée sur la troisième marche du podium.

Il s’agit de sa deuxième médaille remportée dans la capitale japonaise après la médaille d’or décrochée au 10 m synchro avec Meaghan Benfeito, dimanche.

Mardi, Caeli McKay avait connu des difficultés aux qualifications et elle a vite rectifié le tir en offrant la meilleure performance de la demi-finale. Une fois arrivée en grande finale, la Montréalaise de 21 ans a d’abord raté son premier plongeon, qui lui a d’ailleurs causé des ennuis du début à la fin de cette épreuve.

« J’ai connu des difficultés avec mon plongeon avant dans chacune des trois rondes. Je ne suis pas ravie de ça, mais je suis contente de la façon dont j’ai pu revenir et effectuer quatre bons plongeons par la suite », a indiqué McKay, qui s’est invitée parmi le top-5 dès son deuxième saut.

Son dernier passage à la plateforme de 10 mètres lui a permis de recevoir sa meilleure note (81,60 points) et de se frayer un chemin jusqu’au podium avec un cumulatif de 338,55 points, terminant derrière la Malaisienne Pandelela Pamg (355,70 points) et la Japonaise Matsuri Arai (342 points), médaillées d’or et d’argent.

« Je suis contente de la façon dont ça se termine pour moi », a mentionné McKay, particulièrement fière de son quatrième plongeon, un triple saut périlleux et demi renversé en position groupée, qui affichait le plus haut coefficient de difficulté (3,4) de la finale. Elle effectuait cette manœuvre pour une des premières fois sur la scène mondiale et l’a présentée lors des trois rondes de la compétition.

« Je suis de plus en plus constante et à l’aise avec ce plongeon. Je suis fière de le faire à un niveau international et d’être la seule femme à l’avoir effectué, du moins à cette compétition. Ça m’a permis de rester dans le coup à la fin. Ça me donne de la confiance pour revenir à la maison et continuer à travailler le saut, parce que j’ai réussi à le faire avec très peu d’entraînement et je crois que je peux encore l’améliorer. »

Comme toute l’équipe nationale de plongeon, Caeli McKay en était à un premier événement international en plus d’un an. Satisfaite de ce qu’elle a pu démontrer malgré un entraînement restreint, elle estime que le tout est de bon augure en vue des Jeux olympiques de Tokyo, qui auront lieu au même endroit.

« J’aime l’environnement, la piscine et je sais que je peux y performer. Je sais que ça va être différent aux Jeux olympiques, mais en général, je me suis sentie très à l’aise. »

De son côté, Meaghan Benfeito avait décidé de ne pas participer à l’épreuve individuelle du 10 m pour éviter les risques de blessures, alors que deux places canadiennes étaient déjà assurées en vue des JO.

Direction demi-finale pour Ciprick

Thomas Ciprick a quant à lui pris part à la ronde préliminaire de l’épreuve individuelle du 3 m chez les hommes. Ses 391,90 points l’ont placé au 17e échelon et le font passer en demi-finale. Jeudi, il tentera de mettre la main sur la sixième médaille de l’équipe canadienne à la Coupe du monde de Tokyo, en plus d’assurer une place à son pays aux Jeux olympiques.

« Plusieurs changements ont été apportés avant l’épreuve, mais il a gardé son sang-froid. Il a fait soulever des sourcils autour de la piscine en démontrant à quel point il est fort et comment il peut être constant sous forte pression », a commenté le directeur technique en chef de Plongeon Canada, Mitch Geller.

En plus des succès de McKay et de Benfeito, Jennifer Abel et Mélissa Citrini-Beaulieu ont obtenu une médaille d’argent au 3 m synchro, tandis que Nathan Zsombor-Murray et Vincent Riendeau ont mérité le bronze au 10 m synchronisé masculin.

Vous pourriez aussi aimer...

12 Juin - 2021 | par Mathieu Laberge

Encore une étape à faire en Suisse

Montréal, 12 juin 2021 (Sportcom) – Vainqueur du contre-la-montre individuel de 23 kilomètres samedi, le Colombien Rigoberto Uran (EF Education-Nippo) a secoué…

6 Juin - 2021 | par Mathieu Fontaine

Hugo Houle retrouve la forme en Suisse

Montréal, 6 juin 2021 (Sportcom) – Hugo Houle (Astana – Premier Tech) a amorcé le Tour de Suisse en prenant le 52e rang du contre-la-montre…

Nos partenaires