24 Sep - 2023 | par Luc Turgeon

Volleyball – Tournoi de qualification olympique (femmes)

« C’est crève-cœur comme résultat » – Vicky Savard

Nouvelle

Photo: Volleyball World

Montréal, 24 septembre 2023 (Sportcom) – L’heure n’était pas à la fête dimanche malgré la quatrième victoire consécutive des volleyeuses canadiennes. « On termine sur une bonne note, mais après, tu reviens à l’hôtel et tu vois les Dominicaines avec leur casquette de qualification olympique », a plutôt résumé Vicky Savard.

Les Canadiennes ont conclu le tournoi de qualification olympique en l’emportant 3-0 (25-20, 25-19, 25-21) face aux Tchèques. Avant même le début de cette ultime rencontre, Savard et ses coéquipières savaient qu’elles ne pourraient repartir de Ningbo avec un billet pour les Jeux de Paris. La Serbie et la République dominicaine étaient déjà assurées de terminer aux deux premiers rangs du groupe A.

Les cinq places toujours vacantes en vue des Jeux olympiques seront départagées l’an prochain selon le classement mondial.

« C’est crève-cœur comme résultat », a admis Vicky Savard en entrevue avec Sportcom. L’équipe canadienne a conclu avec une fiche de 5-2, comme la Serbie, mais a perdu plus de manches que cette formation.

« On gagne en 4 contre la Chine et les Pays-Bas, ça peut peut-être changer l’allure du tournoi, mais il ne faut pas commencer à faire des mathématiques. On s’est bien battues ! C’est toujours possible de se qualifier, mais présentement, on est déçues du résultat du tournoi. »

L’équipe canadienne féminine de volleyball n’a pas participé aux JO depuis ceux d’Atlanta en 1996.

Le tournoi de qualification olympique a bien commencé pour la troupe de Shannon Winzer avec une victoire de 3-2 contre les Pays-Bas. Elle s’est ensuite inclinée face à la Serbie et la République dominicaine avant de signer quatre victoires de suite contre la Chine, l’Ukraine, le Mexique et la Tchéquie.

« Chaque point compte »

La motivation était tout de même au rendez-vous avant d’affronter la Tchéquie.

« À partir de maintenant, on va devoir passer par le classement mondial et chaque point compte, a souligné Vicky Savard. On a eu beaucoup de hauts et de bas cette semaine, mais on a travaillé fort ! On savait que les points étaient importants et on a joué du beau volleyball aujourd’hui. »

La Britanno-Colombienne Kiera Van Ryk a été la meilleure marqueuse canadienne avec 17 points, suivie d’Emily Maglio (13 points) et de la capitaine Alexa Gray (10 points). Vicky Savard a réussi une attaque marquante, elle qui a été mandatée à un rôle plus défensif tout au long de la compétition.

« J’entrais surtout comme arrière pour amener de la stabilité à la réception et en défense. C’est un des rôles les plus difficiles de ma carrière ! Quand j’embarque, c’est que ça va mal et on a besoin d’une réception parfaite. Mes nerfs ont été testés, mais je suis toujours entrée sur le terrain avec beaucoup de confiance et j’ai eu de belles présences », a partagé la joueuse originaire de Jonquière.

Vicky Savard se prépare maintenant pour sa saison professionnelle en Grèce, où elle portera les couleurs du club Aris Thessaloniki en compagnie de la Québécoise Kim Robitaille.

Vous pourriez aussi aimer...

16 Juin - 2024 | par India Lafond

Sept Québécois en action à Val di Sole

Montréal, 16 juin 2024 (Sportcom) – Ce dimanche, sept représentants de la Belle Province étaient en action sur la piste de Val…

Nos partenaires