5 Nov - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Triathlon – Séries mondiales

Charles Paquet 34e dans des conditions difficiles à Abou Dabi

Nouvelle

Montréal, 5 novembre 2021 (Sportcom) – Charles Paquet a pris le 34e rang du triathlon de distance sprint disputé vendredi, aux Séries mondiales d’Abou Dabi, aux Émirats arabes unis. Le Québécois a arrêté le chrono à 55 minutes 14 secondes au terme d’une course ardue.

« Ç’a été une dure journée. La préparation n’était pas idéale, je suis arrivé récemment à Abou Dabi et je ne me suis pas vraiment habitué au décalage horaire. J’ai reçu mon vélo seulement quelques heures avant de débuter la course. Quand c’est une mauvaise journée, tu te retrouves derrière assez vite et il n’y a pas beaucoup de marge de manœuvre », a mentionné Paquet en entrevue avec Sportcom.

D’entrée de jeu, Paquet a connu quelques difficultés. À sa sortie de l’eau, il était au 50e échelon, complètement à l’arrière du peloton. Les ennuis se sont ensuite poursuivis à la course à pied où il s’est accroché malgré le climat aride des Émirats arabes unis.

« Je n’avais pas beaucoup d’énergie dans l’eau, ça ne marchait pas ! En course à pied, je voulais seulement survivre à la chaleur. J’ai survécu et c’est l’important », a rigolé l’athlète de 24 ans.

« Il faisait tellement chaud. J’ai commencé à avoir des frissons de chaleur quand j’étais en vélo. L’eau était à 31 degrés et l’air était probablement au-dessus de 35 degrés. Ce sont des conditions difficiles. »

Malgré tous les obstacles, l’athlète de 24 ans a réussi à remonter la pente après son départ difficile en natation. Paquet a connu de bons moments en cyclisme en obtenant le 27e temps dans cette discipline, ce qui lui a fait gagner plusieurs places au fil d’arrivée.

Le Belge Jelle Geens s’est imposé avec un temps de 52 minutes 20 secondes. Le Français Vincent Luis a terminé deuxième, 5 secondes derrière le vainqueur. Le Hongrois Bence Bicsak (+8 secondes) a complété le top-3.

Le Manitobain Tyler Mislawchuk (+21 secondes) a quant à lui conclu l’épreuve au sixième rang.

Même s’il espérait un meilleur résultat pour sa dernière course de la saison, Charles Paquet se réjouit du travail accompli en 2021. Il croit avoir prouvé qu’il méritait sa place au sein de l’élite mondiale du triathlon.

« Je suis super motivé pour l’année prochaine. Ma saison a été très satisfaisante et je suis content de courir contre les meilleurs au monde, j’ai acquis beaucoup d’expérience cette année », a-t-il conclu.

De retour au Canada dans les prochains jours, Charles Paquet prendra du repos bien mérité avant de recommencer progressivement l’entraînement.

Vous pourriez aussi aimer...

28 Nov - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Tous les Québécois dans le top-30

Montréal, 28 novembre 2021 (Sportcom) – Le froid a une fois de plus volé la vedette à la Coupe du monde de…

Nos partenaires