14 Juil - 2022 | par Luc Turgeon

Cyclisme sur route – Tour de France

Chris Froome se démarque dans l’Alpe d’Huez

Nouvelle

Photo: Noa Toledo

Le coéquipier de Boivin et Houle termine troisième à la 12e étape

Montréal, 14 juillet 2022 (Sportcom) – Le quadruple champion du Tour de France Chris Froome a lutté pour une victoire d’étape en montagne, jeudi. À 37 ans, le coéquipier de Guillaume Boivin et Hugo Houle chez Israel – Premier Tech est toutefois arrivé à court en terminant troisième, à un peu plus de 2 minutes du gagnant Thomas Pidcock (Ineos-Grenadiers).

Cette performance en a impressionné plus d’un en cette fête nationale française, mais pas Hugo Houle, qui avait vu son partenaire à l’œuvre à l’entraînement.

« Il était en forme à Isola durant notre stage en altitude lorsqu’on s’entraînait ensemble. Il avait un bon niveau et il était prêt, certainement. Après, il faut être capable de reproduire ça dans une course. C’est le fun de voir qu’il a réussi à prouver qu’il est à un haut niveau », a souligné l’athlète de Sainte-Perpétue.

L’Américain Neilson Powless (EF Education-EasyPost) a été le premier à sortir du peloton en cette journée chaude et il a rapidement été rejoint de cinq autres coureurs.

C’est à la fin de la montée du col du Galibier, une trentaine de kilomètres plus loin, que Chris Froome a attaqué à son tour. Il a repris l’échappée en descendant le col du Télégraphe aux côtés de son compatriote Thomas Pidcock. Pendant ce temps, les membres de la formation Jumbo-Visma ont pris les choses en main devant le peloton afin de contrôler l’écart avec l’échappée.

En pleine ascension de la fameuse montée de l’Alpe d’Huez qui bouclait cette 12e étape, Pidcock a accéléré avec 10 kilomètres à parcourir, tandis que le Sud-Africain Louis Mentjies (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) et Froome ont tenté de le suivre.

Seul en tête, le champion olympique en vélo de montagne et champion du monde en titre en cyclo-cross n’a fait qu’accentuer son avance pour filer vers une victoire en solitaire, la première de sa carrière sur la Grande Boucle.

Louis Mentjies a été le deuxième à franchir l’arrivée, 48 secondes plus tard. En quête d’une huitième victoire d’étape en carrière au Tour de France, Chris Froome a fini troisième (+2 minutes 6 secondes).

« Il a été très solide et s’est accroché jusqu’à la fin. Ce sont des signes très encourageants pour lui, qui a eu des périodes plus difficiles dans les dernières années. C’est sûr que ça va l’encourager pour la suite et donner une nouvelle motivation pour le reste de la saison », a ajouté Hugo Houle, qui a fait partie du peloton jusqu’au pied de l’Alpe d’Huez. Il a ensuite préféré grimper à son rythme avec ses coéquipiers pour conclure en 50e place (+19 minutes 40 secondes).

« Le rythme était soutenu, mais assez constant. Jumbo-Visma a l’habitude et a très bien roulé. Pour ma part, la forme est bonne en prévision des étapes à suivre, qui pourraient être intéressantes pour se glisser dans des échappées. Je vais essayer de sortir dans les prochains jours ! »

Guillaume Boivin a pris le 119e échelon (+32 minutes 53 secondes) de cette étape de 165,1 kilomètres, qui a débuté à Briançon.

Nouvellement vêtu du maillot jaune, le Danois Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) est arrivé sixième, au même temps que son rival slovène Tadej Pogacar (UAE Emirates), qui s’est classé cinquième (+3 minutes 23 secondes).

Le double champion en titre du Tour, qui avait connu une fin d’étape difficile la veille, n’a pas été en mesure de surprendre Vingegaard dans l’Alpe d’Huez. L’écart entre les deux cyclistes demeure ainsi à 2 minutes 22 secondes au classement général provisoire.

David Gaudu toujours septième

Du côté d’Antoine Duchesne, son équipe Groupama-FDJ a tenté de placer le Français Thibaut Pinot au sein de l’échappée de cette 12e étape. Elle a toutefois changé sa stratégie en cours de route.

« Pour différentes raisons, le peloton ne semblait pas vouloir le laisser sortir. On s’est alors regroupés autour de David (Gaudu) pour gérer le classement général », a expliqué Duchesne, 62e (+22 minutes 38 secondes).

Fort d’une 13e place (+4 minutes 17 secondes) jeudi, Gaudu est toujours septième au général, mais accuse maintenant un retard de 4 minutes 7 secondes sur Vingegaard.

« Il (Gaudu) a coincé un peu au final, mais reste toujours dans le match. Les écarts sont encore petits et on demeure optimistes. Il y a de grosses journées devant nous et le Tour est encore long ! » a conclu Antoine Duchesne.

Un parcours de 192,6 kilomètres attend les coureurs vendredi lors de la 13e étape. Le départ sera donné à Bourg-d’Oisans et une arrivée au sprint est à prévoir à Saint-Étienne.

Vous pourriez aussi aimer...

30 Sep - 2022 | par Sportcom

Les Canadiens ramènent l’argent à la maison

Montréal, 30 septembre 2022 (Sportcom) – Les parahockeyeurs canadiens avaient rendez-vous avec leurs éternels rivaux américains vendredi en grande finale de la…

1 Oct - 2022 | par Sportcom

En rafale

Basketball – Le Canada termine au pied du podium Le Canada a subi la défaite 95-65 aux mains de l’Australie samedi dans…

2 Oct - 2022 | par Sportcom

En rafale

Squash – David Baillargeon frustré par sa sortie à San Francisco Le Québécois David Baillargeon espérait faire mieux à l’Open Oracle Netsuite…

9 Sep - 2022 | par Mathieu Laberge

Semer du bonheur pour devenir meilleur

Québec, 9 septembre 2022 (Sportcom) – Ils n’étaient pas dans un karaoké, mais c’était tout comme. Au dernier Tour de France, on…

Nos partenaires