15 Nov - 2023 | par Sportcom Services

Judo Canada

Antoine Bouchard fera son dernier tour de tatami à Montréal

Communiqué

Judo Canada, Rafal Burza

Montréal, 15 novembre 2023 – Antoine Bouchard accrochera officiellement son judogi de compétiteur à l’Open panaméricain de Montréal qui aura lieu les 18 et 19 novembre prochains. Le Québécois, qui vient tout juste d’être médaillé de bronze (-73 kg) aux Jeux panaméricains de Santiago, profitera de l’occasion pour faire un dernier tour sur le tatami devant famille et amis au Centre Pierre-Charbonneau.

« Depuis que je suis jeune, je m’entraîne et mon but est d’être le meilleur. Après être revenu de ma deuxième chirurgie à une épaule en janvier, j’ai vu que je ne serais jamais au même niveau qu’avant pour me rendre jusqu’aux Jeux olympiques (de Paris), ce qui était mon objectif. C’est ma décision au lieu d’étirer ça pour continuer indéfiniment », constate le futur retraité en toute lucidité.

Dans une carrière internationale qui a duré une décennie, celui qui est âgé de 29 ans a pris part à cinq Championnats du monde seniors et à deux éditions des mondiaux juniors, en plus d’être sacré trois fois champion panaméricain. Son plus grand fait d’armes demeure toutefois sa cinquième place aux Jeux olympiques de Rio 2016 dans le tableau des moins de 66 kg.

« La longévité de ma carrière, c’est un des aspects dont je suis le plus fier. Le peak, ce sont les Jeux olympiques où j’ai eu mon meilleur résultat à vie. Je regarde derrière et je suis vraiment fier de ce que j’ai accompli. À Rio, avant le tournoi, j’étais classé 20e sur 22 athlètes et j’ai réussi à aller chercher un Top-5. »

Au point de vue humain, ce qu’il retire, ce sont les liens noués avec ses entraîneurs au fil des ans, allant de son club local, à l’équipe du Québec, jusqu’au centre national d’entraînement.

« Ce sont toutes des personnes extrêmement passionnées qui voulaient gagner autant que moi, sinon plus. C’est ça la beauté du sport et des gens comme ça. Nous sommes chanceux d’en avoir en quantité astronomique au judo ! »

Reconnu pour son style de judo peu orthodoxe, Antoine Bouchard a finalement su en tirer parti. « Les gens n’étaient pas habitués à se battre contre ce style. C’était parfois un problème pour mes entraîneurs qui se grattaient la tête pour essayer de trouver ce qui pourrait bien le complémenter. Quand je faisais du judo à Jonquière, mon entraîneur Roger Tremblay me disait que j’avais un style tout croche. Au départ, il a essayé de me changer, mais ensuite, avec le temps, il m’a poussé dans cette voie-là. Disons que ç’a été un peu ma marque de commerce au fil des ans. »

Antoine Bouchard n’a pas seulement frayé dans le haut niveau sportif, mais aussi à l’école. Lorsqu’il a déménagé à Montréal pour se perfectionner dans son sport, ses parents lui ont fait promettre qu’il continuerait ses études. Les années ont passé et il est encore à l’école aujourd’hui : au doctorat en biochimie à l’Université du Québec à Montréal.

« Ç’a toujours été important pour moi et j’ai eu de la chance d’avoir des gens qui m’ont permis de concilier les études et le judo. Dans ces deux domaines, ça prend de la persévérance, de la constance et il faut être méthodique. J’ai réussi à développer ces qualités au judo et à l’école. »

L’autre projet qu’il mènera parallèlement à ses études dans les prochains mois sera un stage de travail multidisciplinaire chez Judo Canada.

« C’est un peu la suite logique pour moi. J’ai eu la chance d’avoir des entraîneurs passionnés et je veux redonner au sport et faire profiter aux athlètes de mon expertise. Ça va être une expérience excitante ! » poursuit Bouchard, qui suit également une formation au Diplôme avancé en entraînement.

Nicolas Gill, directeur général et directeur haute performance chez Judo Canada, se réjouit des motivations qu’a Bouchard pour redonner à son sport.

« Il a toujours démontré un intérêt à s’impliquer, notamment en donnant un coup de main à son club à Jonquière. On veut lui faire découvrir l’autre côté de notre organisation sportive », soutient Gill, qui ajoute que plusieurs ex-athlètes, dont lui-même, sont demeurés fidèles envers leur fédération nationale.

« Cela a une grosse valeur ajoutée. Si on peut garder nos anciens athlètes impliqués, ils apportent une expertise unique et il y a une grosse partie de leur intégration qui est beaucoup plus facile, en plus de leur compréhension de la communauté. »

Antoine Bouchard sera honoré à son club local, le samedi 25 novembre, dans le cadre le cadre du souper bénéfice de Judokas Jonquière.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Informations :

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
Judo Canada
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

Judo Canada

Antoine Bouchard to Hang Up Judogi in Montréal

Montréal, November 15, 2023 – Antoine Bouchard will officially hang up his competition judogi for the final time at the Montréal PanAmerican Open, which will take place on November 18 and 19, 2023. The Québécois, who recently won a bronze medal (-73 kg) at the Santiago PanAmerican Games, will hit the tatamis in front of family and friends one last time at the Centre Pierre-Charbonneau.

“I’ve been training since I was young, and my goal has always been to be the best. After my second shoulder surgery in January, I knew I’d never get back to the same level as before, to be able to make it to the [Paris] Olympics, which has been my objective. So I made the decision myself, instead of letting it drag out indefinitely,” said the future retiree, who has clearly thought things through.

Over his ten-year international career, the 29-year-old judoka competed in five Senior World Championships and two Junior World Championships, and is a three-time PanAmerican champion. However, his greatest achievement remains his fifth-place finish at the 2016 Rio Olympic Games in the under-66 kg category.

“One of the things I’m most proud of is the duration of my career. The biggest highlight was the Olympic Games, where I obtained my best result ever. Looking back, I’m really proud of what I accomplished. Going into the tournament in Rio, I was ranked 20th out of 22, but I managed to finish in the top five.”

On a personal level, Bouchard’s greatest rewards have been the relationships he built with his coaches over the years, be they from his local club, the Quebec team or the National Training Centre.

“They are all extremely dedicated people who wanted to win as badly as I did, if not more. That’s the beauty of sport, and of people like that. We’re lucky to have so many of them in judo!” 

Bouchard is known for his slightly unorthodox style, which he made the most of in the end. “People weren’t used to fighting against [my] style. It sometimes caused problems for my coaches, who would scratch their heads trying to find something complementary. When I did judo in Jonquière, my coach Roger Tremblay would tell me my style was a big mess. At first, he tried to get me to change it, but as time went on, he started encouraging me to use it. I guess you could say it became my trademark.”

Bouchard has not only made his mark in high-level sport; he has also excelled academically. When he moved to Montréal to pursue his sport, his parents made him promise he would also pursue his studies. Many years later, he is still in school today, completing a Ph.D. in biochemistry at the Université du Québec à Montréal.

“It’s always been important to me, and I’m lucky to have been surrounded by people who enabled me to pursue both my studies and judo. Both of those fields require perseverance, consistency and good organizational skills. I’ve been able to develop those qualities both in judo and in school.” 

Alongside his studies, Bouchard will also take on a multidisciplinary work placement at Judo Canada over the next few months.

“It’s a logical next step for me. I’ve been lucky enough to have very committed coaches, and now I want to give back to the sport and enable others to benefit from my expertise. It’s going to be an exciting experience!” added Bouchard, who is also studying for an Advanced Coaching Diploma.

Nicolas Gill, Chief Executive Officer and High Performance Director at Judo Canada, is delighted with Bouchard’s decision to give back to his sport.

“Antoine has always demonstrated an interest in getting involved, particularly by helping out at his club in Jonquière. We want to help him get to know the other side of our sports organization,” said Gill, adding that many athletes, including himself, have remained committed to their national federation. “It adds a lot of value. If we can keep our former athletes involved, they can contribute a unique type of expertise. In addition, it’s much easier to integrate them, and they understand the community.” 

Antoine Bouchard will be honoured at his local club on Saturday, November 25, during the Judokas Jonquière benefit dinner.

-30-

Written by Sportcom for Judo Canada

For more information:

Patrick Esparbès
Chief Operating Officer
Judo Canada
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

Vous pourriez aussi aimer...

16 Juin - 2024 | par Sportcom Services

Mohab ElNahas termine cinquième en Slovénie

Montréal, 16 juin 2024 – Cette fin de semaine, cinq judokas représentaient la feuille d’érable lors de la Coupe européenne de Podcetrtek, en…

Nos partenaires