24 Oct - 2023 | par Sportcom Services

Plongeon Canada – Jeux panaméricains

Pamela Ware intouchable au tremplin de 3 m

Communiqué

Plongeon Canada: Antoine Saito

Santiago, 24 octobre 2023 – Pamela Ware, de Greenfield Park, a mené de bout en bout la finale du tremplin de 3 m pour ainsi remporter sa deuxième médaille d’or aux Jeux panaméricains de Santiago, mardi. Dans la capitale chilienne, Ware (342,75) a tout de même fait face à une belle opposition de la part de la Mexicaine Arantxa Sanchez (336,85).

Également finaliste, Mia Vallée (292,85) a pris le sixième rang du concours où l’Américaine Krysta Palmer a reçu la médaille de bronze.

Dimanche, Ware s’était imposée au tremplin de 1 m, tandis que Vallée l’avait accompagnée sur le podium en concluant au deuxième rang.

La médaillée d’or, qui connaît une saison exceptionnelle, poursuit donc sa superbe lancée à neuf mois des Jeux olympiques de Paris.

« J’ai vu les pointages avant le dernier plongeon et je savais que moins de 3 points nous séparaient. Quand je suis entrée dans l’eau à mon dernier plongeon, je pensais que j’avais un peu dépassé la verticale, mais finalement, quand je suis sortie de l’eau, tout le monde criait fort. J’ai entendu les notes et j’étais vraiment contente », a reconnu l’athlète de 30 ans, dont le dernier saut a été son meilleur du concours avec 72,00 points.

Pour sa part, Vallée avait de la difficulté à trouver les mots pour expliquer sa prestation.

« C’est une longue semaine, alors je pense que ça va prendre un bout de temps avant que je commence à penser à ce qui est arrivé dans cette compétition. Je pense que je n’avais pas assez de confiance. »

Pamela Ware voulait prouver qu’elle faisait encore partie des meilleures. C’est réussi, mais cela n’a pas été une ligne droite mardi, car sa cinquième place aux préliminaires matinales avait secoué sa confiance comme elle l’a rappelé.

« Je n’étais vraiment pas contente et je ne me sentais pas nécessairement bien. J’ai réussi à me calmer, à recommencer à zéro et regagner ma confiance pour la finale. »

Ware a souligné que c’est sa coéquipière Caeli McKay qui a su lui faire retrouver son sourire après les préliminaires. Et mercredi, la Québécoise compte bien en faire de même avec Mia Vallée qui sera sa partenaire au 3 m synchro.

« Mia, elle ne lâche jamais et elle essaie toujours de se surpasser. […]. Mia, c’est à peu près la seule (de la finale) qui n’est pas allée aux Jeux olympiques et elle compétitionne avec nous. Je suis vraiment fière d’elle et j’ai confiance en nous deux pour demain. »

Vallée souligne pour sa part qu’elle sera dans un bon état d’esprit à sa dernière compétition des Jeux.

« Les plongeons au 3 m synchro me stressent un peu moins, donc je pense que ça va aller. Pamela est toujours bonne pour me sortir de ma tête un petit peu, alors ça va beaucoup m’aider. Elle est toujours là pour me soutenir, tant quand on plonge ensemble ou à l’individuel. »

De son côté, Ware ne s’en cache pas : l’idée de revenir de Santiago avec une troisième médaille d’or commence à faire son chemin.

« Je sais que c’est possible et il faut avoir la confiance. C’est très, très possible ! » a-t-elle conclu.

-30-

Plus d’informations :

Alexandra Piché
Gestionnaire, communications
Plongeon Canada
C: 514 625-5513
alexandra@diving.ca

Diving Canada – Pan-American Games

Pamela Ware Untouchable on 3m Springboard

Santiago, October 24, 2023 – Greenfield Park’s Pamela Ware dominated the 3m springboard final from start to finish on Tuesday, clinching her second gold medal of the Pan-American Games in Santiago with a final score of 342.75 points. However, she faced some stiff competition from Mexico’s Arantxa Sanchez, who finished with 336.85.

Fellow Canadian finalist Mia Vallée finished sixth with 292.85 points, while Krysta Palmer of the USA collected the bronze medal.

On Sunday, Ware won gold in the 1m springboard event in the Chilean capital, accompanied on the podium by Vallée, who secured silver.

Nine months from the Paris Olympic Games, the gold medallist, who is having an exceptional season so far, is definitely on the right track.

“I saw the scores before the final dives, and I knew [Sanchez] was only three points behind me. When I entered the water on my last dive, I thought I had gone past vertical, but when I came out of the water, everyone was cheering loudly. I heard the scores being announced, and I was really happy,” said the 30-year-old athlete, whose final dive was the best of the competition, earning her 72.00 points.

Vallée had trouble finding the words to describe her own performance.

“It’s been a long week, so I think it will take some time for me to figure out what happened in this competition. I think I was lacking confidence.” 

Ware was determined to prove she’s still one of the best. She succeeded in doing so, but it wasn’t all smooth sailing for her on Tuesday. Her fifth-place finish in the preliminary rounds left her feeling shaken.

“I was pretty unhappy about it, and I wasn’t feeling that great, but I managed to calm myself down, go back to square one, and regain my confidence for the final.” 

Ware pointed out that her teammate Caeli McKay was the one to put the smile back on her face after the preliminaries. And on Wednesday, the Québécoise plans to do the same for Vallée, who will compete with her in the 3m synchronized event.

“Mia never gives up, and she’s constantly trying to improve. […] She’s pretty much the only [finalist] who hasn’t been to the Olympics, and she competes with us. I’m really proud of her, and I’m feeling confident about the two of us for tomorrow.” 

As for Vallée, she insists that she’ll be in good spirits for her final competition of the Games.

“Our synchronized 3m dives are a bit less stressful for me, so I think they’ll go well. Pamela is good at getting me out of my head, so that will help a lot. She’s always very supportive of me, whether we’re diving together or individually.” 

Meanwhile, Ware admits that the possibility of returning home from Santiago with three gold medals is growing ever more realistic.

“I know it’s possible. We just have to be confident. It’s very, very possible!” she concluded.

-30-

For more information:

Alexandra Piché
Manager, Communications
Diving Canada
C: (514) 625-5513
alexandra@diving.ca

Vous pourriez aussi aimer...

4 Fév - 2024 | par Sportcom Services

La table est mise pour Caeli McKay

Montréal, 4 février 2024 – Les Championnats du monde des sports aquatiques battent leur plein à Doha, au Qatar depuis le 2…

Nos partenaires