25 Jan - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Ski acrobatique (bosses) – Coupe du monde

Ouvreurs de piste : un pied dans la porte des Coupes du monde pour les jeunes Québécois

Nouvelle

Montréal, 25 janvier 2024 (Sportcom) – La présentation d’une Coupe du monde en territoire québécois comme celle de ski acrobatique à Val Saint-Côme le week-end dernier est souvent l’occasion pour certains athlètes locaux de vivre une première expérience dans ce circuit en participant à la compétition.

Pour d’autres, c’est le rôle d’ouvreur de piste qui leur est confié. Une autre façon de se familiariser avec le circuit mondial, tout en ayant la chance de côtoyer les meilleurs athlètes de la planète. Benoit Gilbert, Louis Paradis, Félix Bertrand, Florence Laroche et Romane Carreau ont fait partie de ces athlètes qui se sont élancés en premier à Val Saint-Côme en tant qu’ouvreurs de piste.

Mais à quoi sert ultimement un ouvreur de piste?

Ils servent de baromètre pour les juges. Ils effectuent une descente et les juges remettent une note comme s’ils participaient à la compétition. Dans leur descente, les officiels et organisateurs s’assurent que les chronomètres, caméras et tableaux indicateurs fonctionnent correctement.

Une première expérience importante

Audrey Robichaud, athlète retraitée de ski acrobatique et maintenant entraîneure de l’équipe du Québec, confirme que participer à une Coupe du monde à titre d’ouvreur de piste peut-être extrêmement inspirant pour ces jeunes athlètes. Robichaud a d’ailleurs été ouvreuse de piste à quelques occasions avant de faire ses débuts en Coupe du monde.

« J’ai été deux fois ouvreuse de piste lors des Coupes du monde au Mont-Tremblant quand j’étais dans l’équipe du Québec. C’était tellement cool de se retrouver sur la piste avec mes idoles. J’étais tellement impressionnée par ce monde-là. Tu vois comment les grands s’entraînent et comment ils se comportent. C’est super motivant », s’est remémoré l’Olympienne.

Qui plus est, les athlètes de l’équipe du Québec ont des exemples concrets devant les yeux. Ashley Koehler, Joey Dubuc et Charles Beaulieu, qui ont participé à la première Coupe du monde de leur carrière à Val Saint-Côme cette année, étaient tous ouvreurs de piste pour l’édition 2022 de l’événement.

Rencontrés à différents moments durant la Coupe du monde de Val Saint-Côme, Bertrand, Gilbert, Laroche, Carreau et Paradis étaient tous extrêmement heureux d’avoir la chance d’enfiler leur dossard pour cette occasion unique.

Sportcom a recueilli leurs commentaires :

« Tu vois comment tout le monde s’entraîne et tu peux apprendre de leur technique de concentration par exemple. Quand tu travailles fort et tu espères te rendre à ce niveau, c’est une belle petite tape dans le dos. C’est peut-être un bel avant-goût et j’ai hâte de venir à une Coupe du monde comme compétiteur. »

-Félix Bertrand

« Ça me permet de prendre de l’expérience avec les meilleurs au monde. C’est impressionnant, c’est un rêve de petit garçon d’être sur la même piste que Mikaël Kingsbury lors d’une Coupe du monde. Je dois quand même repousser mes limites et je vois ça comme l’occasion de démontrer de quel bois je me chauffe »

-Benoit Gilbert

« C’est une piste difficile, mais ça nous donne quand même une idée où on pourrait se situer en Coupe du monde.En même temps, on peut voir ce qui nous manque pour atteindre le prochain niveau. Ça nous donne confiance, c’est certain. »

-Florence Laroche

« On n’a pas souvent l’occasion de rencontrer les athlètes du circuit des Coupes du monde, alors c’est également une chance de les connaître davantage. Ça nous met dans l’ambiance pour nos prochaines compétitions. Ce sera peut-être mon moment préféré de la saison. »

-Romane Carreau

« Juste avant de descendre, tu passes à côté de Walter Wallberg, le champion olympique, et de Mikaël Kingsbury. Tu vois tous les petits détails qu’ils font dans leur préparation pour être aussi bons sur la piste. Ça donne le goût d’y participer pour vrai ! Ça motive à connaître une bonne saison pour y être l’an prochain. »

-Louis Paradis

Ces cinq athlètes amorceront leur saison dans le circuit nord-américain du 8 au 9 février à la mythique station de Deer Valley, en Utah. Ils seront de retour à Val Saint-Côme les 24 et 25 février.

Vous pourriez aussi aimer...

10 Fév - 2024 | par Sportcom

William Dandjinou triomphe au 1500 m de Dresden

Montréal, 10 février 2024 (Sportcom) – William Dandjinou, Félix Roussel et Steven Dubois ont célébré en grand la reprise des activités dans le circuit de la…

4 Fév - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Et de quatre pour Eliot Grondin !

Montréal, 4 février 2024 (Sportcom) – Eliot Grondin n’était visiblement pas rassasié après sa médaille d’or récoltée samedi à la Coupe du…

Nos partenaires