29 Sep - 2021 | par Luc Turgeon

Cyclisme sur route – Tour de l’Eurométropole

En mode rattrapage, Pier-André Côté termine 47e

Nouvelle

Photo tirée d'Instagram

Montréal, 29 septembre 2021 (Sportcom) – Pier-André Côté a tout tenté pour être du groupe de meneurs à la fin du Tour de l’Eurométropole mercredi, en Belgique. Surpris par une attaque précipitée, le cycliste de la formation Rally n’a pas réussi à réparer les pots cassés et s’est classé 47e, à 14 secondes du vainqueur, le Néerlandais Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick Step).

Une échappée de sept coureurs, dont l’Américain Robin Carpenter de l’équipe Rally, a pris la fuite en début de course.

« On s’attendait à ce que le peloton se sépare à la mi-parcours, où il y avait un segment de 20 kilomètres vraiment difficile, a expliqué Pier-André Côté à Sportcom. Ça avait été le cas en 2019, alors tout le monde voulait être dans l’échappée en vue de cette séparation. C’était bien d’avoir quelqu’un pour nous représenter. »

L’écart anticipé ne s’est toutefois pas concrétisé suffisamment pour être déterminant au classement final. Une vingtaine de coureurs ont attaqué avec un peu plus de 60 kilomètres à parcourir, ce qui a pris Pier-André Côté et son coéquipier Colin Joyce au dépourvu.

« On s’est fait prendre de court, a admis Côté. Ils ont rattrapé l’échappée et Robin (Carpenter) n’a pas été en mesure de s’accrocher. »

Malgré les efforts soutenus de tous les autres membres de la formation Rally pour l’aider à rejoindre les meneurs, Pier-André Côté a seulement pu batailler pour une 40e place à l’issue des 177,6 kilomètres du jour.

Également en action, le Québécois Nickolas Zukowsky s’est pour sa part classé 111e (+2 minutes 6 secondes) après avoir épaulé Côté et Joyce tout au long de l’épreuve. La prestation de Robin Carpenter au sein de l’échappée lui a valu le titre de meilleur grimpeur. Il pointe au 122e rang, à 4 minutes 4 secondes du gagnant.

« Les gars ont fait du bon travail. On avait le groupe de meneurs en ligne de mire, toujours à 5 ou 10 secondes, mais on roulait à la même vitesse et on manquait de cohésion derrière. Il nous en a manqué un peu. On est contents d’avoir une performance de podium avec Robin. »

Fabio Jakobsen s’est imposé au sprint pour devancer le Belge Jordi Meeus (Bora-Hansgrohe) et le Danois Mads Pedersen (Trek-Segafredo). Il s’agit de sa septième victoire de la saison.

« Je m’attendais à mieux qu’une 47e place. Je ne fais pas ces courses pour ces résultats. Au moins, je sais que les jambes sont bonnes et je me sentais bien. C’est le positif que je peux tirer après une journée plus difficile aux mondiaux. Ça augure bien pour la fin de la saison », a conclu Pier-André Côté.

Vous pourriez aussi aimer...

19 Nov - 2021 | par Luc Turgeon

La finale échappe de peu à Olivia Asselin

Montréal, 19 novembre 2021 (Sportcom) – La skieuse Olivia Asselin est passée à 0,35 point d’atteindre sa première finale de la saison…

Nos partenaires