12 Mai - 2024 | par Mathieu Laberge

Cyclisme sur route – Tour du Pays basque (femmes)

Olivia Baril quatrième de l’étape, Demi Vollering rafle tout

Nouvelle

Facebook Team Movistar, Melissa Silva

Montréal, 12 mai 2024 (Sportcom) – Demi Vollering (SD Worx – Protime) a tout raflé, dimanche, au troisième et dernier jour du Tour féminin du Pays basque. La Néerlandaise a offert à son équipe une troisième victoire d’étape après les deux de sa coéquipière Mischa Bredewold qui était en jaune au départ du jour.

Comme si ce n’était pas assez, la championne en titre du Tour de France remporte aussi le classement général du Tour, le maillot aux points, le maillot de meilleure grimpeuse et le prix de la meilleure équipe avec ses coéquipières.

Quatrième de l’étape pour une deuxième journée de suite, Olivia Baril (Movistar) a rallié l’arrivée dans le groupe des poursuivantes qui a accusé 44 secondes de retard sur la gagnante du récent Tour d’Espagne.

L’Abitibienne a fini au sixième rang (+59 s) du classement final, à 7 secondes de la troisième place obtenue par la Française Juliette Labous (dsm-firmenich PostNL). Mischa Bredewold (+34 s) est deuxième. L’an dernier à cette même course, Baril s’était classée quatrième au classement général.

Florence Normand (Winspace) s’est classée 74e de l’étape à plus de 12 minutes et a fini au même rang du classement général.

Vollering a attaqué en solo à 30 kilomètres de l’arrivée. À ce moment, Baril était déjà dans le rouge comme elle l’a expliqué.

« J’étais déjà décrochée et je n’étais pas là. Je n’étais pas dans le groupe derrière elle, mais plutôt dans le deuxième. Mon équipe a chassé pour revenir sur le premier groupe et on l’a rattrapé avec 3 kilomètres à faire. »

La Québécoise avait noté cette étape de 115 km à son calendrier, car elle connaît bien ce parcours entre Donostia et San Sebastien, où elle réside pour s’entraîner. Son objectif était de monter sur le podium du classement général.

« Je préfère finir sur le podium ou soit gagner. Tout autre résultat, c’est une perte, mais mon équipe et moi on a travaillé vraiment fort et on a essayé tout ce que l’on pouvait. C’est ça qui est ça et il n’y a rien que nous aurions pu faire de mieux, à part que je sois plus en forme », a conclu Baril.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

29 Avr - 2024 | par Mathieu Laberge

Amélie Kretz ne voulait rien regretter

Montréal, 29 avril 2024 (Sportcom) – Blessée deux fois au cours de la dernière année, Amélie Kretz ne voulait pas avoir de…

11 Mai - 2024 | par Mathieu Laberge

Une avant-dernière étape avant Paris

Montréal, 11 mai 2024 (Sportcom) – En finissant septième de la finale du 200 m VL2 des Championnats du monde de paracanoë, Mathieu…

Nos partenaires