21 Oct - 2023 | par Luc Turgeon

Natation – Jeux panaméricains

De l’or et des souvenirs inoubliables d’entrée de jeu

Nouvelle

Photo: Daniel Apuy/Santiago 2023 vía Photosport

Santiago, 21 octobre 2023 (Sportcom) – L’hymne national canadien a joué au Centre aquatique des Jeux panaméricains de Santiago samedi, grâce à l’équipe du relais féminin 4×100 m libre, qui a pu compter sur les services des Québécoises Katerine Savard et Mary-Sophie Harvey en grande finale.

Les deux nageuses du club CAMO sont passées en zone mixte après être montées sur la première marche du podium en compagnie de Maggie Mac Neil et Brooklyn Douthwright. Emma O’Croinin et Julie Brosseau ont aussi reçu leur médaille d’or après la cérémonie vu leur contribution en qualification.

Harvey a été la première Canadienne à nager en finale, au cœur d’une lutte à trois avec la Brésilienne et l’Américaine. Douthwright a pris le relais, suivie de Mac Neil, tout simplement dominante comme troisième relayeuse. L’Ontarienne a entamé sa natation à 43 centièmes de seconde de la tête et a conclu sa portion avec une avance de 1,36 seconde sur son opposante brésilienne. Ne restait plus qu’à boucler la boucle pour Katerine Savard.

« J’en ai fait beaucoup des choses en 15 ans de carrière, mais terminer un relais en représentant son pays, c’est une des choses les plus stressantes que j’ai eues à vivre ! Je sais que la pression est sur moi, que les trois filles avant moi ont fait le travail. Je voulais vraiment bien nager pour l’équipe ! Je ne sais pas du tout ce que j’ai fait, mais je sais qu’on a gagné l’or et c’est parfait comme ça. Toute l’équipe a vraiment bien fait », a-t-elle partagé à Sportcom.

Elle a stoppé le chronomètre à 3 min 37,75 s. Les Américaines ont reçu l’argent (+0,67 seconde) et les Brésiliennes, le bronze (+2,19 secondes).

« C’est la première fois que je monte sur la première marche d’un podium chez les seniors! Mon temps (54,69 s) est aussi un record personnel. Je ne peux pas demander mieux pour les débuts des Jeux panaméricains, a poursuivi Mary-Sophie Harvey. Et de le faire avec Kat, avec qui je m’entraîne chaque jour, c’est encore mieux ! »

Les deux athlètes n’ont jamais cessé de s’envoyer des fleurs en entrevue et en sont même venues jusqu’à verser quelques larmes. Le lien est visiblement fort et, selon elles, il mène à de belles performances comme celle réalisée samedi.

« En 2019, c’était une année qui m’a redonné espoir, a raconté Harvey. J’étais avec Katerine aux Jeux panaméricains de Lima, à ma première expérience senior. De pouvoir dire que je suis une vétérane maintenant et de voir les nouvelles filles aussi bonnes, c’est vraiment beau ! »

« Je pense que j’étais la plus jeune en 2015, quand on a gagné l’or au relais à Toronto, a poursuivi Savard. C’est un de mes plus beaux souvenirs à vie ! De le faire huit ans plus tard en étant la plus vieille, ce sont des moments dont j’espère me rappeler toute ma vie. Je suis émotive, je pleure toujours dans la vie, mais on ne vit pas souvent ça et c’est quelque chose qu’on ne peut pas décrire. »

La médaille d’or servira certainement de motivation aux deux Québécoises pour le reste des Jeux. Katerine Savard sera notamment du 100 m papillon dimanche, tandis que Mary-Sophie Harvey nagera le 200 m libre. Le relais mixte 4×100 m libre est aussi à l’agenda.

Édouard Fullum-Huot en bronze

Quelques minutes après la victoire du relais féminin, Édouard Fullum-Huot et ses coéquipiers ont décroché le bronze au relais 4×100 m libre masculin.

Les Canadiens ont enregistré un temps de 3 min 15,83 s lors de cette dernière finale de la journée, où ils ont été devancés par les Brésiliens (3 min 13,51 s) et les Américains (3 min 14,22 s).

« Il y avait un peu de nervosité. J’ai seulement nagé ce soir et je me suis préparé pour la finale tout au long de la journée, a expliqué Fullum-Huot, deuxième relayeur de l’unifolié. Ç’a bien été, je suis content d’avoir une médaille avec les gars et ça regarde bien pour la suite ! »

Le Montréalais représentera le Canada aux relais mixtes 4×100 m libre et 4×100 m quatre nages. À l’individuel, il participera au 50 m libre et au 100 m libre.

Vous pourriez aussi aimer...

4 Fév - 2024 | par Sportcom

Une victoire décisive d’entrée de jeu

Montréal, 4 février 2024 (Sportcom) – L’équipe canadienne féminine de water-polo aurait difficilement pu faire mieux à son premier match des Championnats…

Nos partenaires