17 Jan - 2016 | par Audrey Clement-Robert

Ski cross – Coupe du monde

Del Bosco déçu, Phelan motivée

Montréal, 17 janvier 2016 (Sportcom) – Chris Del Bosco et Louis-Pierre Hélie n’ont pas connu le week-end escompté à la Coupe du monde de ski cross présentée à Watles, en Italie. Dimanche, Del Bosco a été éliminé en quart de finale alors qu’Hélie s’est fait montrer la sortie en huitième de finale. L’Albertain Brady Leman a obtenu le meilleur résultat chez les hommes en remportant la médaille de bronze.

L’épreuve de dimanche était présentée dans un format exceptionnel puisque les qualifications de vendredi ont été annulées en raison des forts vents. Ainsi, les 64 premiers skieurs au classement général de la saison obtenaient leur billet pour les rondes éliminatoires.

La FIS a choisi au hasard l’ordre de départ des 16 premiers au classement, mais malheureusement pour Del Bosco le tirage ne lui a pas été favorable.

« Je suis sortie 16e, je n’ai pas eu le meilleur choix de corridor. Il a neigé une bonne partie de l’avant-midi et la course était un peu au ralenti », a commenté l’athlète de l’arrondissement Villeray—Saint-Michel—Parc-Extension à Montréal.

En quart de finale, les choses se sont toutefois gâtées pour le skieur qui a terminé dernier de sa vague. « Je ne sais pas exactement ce qui s’est passé, mais je crois avoir accroché le bout des skis d’un autre gars et j’ai perdu ma vitesse dans le premier virage », a ajouté Del Bosco qui a terminé 14e.

Bien que le Québécois de 33 ans ne soit pas heureux du déroulement de sa fin de semaine, il croit tout de même avoir offert de bonnes performances et est confiant pour le reste de la saison.

« Je vais me concentrer sur la prochaine Coupe du monde qui aura lieu à la maison [Nakiska, Alberta]. Il reste encore plusieurs courses et j’espère continuer d’être rapide et retourner sur le podium. »

De son côté, Louis-Pierre Hélie, de Berthierville, a conclu cette épreuve au 19e rang après avoir été éliminé des huitièmes de finale en finissant troisième de son groupe.

La Suisse a réussi un doublé alors que Jonas Lenherr a remporté l’or et Alex Fiva, l’argent. Le Canadien Brady Leman (Alberta) a mis la main sur la médaille de bronze. Le représentant de l’unifolié a gagné quatre médailles cette saison avec deux d’argent et deux de bronze. Les deux autres Canadiens Ian Deans et Kevin Drury ont respectivement terminé 16e et 21e.

Phelan passionnée du ski cross

Tout comme chez les hommes, le format de l’épreuve présentée à Watles, dimanche, a été modifié. Dans ce cas-ci, le top-32 du côté des femmes passait aux rondes éliminatoires.

La Québécoise Brittany Phelan qui participait à sa première Coupe du monde de ski cross de sa carrière a terminé au 21e rang après avoir été éliminée des huitièmes de finale. Qu’à cela ne tienne, la skieuse de Mont-Tremblant était ravie de sa performance.

« Je suis heureuse d’avoir fait mes premières courses. J’appréhendais un peu de skier en Coupe du monde parce que je ne savais pas exactement à quoi m’attendre. Je n’étais pas certaine si j’étais prête vu que je suis nouvelle. C’était de bonnes courses pour acquérir de l’expérience. Je suis faite pour ce sport. »

Après ce week-end, l’athlète de 21 ans est classée 28e au monde. « J’ai déjà hâte à la prochaine course à Nakiska! Les pistes du circuit de la Coupe du monde sont plus intéressantes. Elles ont de plus grosses bosses, c’est fantastique! »

Même si Phelan pense avoir connu une bonne entrée sur le circuit, elle garde en tête qu’il y a place à l’amélioration. « Je dois avoir plus de constance entre chaque descente et utiliser la piste à mon avantage. Je dois créer un momentum à chaque opportunité qui se présente et ne pas laisser les autres skier trop près de moi, ce qui fait en sorte que je dois changer ma ligne de descente ou ma stratégie. »

Bien qu’elle soit nouvelle dans le domaine, Brittany Phelan est consciente que le ski cross est un sport à risque et que les choses se passent très rapidement durant une course.

« Cette année, le plus important pour moi était d’apprendre à connaitre mes limites et ne pas essayer quelque chose de trop risqué pour me blesser. avec la façon dont je ski, je peux me mesurer avec les meilleures au monde, mais je dois garder à l’esprit que ces filles pratiquent le ski cross depuis plusieurs années. »

La Britanno-Colombienne Marielle Thompson a connu une journée parfaite en se hissant en tête de chaque ronde et en remportant la médaille d’or. La Suédoise Anna Holmlund, la meneuse du classement général de la Coupe du monde, a pris le deuxième rang. Heidi Zacher de l’Allemagne a quant à elle complété le podium.

Vous pourriez aussi aimer...

19 Nov - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

De l’or et des records personnels

Montréal, 19 novembre 2022 (Sportcom) – Laurence Fournier Beaudry et Nikolaj Sorensen se trouvaient au premier rang du classement général provisoire après…

24 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

Nouveau format, nouveaux défis

Montréal, 24 novembre 2022 (Sportcom) – En entamant ce cycle olympique, les trampolinistes ont dû apprivoiser un nouveau système de pointage aux…

Nos partenaires