21 Mai - 2022 | par Sportcom Services

Judo Canada – Championnats canadiens ouverts

Des confirmations et des surprises chez les U21

Communiqué

Quatre athlètes souriantes sur le podium.

Judo Canada

Montréal, 21 mai 2022 – La troisième journée d’activités des Championnats canadiens ouverts a donné droit à un spectacle riche en rebondissements, samedi, au Complexe sportif Claude-Robillard de Montréal. Si certains judokas ont pu réaffirmer leur statut de numéro un au Canada, d’autres ont profité de l’occasion pour causer la surprise et se faire un nom chez les moins de 21 ans.

L’Albertaine Evelyn Beaton comptait déjà cinq titres nationaux à son palmarès avant d’amorcer la compétition chez les moins de 52 kg et c’est avec aisance qu’elle s’est frayé un chemin jusqu’en grande finale de sa catégorie.

Après des victoires contre Leann Huang (Saskatchewan) et Rakiia Lolieva (Colombie-Britannique), Beaton avait rendez-vous avec sa rivale de toujours, la Québécoise Amélie Grenier, dans le duel pour l’obtention de la médaille d’or.

Déterminée à triompher de nouveau, l’athlète de 17 ans a rapidement marqué un waza-ari pour mettre la pression sur son adversaire. Elle a ensuite continué de dicter l’allure du combat, y allant de plusieurs attaques, tout en demeurant en contrôle du tatami. Elle a finalement mis un terme aux hostilités en projetant Grenier au sol pour l’emporter par ippon et mettre la main sur un sixième sacre canadien.

« Mon but était de suivre mon plan de match et de mettre en application ce que je fais à l’entraînement. En finale, je savais que je devais être prudente et intelligente, alors je me suis concentrée à faire de bonnes prises. Ma stratégie a fonctionné et je suis très contente de gagner à ma première participation chez les U21 », a commenté Beaton après sa finale.

Sa performance n’est d’ailleurs pas passée inaperçue aux yeux de Sasha Mehmedovic, qui a déjà eu la chance de travailler avec elle lors de compétitions internationales juniors. « Evelyn a été vraiment dominante aujourd’hui et elle a vraiment démontré qu’elle était la meilleure de sa catégorie, a-t-il mentionné. Elle a bien exécuté sur le tatami et elle n’a laissé aucune chance aux autres filles. C’est un titre amplement mérité pour elle. »

Evelyn Beaton pourra de nouveau démontrer son savoir-faire dimanche, cette fois chez les seniors. Il s’agira d’une autre bonne occasion de viser un podium et de se préparer pour les mondiaux juniors, où elle aura de grands objectifs en août prochain.

« Je vais me concentrer sur le tournoi de demain et, ensuite, mon plus gros but sera de gagner les Championnats du monde juniors de Guayaquil. Je sais ce que je suis capable de faire et je vais m’entraîner pour y arriver », a-t-elle lancé avec confiance.

Deux en deux pour Soloveichik

Yonatan Soloveichik (-90 kg)en est un autre qui a fait écarquiller bien des yeux au Complexe sportif Claude-Robillard, samedi. Moins de 24 heures après avoir été sacré champion canadien chez les moins de 18 ans, l’Ontarien a récidivé en triomphant chez les moins de 21 ans.

« Il a été très impressionnant et on ne s’attendait pas vraiment à ce qu’il gagne, a avoué Mehmedovic à l’issue du tournoi. Il a surpris tout le monde, mais c’est une victoire très méritée. Il a vraiment su montrer tout son talent. »

Contre des rivaux plus âgés et surtout plus expérimentés que lui, le jeune homme de 15 ans s’est montré sans complexe. Il a surmonté l’adversité en remportant ses trois combats du jour, dont la finale contre l’Ontarien Amr Abd Elrehim.

« C’était très difficile, car j’étais surclassé, mais j’ai quand même été capable de suivre ma stratégie. Je savais que j’avais une chance et je me suis bien adapté contre mes adversaires. Je suis très content de mes tournois et ça me prouve que je peux viser encore plus loin », a indiqué celui qui représentera le Canada aux Championnats du monde cadets de Sarajevo (Bosnie-Herzégovine), en août prochain.

Première expérience enrichissante chez les U16

Il y avait aussi beaucoup d’action chez les moins de 16 ans, alors que des titres nationaux étaient à l’enjeu dans 16 catégories distinctes. Et même s’il s’agissait d’un premier tournoi d’envergure nationale pour la grande majorité des athlètes, ceux-ci ont démontré toute l’étendue de leur talent devant les nombreux spectateurs présents.

« Les judokas sont en plein développement à cet âge-là et ç’a donné droit à des combats excitants. Il y a un peu moins de stratégie et beaucoup d’attaques, alors c’est bon pour le spectacle ! Nous avons eu droit à des tournois très relevés et un très bon niveau de judo. Je pense que tous les athlètes ressortiront plus forts de cette première expérience au niveau national », a commenté l’entraîneur Alexandre Émond au terme de la compétition.

Plusieurs jeunes de la prochaine génération se sont d’ailleurs distingués dans les différents tournois à l’horaire. C’est le cas des Québécois Missy Jen Dorval-Mbele (-70 kg) et Angelo Tematieu (+73 kg), qui ont connu des parcours parfaits pour monter sur la plus haute marche du podium dans leur catégorie respective.

« C’était assez différent des autres tournois que je fais normalement, mais ça s’est très bien passé. Mon objectif était de devenir championne canadienne et c’est finalement arrivé! Le judo est une passion pour moi et j’ai hâte de continuer à gravir les échelons », a dit Dorval-Mbele après la cérémonie de remise des médailles.

La victoire a aussi eu pour effet de motiver davantage Tematieu, qui a mentionné être gonflé à bloc à la suite de son triomphe. « Ça s’est très bien passé pour moi aujourd’hui. Je suis toujours prêt pour aller combattre sur le tatami et cette médaille m’encourage à continuer de m’entraîner fort pour en gagner encore plusieurs autres. »

Chose certaine, Missy Jen Dorval-Mbeleet Angelo Tematieu auront retenu l’attention des nombreuses personnes présentes sur place, dont Alexandre Émond, qui s’est dit impressionné par les deux judokas.

« Ils ont été très dominants aujourd’hui. Je connaissais déjà Missy Jen et elle a encore prouvé qu’elle est très mature pour son âge et qu’elle a une excellente technique. Dans le cas d’Angelo, je ne l’avais jamais vu, mais il est très athlétique pour son âge (15 ans) et il a démontré de belles choses », a-t-il conclu.

La jeunesse laissera place à l’expérience, dimanche, en clôture de l’événement. Ce sera alors au tour des athlètes seniors de monter sur les tatamis du Complexe sportif Claude-Robillard pour tenter de remporter un titre national.

Tous les résultats des Championnats canadiens ouverts sont disponibles sur le site de Judo Canada.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Informations :

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
Judo Canada
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

U21: Affirmations, Surprises, the themes of the day!




Montréal, May 21, 2022 – Saturday, day three of the Canadian Open Championships, was full of surprises at Montréal’s Complexe sportif Claude-Robillard. In the U21 category, some judokas were busy reaffirming their top rankings in Canada, while other athletes took the opportunity to surprise fans and fellow competitors alike – and make names for themselves.

Heading into the -52 kg competition, Alberta’s Evelyn Beaton already had five national titles to her credit, and she easily made her way to the grand finale in her category.

After victories over Leann Huang (Saskatchewan) and Rakiia Lolieva (British Columbia), in the gold medal bout, Beaton faced long-time rival, Québec’s Amélie Grenier.

Determined to triumph once again, the 17-year-old Albertan quickly scored a waza-ari and put pressure on her opponent. She then turned up the heat, and continued to dictate the pace of the bout, landing several attacks, all while remaining in control of the mat. She finally put an end to the match by tossing Grenier to the ground, and winning by ippon – thereby securing her sixth Canadian title.

« My goal was to follow my game plan and to use what I practise during training. In the final, I knew I had to be careful and smart, so I focused on ensuring good holds. My strategy worked and I’m very happy to win in my first U21-cat appearance, » commented Beaton after her final.

Beaton’s performance didn’t go unnoticed by Sasha Mehmedovic, who’s already had the chance to work with the judoka in international junior competitions. “Evelyn was really dominant today and she really demonstrated that she’s the best in her class. She executed well on the mat, and gave the other girls no chance. She really deserves this title,” Mehmedovic commented.

Beaton will take to the tatami again Sunday and demonstrate her skills in the senior category. Day four’s competitions will be another great opportunity for her to aim for a podium finish, all while preparing for August’s World Juniors – where the Alberta native has big intentions.

« I’ll focus on tomorrow’s tournament, and then my next big goal is to win the World Junior Championships in Guayaquil. I know what I can do, and I’m going to be ready for it, » she said confidently.

Soloveichik earns two in two

Yonatan Soloveichik (-90 kg) is another judoka who continued to make a name for himself at Complexe sportif Claude-Robillard on Saturday. Less than 24 hours after being crowned U18 Canadian Champion, the Ontario native repeated the feat – this time in the U21 category.

“He was very impressive – we didn’t really expect him to win, » said Mehmedovic after the tournament. “Honestly, he surprised everyone, but it was a very well-deserved victory – he really demonstrated talent on the mat.”

Even when facing older, more experienced opponents, 15-year-old Soloveichik didn’t flinch. He won all three of his fights – including the final against Ontario’s Amr Abd Elrehim.

« It was very difficult because I was outranked, but I was able to follow my strategy. I knew I still had a chance, so I adapted my strategies to my opponents. I’m very happy with my bouts, and it proves to me that I can aim even higher, » said the judoka who will represent Canada at the World Judo Cadet Championships in Sarajevo (Bosnia-Herzegovina) in August.

Rewarding experiences in U16 competitions

There was also plenty of action in the U16 category, with national titles at stake in a whopping 16 different categories. Even thought this was many athletes’ first national tournament, they demonstrated the full extent of their talent in front of an enthralled and engaged crowd.

« At this age, judokas are really developing their skills, which makes for some really exciting matches. There’s a little less strategy – and a lot of attacking – so it’s a great show! We’ve had some very strong bouts, and a very solid level of judo skills, and I think every athlete will come out stronger after having had their first national-level experience, » commented coach Alexandre Émond, post-competition.

Several next-generation judokas distinguished themselves on the tatami today. That was indeed the case with Québec’s Missy Jen Dorval-Mbele (-70 kg) and Angelo Tematieu (+73 kg), who each won every bout in their rise to the top of the podium in their respective categories.

« It was quite different from the other tournaments I normally do, but it went very well. My goal was to become Canadian Champion and it finally happened! Judo is my passion, and I can’t wait to keep getting better and advancing, » noted Dorval-Mbele after the medals ceremony.

His own victory served as extra motivation for Tematieu, who said he was “super pumped!” after his triumph. « It all went really well for me today. I’m always ready to get to it on the tatami, and this medal just encourages me to keep training hard so I can win more!”

It wasn’t just spectators who noted the magic moves and hard work demonstrated by Missy Jen Dorval-Mbele and Angelo Tematieu; Coach Alexandre Émond’s attention – and admiration – was also drawn to the two young judokas.

« They were both very dominant today. I already knew Missy Jen, and she certainly once again proved that she’s very mature for her age, and that she’s got excellent technique. As for Angelo, I’d never seen him before, but he’s very athletic for his age (15) and he’s definitely showing great things, » Émond concluded.

Youth will make way for experience on Sunday – the last day of the event – as Senior-cat judokas take to the tatami mats of Complexe sportif Claude-Robillard as they, too, strive to win national titles.

All Canadian Open Championships results can be viewed on the Judo Canada website.

-30-

Written by Sportcom for Judo Canada

For more information:

Patrick Esparbès
Chief Operating Officer
Judo Canada
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org






Vous pourriez aussi aimer...

10 Sep - 2022 | par Sportcom Services

Trois judokas canadiens se faufilent sur un podium

Montréal, 10 septembre 2022 – Les judokas canadiens ont raflé trois médailles à l’Open panaméricain de Saint-Domingue, samedi, en République dominicaine. Julien…

11 Sep - 2022 | par Sportcom Services

Jeff Allen médaillé d’argent à Cracovie

Montréal, 11 septembre 2022 – Les Championnats du monde des vétérans, présentés à Cracovie, en Pologne, ont souri à Jeff Allen. Le…

Nos partenaires