6 Avr - 2019 | par Luc Turgeon

Natation artistique – Séries mondiales

Des débuts fracassants pour l’équipe canadienne en Grèce

Nouvelle

Montréal, 6 avril 2019 (Sportcom) – « Ça faisait longtemps que nous n’avions pas entendu l’hymne national du Canada deux jours de suite! Ça fait du bien! » a lancé Jacqueline Simoneau, après que l’équipe canadienne ait remporté l’or au programme libre, samedi, aux Séries mondiales de natation artistique d’Alexandroupolis, en Grèce.

C’était la première fois que la formation canadienne était réunie pour effectuer sa routine sur la scène internationale. Des débuts qui auraient difficilement pu être meilleurs, alors que le pointage de 88,8 a permis aux Canadiennes de terminer au sommet du podium. Les Grecques ont suivi avec une note de 87,03, tandis que les représentantes d’Israël ont décroché le bronze.

« Nous sommes vraiment fières de ce que nous avons réussi à accomplir aujourd’hui (samedi) », a indiqué Audrey Joly, de Saint-Eustache. « C’est un très bon départ et nous avons hâte aux prochaines étapes des Séries mondiales. »

Sa coéquipière Jacqueline Simoneau était soulagée après la compétition. « Nous nous sommes concentrées sur ce qui était possible de contrôler sans se fixer d’objectifs. Ça ne fait pas longtemps que nous nageons ensemble et nous voulions montrer ce dont nous étions capables », a-t-elle ajouté.

Camille Fiola-Dion, de Rimouski, Andrée-Anne Côté, de Saint-Georges et la Montréalaise d’adoption Rebecca Harrower ont aussi représenté le Canada. L’Ontarienne Emily Armstrong, les Albertaines Halle Pratt et Cassandra Winkelaar et la Néo-Brunswickoise Jaiden Regnier font également partie de cette délégation canadienne en Grèce.

Le bronze en solo pour Simoneau

Plus tôt dans la journée, Jacqueline Simoneau s’est illustrée à l’épreuve en solo où elle a remporté une médaille de bronze. Depuis son arrivée en Grèce, elle a récolté cinq médailles : l’or en solo technique, l’argent en équipe technique et le bronze en duo technique vendredi, en plus de celles obtenues samedi.

À l’épreuve individuelle de samedi, la Montréalaise a cumulé 90,00 points, à moins de deux dixièmes de la médaillée d’argent, Linda Cerruti, de l’Italie (90,1667). C’est l’Ukrainienne Marta Fiedina (92,70) qui a reçu l’or.

Malgré quelques erreurs qui ont fait toute une différence, Simoneau se dit fière de sa performance. « C’était la première fois que je présentais ma routine libre sur la scène internationale et je pense qu’elle a été bien jugée, a-t-elle confié. Ce n’est pas une performance parfaite, mais je suis persuadée que ce sera mieux au Japon une fois que j’aurai travaillé sur certains mouvements plus difficiles. »

Les Séries mondiales d’Alexandroupolis reprendront dimanche avec la présentation des programmes libres en duo.

Vous pourriez aussi aimer...

18 Avr - 2021 | par Mathieu Laberge

Hugo Houle et Guillaume Boivin posent pied

Montréal, 18 avril 2021 (Sportcom) – Dans une course d’usure, les deux Québécois au départ de l’Amstel Gold Race, Hugo Houle (Astana-Premier…

Nos partenaires