24 Juil - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Jeux olympiques de Tokyo

Des demi-finales inespérées pour Katerine Savard

Nouvelle

Montréal, 24 juillet 2021 (Sportcom) – « Si on m’avait dit il y a un an que je participerais aux demi-finales du 100 m papillon à Tokyo, jamais je n’y aurais cru », s’est exclamée Katerine Savard, quelques minutes après sa performance olympique.

C’est pourtant chose faite pour la nageuse de 28 ans qui a arrêté le chrono à 57,51 secondes lors des qualifications du 100 m papillon. Savard était dans le même groupe que l’Ontarienne Margaret Mac Neil qui a quant à elle terminé première. Les deux compatriotes se sont qualifiées pour les demi-finales.

La participation de Savard à cette épreuve peut être qualifiée de surprenante puisque la native de Pont-Rouge n’avait pas effectué de 100 m papillon entre les essais canadiens de 2016 et ceux de 2021.

« J’étais parmi les meilleures au monde avant 2016, mais ma mauvaise performance aux essais canadiens cette année-là m’a fait redouter le 100 m papillon. C’était mental, j’avais peur de revivre la même chose qu’en 2016 », a-t-elle déclaré.

Savard, qui avait pratiquement sauté de joie après sa performance lors des sélections nationales, avait de la difficulté à cacher sa satisfaction après la course de samedi en répétant à plusieurs reprises à quel point elle était heureuse.

Malgré cette qualification surprise, Savard n’a pas énormément changé ses préparatifs entre les essais canadiens et les Jeux olympiques.

« On a décidé de continuer avec ce qui fonctionnait avant les essais. J’ai vraiment amélioré mon endurance dans les derniers mois, ce qui m’aide à terminer les courses en force. »

En sautant dans la piscine du Centre aquatique de Tokyo samedi, Katerine Savard a poussé un énorme soupir de soulagement, elle qui participe à ses troisièmes Jeux olympiques. Avec la COVID-19, la nageuse avait l’impression que les Jeux n’étaient pas chose faite tant qu’elle ne toucherait pas à l’eau des piscines japonaises.

« J’étais très contente de sauter dans l’eau. Je veux profiter de l’expérience. J’avais un peu de stress avant la compétition, mais j’essayais de me rassurer en me disant que j’avais de l’expérience. On est quand même aux Jeux olympiques après tout. »

Quant à l’absence de partisans dans les gradins, Savard ne s’en fait pas outre mesure. Elle affirme même qu’une certaine ambiance se faisait ressentir dans le stade pendant l’épreuve de samedi.

« C’est une ambiance COVID, mais on l’a tellement vécue souvent dans la dernière année et demie qu’on est habitués à ce mode de vie. On vit quand même une ambiance d’encouragement, c’est assez chouette », a-t-elle conclu.

Savard participera aux demi-finales du 100 m papillon dès dimanche matin aux alentours de 10h40 (Heure de Tokyo). Elle participera également aux épreuves du relais 4 x 200 m qui débutent mercredi, le 28 juillet. D’autres relais pourraient également s’ajouter à son calendrier d’ici là.

EN RAFALE

Aviron

Dans l’épreuve de huit de pointes, la Québécoise Kasia Gruchalla-Wesierski et ses coéquipières n’ont pas réussi à se qualifier directement pour la finale en terminant deuxièmes de leur groupe en qualification. La troupe canadienne a terminé à 32 centièmes de secondes des Néo-Zélandaises.

Les Canadiennes auront la chance de se reprendre lors de l’épreuve de repêchage qui aura lieu le 28 juillet.

Boxe

Wyatt Sanford a perdu son combat de premier tour contre le Mauricien Merven Clair. Sanford s’est incliné par décision unanime des juges à la fin des trois rounds. Il est donc éliminé du tournoi olympique.

Le boxeur de 22 ans combattait dans la catégorie des mi-moyens (63-69 kg). Il s’agissait de ses premiers Jeux olympiques.

Cyclisme sur route

Le Montréalais Guillaume Boivin a terminé au 65e rang au terme de l’épreuve de 234 kilomètres en cyclisme sur route. Boivin a arrêté le chrono à 6 heures 21 minutes 46 secondes.

De son côté, Hugo Houle a pris la 85e place grâce à un temps de 6 heures 25 minutes 16 secondes.

Les deux Québécois ont épaulé l’Ontarien Michael Woods durant la majeure partie de la course. Woods a pris le cinquième rang, 1 minute 7 secondes derrière le vainqueur, l’Équatorien Richard Carapaz.

Houle et Boivin seront de retour en action mercredi, le 28 juillet, à l’occasion du contre-la-montre.

Escrime

Shaul Gordon a subi l’élimination au tableau des 32 dans la compétition de sabre individuel face à Mojtaba Abedini de la République islamique d’Iran par la marque de 15-10.

Gordon avait pris les devants rapidement dans l’affrontement, mais son adversaire a été en mesure de renverser la vapeur au milieu de la première période pour finalement l’emporter.

Gymnastique

René Cournoyer a terminé la journée au 55e rang lors des qualifications en gymnastique artistique. L’athlète de 24 ans a obtenu un pointage combiné de 77.697 après les six épreuves.

Le meilleur résultat de Cournoyer est survenu à l’épreuve du saut de cheval avec 13.866 points.

Ces résultats ne permettent toutefois pas au gymnaste de Repentigny de se qualifier pour la suite du tournoi olympique.

Soccer

L’équipe canadienne a remporté son deuxième match du tournoi olympique face au Chili. Janine Beckie a marqué deux fois et a permis au Canada de l’emporter 2-1.

Les Québécoises Évelyne Viens et Gabrielle Carle étaient remplaçantes pour cette rencontre.

Les Canadiennes disputeront leur troisième et dernier match de qualification mardi le 27 juillet face à la Grande-Bretagne.

Tennis

La Lavalloise Leylah Annie Fernandez a remporté son match de premier tour au Parc de tennis d’Ariake contre l’Ukrainienne Dayana Yastremska, 46e joueuse mondiale.

Fernandez l’a emporté en trois manches (6-3, 3-6 et 6-0) au bout de 2 heures 5 minutes de jeu. Son match de deuxième tour aura lieu lundi, le 26 juillet.

Volleyball

La formation canadienne a perdu son match d’ouverture en cinq manches face à l’Italie (26-28, 18-25, 25-21, 25-18 et 15-11). Le Canada avait pourtant pris les devants 2-0, mais les Italiens ont réussi à remonter la pente dans la deuxième partie de la rencontre.

Le Québécois Nicholas Hoag a marqué 18 points dans la défaite, un sommet chez tous les joueurs canadiens.

Hoag et ses coéquipiers seront de retour en action lundi face au Japon.

Water-polo

Les Canadiennes se sont inclinées à leur premier match au Centre de water-polo de Tatsumi par la marque de 8-5 contre l’Australie. Joëlle Békhazi a été la seule Québécoise à trouver le fond du filet dans la défaite.

Axelle Crevier, Élyse Lemay-Lavoie ainsi que Shae La Roche étaient également en uniforme pour cette partie. Clara Vulpisi n’était pas la gardienne partante de l’unifolié pour cette rencontre. L’entraîneur David Paradelo a plutôt fait confiance à l’Ontarienne Claire Wright.

Le prochain match du Canada aura lieu lundi, 26 juillet face à l’Espagne.

Vous pourriez aussi aimer...

22 Sep - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Un été pour faire le plein d’expérience

Montréal, 22 septembre 2021 (Sportcom) – Sarah-Jeanne Meunier-Bédard et Maud Chapleau ont mis un terme à une saison 2021 assez spéciale le…

4 Oct - 2021 | par Sportcom

Samuel Barmish vaincu par le champion du monde

Montréal, 4 octobre 2021 (Sportcom) – Dans son parcours où il a été défait par l’éventuel médaillé d’or de sa catégorie, l’Américain…

Nos partenaires