26 Fév - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Ski de fond – Coupe du monde

Des quarts de finale qui font du bien à Cendrine Browne

Nouvelle

Montréal, 26 février 2022 (Sportcom) – Elle était passée bien près d’accéder aux rondes finales du sprint aux Jeux olympiques de Pékin, mais 0,75 seconde l’avait séparée de son objectif. De retour en action à la Coupe du monde de Lahti, en Finlande, Cendrine Browne a cette fois réussi à se qualifier pour les quarts de finale afin de se classer parmi les 30 premières fondeuses de cette épreuve.

« Je suis vraiment contente! C’est une très belle surprise d’avoir atteint le top-30. C’était un parcours où il y avait beaucoup de pas de patin, ce qui est ma force. Ça m’a vraiment avantagée de pouvoir utiliser cette technique au maximum » a expliqué Browne, qui participait aux premières courses éliminatoires de sa carrière lors d’un sprint en Coupe du monde.

L’athlète de 28 ans a terminé au sixième rang de sa vague lors des quarts de finale, 2,19 secondes derrière la meneuse de son groupe, la Suédoise Maja Dahlqvist. Ce résultat ne lui a toutefois pas permis d’accéder aux demi-finales.

« Tout était nouveau pour moi, je n’avais jamais vécu la sélection des vagues pour les éliminatoires, par exemple. J’ai commis quelques erreurs de débutante, mais j’ai appris beaucoup. J’ai très bien skié, mais je suis entrée en contact avec une adversaire à 300 mètres de la fin », a-t-elle spécifié.

Plus tôt, durant les qualifications, Browne avait pris le 29e rang afin d’assurer sa place pour les rondes éliminatoires, arrêtant le chrono à 3 min 34,74 s.

« Je me sentais vraiment fatiguée au début de la journée, on ressent encore toutes le décalage horaire de la Chine. Je trouvais ça difficile durant l’échauffement, mais comme on peut voir, tout peut arriver. J’ai donné mon maximum et j’ai bien skié lors des qualifications. »

Les Suédoises ont été dominantes en grande finale en raflant les trois premières places. Jonna Sundling a remporté la médaille d’or. Ses compatriotes Emma Ribom (+3,28 secondes) et Maja Dahlquist (+3,67 secondes) l’ont accompagnée sur le podium.

Browne est la seule Québécoise à avoir pris part aux quarts de finale, Olivia Bouffard-Nesbitt a pris le 33e rang, à moins d’une seconde de la 30e et dernière place donnant accès aux éliminatoires. Laura Leclair a, de son côté, conclu la journée au 54e échelon.

Même son de cloche du côté masculin alors que l’Ontarien Graham Ritchie a été le seul Canadien à se frayer un chemin vers les quarts de finale en vertu de sa 27e place. Il a terminé au cinquième rang de sa vague.

Antoine Cyr (40e), Olivier Léveillé (46e) et Philippe Boucher (55e) ont tous vu leur journée de travail prendre fin aux qualifications.

Le Norvégien Johannes Hoesflot Klaebo, médaillé d’or au sprint à Pékin, a encore une fois pu démontrer l’étendue de son talent en l’emportant de justesse dans le sprint final face au Français Lucas Chanavat (+0,04 seconde). Sinde Bjoernestad Skar (+0,23 seconde) a fini troisième.

Dimanche, les fondeurs seront de retour en piste à l’occasion du 15 kilomètres classique chez les hommes et du 10 kilomètres classique chez les femmes. Katherine Stewart-Jones participera à sa première compétition depuis les Jeux de Pékin, elle qui profitait d’une journée de congé samedi.

Vous pourriez aussi aimer...

20 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

Laurence St-Germain retrouve ses repères

Montréal, 20 novembre 2022 (Sportcom) – Laurence St-Germain s’est vite ressaisie à la Coupe du monde de Levi. Classée 59e samedi, son…

26 Nov - 2022 | par Sportcom

En rafale

Ski alpin – Sorties difficiles pour Grenier et Bennett   Prise deux pour les skieuses Valérie Grenier et Sarah Bennett qui ont…

Nos partenaires