13 Nov - 2015 | par Alexandra Piche

Judo Canada – Open océanique

Deux femmes en or, Sergio Pessoa en argent !

Montréal, 13 novembre 2015 – Belle journée pour les judokas Stéfanie Tremblay et Ecaterina Guica! Elles sont toutes les deux montées sur la plus haute marche du podium de leur catégorie vendredi, à l’Open océanique de Wollongong, en Australie. Sergio Pessoa a aussi contribué à la récolte canadienne du jour, remportant la médaille d’argent chez les moins de 60 kg.

En action du côté des moins de 63 kg, Stéfanie Tremblay ne pouvait demander mieux que son résultat du jour. « Très, très bonne journée! J’ai obtenu ce que j’étais venue chercher, une médaille d’or et 100 points pour la qualification olympique », s’est-elle exclamée.

Pour conclure la journée avec l’or au cou, la judoka de 25 ans a vaincu l’Australienne Katharina Haecker en finale. « Je menais grâce à une pénalité et je l’ai projetée pour un waza-ari. Par la suite, en voulant continuer au sol, je me suis jetée sur le dos. L’arbitre a cru que c’était son action et lui a accordé un waza-ari. Heureusement, je menais toujours d’une pénalité », a raconté l’athlète de Saguenay.

La Québécoise avait précédemment remporté son combat de demi-finale face à l’Américaine Leilani Akiyama. « Je l’ai projetée deux fois pour yuko et j’ai fini par avoir un ippon en l’immobilisant au sol dans les 30 dernières secondes », a expliqué Tremblay.

Celle qui occupe actuellement le 42e rang mondial, avait croisé le fer avec la Luxembourgeoise Taylor King en début de journée et l’a éliminée, l’emportant une pénalité contre trois. « Je lui ai fait prendre des pénalités, puis je n’ai eu qu’à être défensive durant cet affrontement. »

Maintenant la compétition terminée, c’est du repos qui attend Stéfanie Tremblay jusqu’à son prochain événement en janvier.

Chez les moins de 52 kg, Ecaterina Guica a dominé son duel de finale contre la Suisse Evelyne Tschopp par ippon, décrochant la médaille d’or et le maximum de point pour la qualification olympique. Pour atteindre la ronde ultime, la Montréalaise, 30e au classement international, avait eu le dessus sur l’Arménienne Zhanna Stankevich et l’Australienne Tinka Easton par ippon.

Sergio Pessoa (-60 kg) a été stoppé dans sa quête au sommet du podium par le Tchèque Pavel Petrikov qui l’a surpris grâce à un ippon. Il a donc terminé la journée avec une récompense en argent de plus à son palmarès.

En demi-finale, le judoka originaire de Sao Paulo s’était retrouvé en duel face à l’Azerbaïdjanais Oruj Valizada. Il lui a d’abord fait prendre trois pénalités, avant de mettre fin au combat avec un ippon.

Après avoir profité d’un laissez-passer au premier tour des préliminaires, le Québécois classé 57e au monde avait disposé de Lau Ka Chun, de Hong Kong, ainsi que du Portugais Nuno Carvalho, tous deux par ippon.

Chez les moins de 66 kg, Patrick Gagné a terminé au pied du podium, défait par le Belge Kenneth Van Gansbeke. Le judoka de Baie-Comeau, 33e au classement de la fédération internationale, a commencé la journée en ayant le dessus sur l’Australien Tom Pappas par ippon, mais s’est ensuite fait surprendre par le Turc Sinan Sandal et s’est retrouvé au repêchage.

Il a rapidement stoppé l’Australien Nathan Katz afin d’obtenir sa place en finale pour la médaille de bronze, mais les événements n'ont pas tourné en sa faveur.

« Disons que la journée s’est drôlement déroulée. Ma force est le combat au sol et j’ai gagné mes deux combats de cette façon. Ironiquement, j’ai également perdu mes deux combats au sol. Je sentais que je pouvais remporter ce tournoi, mais les choses ont tourné autrement. La bonne nouvelle est que mon genou opéré il y a 2 mois a tenu le coup. Je pourrai donc m’entraîner en vue des tournois à venir », a indiqué l’athlète de 24 ans.

Chez les moins de 73 kg, le Montréalais David Ancor a profité d’un laissez-passer en ronde initiale, mais a été éliminé par ippon dès sa première sortie de la journée face à l’Azerbaïdjanais Fagan Guluzada.

« Ma journée s’est terminée plus tôt que prévu. Je pensais que je pouvais gagner ce tournoi, mais bon, c’est ça le judo! Parfois, il faut tirer sa révérence et passer à autre chose. C’est exactement ce que je prévois faire. Il y a beaucoup de belles choses qui s’en viennent pour moi. Je suis content pour mes coéquipiers pour qui ça s’est bien passé aujourd’hui », a commenté Ancor, 71e au monde.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada
Information : 514-990-0966 | 1-866-990-0966

 

Vous pourriez aussi aimer...

16 Juil - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Mohoric réplique avec une deuxième victoire

Montréal, 16 juillet 2021 (Sportcom) – Le Slovène Matej Mohoric (Bahrain-Victorious) a pédalé en solo pendant 26 kilomètres vendredi pour remporter la…

17 Juil - 2021 | par Luc Turgeon

Les yeux rivés sur les Champs-Élysées

Montréal, 17 juillet 2021 (Sportcom) – Plus qu’une étape à faire au 108e Tour de France ! Après avoir pris part à la…

Nos partenaires