2 Fév - 2024 | par Sportcom

Paranatation – Séries mondiales

Deux fois l’or en autant de sorties pour Tess Routliffe

Nouvelle

Une paranageuse canadienne en action à la brasse.

Natation Canada

Montréal, 2 février 2024 (Sportcom) – Tess Routliffe (S7) a été décorée d’or pour une deuxième journée de suite aux Séries mondiales de paranatation d’Aberdeen, au Royaume-Uni. Gagnante du 200 m quatre nages en lever de rideau de l’événement jeudi, la Québécoise d’adoption en a ajouté moins de 24 heures plus tard en triomphant au 100 m brasse.

Routliffe a arrêté le chrono à 1 min 31,31 s lors de la grande finale vendredi, ce qui lui a procuré un total de 1004 points et, par le fait même, le premier rang de ce départ multiclasse. L’Allemande Elena Krawzow (942) et la Britannique Rebecca Redfern (937) ont complété le podium à cette épreuve.

« C’est vraiment bien de pouvoir participer à cette compétition et de pouvoir compter sur une grande délégation canadienne. Ça nous permet de voir notre progression, mais aussi d’établir nos objectifs en vue de la suite des choses », a commenté l’athlète de 25 ans au sujet de la première sortie internationale de la saison.

Qui plus est, la Paralympienne des Jeux de Rio a profité de la journée de jeudi pour établir une nouvelle marque canadienne chez les S7 avec un temps de 2 min 57,67 s lors du 200 m quatre nages.

« Je suis vraiment contente du résultat ! Je sens que je suis exactement là où je souhaitais être pour ce début de saison et c’est encourageant pour la suite », a-t-elle indiqué après cette course record.

Routliffe aura la chance d’ajouter à sa récolte dès samedi, à l’occasion du 50 m papillon.

L’or et une cinquième place pour Rivard

Aurélie Rivard (S10) est elle aussi parvenue à se signaler d’entrée de jeu à Aberdeen, remportant le 100 m libre disputé jeudi. La nageuse de Saint-Jean-sur-Richelieu était de retour à la piscine vendredi pour participer au 100 m dos.

En grande finale, Rivard a arrêté le chrono à 1 min 11,37 s, un temps bon pour 816 points et le cinquième échelon de cette course remportée par l’athlète locale Megan Neave (910 points).

Arianna Hunsicker (S10), qui avait raflé la médaille de bronze au 100 m libre jeudi, a aussi pris part au 100 m dos. Elle a atteint la finale B, où elle s’est classée troisième.

Clémence Paré (S5) a été la seule autre Québécoise à nager pour les grands honneurs vendredi. Et ce, deux fois plutôt qu’une. La Maskoutaine a d’abord fini quatrième de la finale A au 50 m brasse, puis cinquième du départ ultime au 50 m dos disputé une heure plus tard.

James Leroux (S9) et Alexander Elliot (S10) ont pour leur part nagé lors d’une finale B, vendredi. Leroux a terminé quatrième de sa course au 100 m brasse, tandis que son coéquipier a récolté le même résultat au 100 m dos.

Également en action lors de cette deuxième journée d’activités, Félix Cowan (S9), Abi Tripp (S7), Nicolas-Guy Turbide (S13) et Alisson Gobeil (S5) ont tous vu leur journée prendre fin à l’issue des vagues de qualification.

Les compétitions reprendront samedi à Aberdeen avec la présentation du 50 m papillon, du 400 m libre et du 200 m libre.

Vous pourriez aussi aimer...

25 Fév - 2024 | par Mathieu Laberge

Les fleurettistes canadiens seront à Paris !

Montréal, 25 février 2024 (Sportcom) – L’équipe canadienne masculine de fleuret a officieusement assuré sa place aux Jeux olympiques de Paris l’été…

Nos partenaires